Lèvres desséchées, gercées, que faire ?

Comme je suis très souvent enrhumée (surtout grâce à une rhinite allergique bien persistante à longueur d’année), je rencontre toujours ce même soucis : les lèvres gercées. Et j’ai beau tenter de boire plus, ça ne change pas grand chose.  Que ce soit hiver comme été, j’ai en effet les lèvres desséchées. Pas très glamour quand on veut mettre un rouge à lèvres ou encore quand on a en plus la manie d’arracher la peau sèche présente. Et qu’on se retrouve avec des tâches rouges foncées dû aux dégâts qu’on afflige alors à nos pauvres lèvres. Enfin bref, fallait bien que je trouve un truc pour limiter les dégâts^^.

Voici donc ce que j’ai trouvé de plus efficace comme soin/cure !

C360_2014-09-07-12-36-41-925Lorsque vos lèvres sont vraiment sèches, le truc à faire c’est de leur offrir en priorité un petit bain d’hydratation. Je fais ça le matin de préférence, je suis tranquille toute la journée ensuite. Pour ça, mélanger un peu de miel à une part égale d’un peu de crème fraîche (celle à 30% est parfaite pour ça). Appliquer le résultat généreusement sur vos lèvres et patienter 10-15 min.

CONSEIL : Juste après ça, vous pouvez déposer un peu de sucre sur vos lèvres encore imprégnées et masser un peu pour exfolier les peaux mortes ramollis (ou c’est très glamour^^). Ce n’est pas une obligation cette étape, vous pouvez la passer.

Puis rincer le tout et faites suivre aussitôt par l’application au choix :

– D’un beurre végétal comme celui de karité, d’avocat, d’amande ou d’olive. Le beurre de cacao et de mangue sont les moins intéressants car trop durs.

– Si pas de beurre végétal disponible, d’une huile comme celle de coco, d’avocat, d’olive, d’amande, de macadamia ou d’argan.

– De vaseline au pire, c’est juste que c’est beaucoup moins naturel

Le gras va retenir en fait l’hydratation apportée par le mélange crème-miel. N’hésitez pas en mettre toute la journée dès que vous en ressentez le besoin comme pour un baume. Et ça fait effet gloss, c’est pas mal. Vous pouvez ainsi transporter un petit contenant remplis par vos soins de beurre végétal, d’huile de coco ou de vaseline avec vous.

Pour mon cas, cette méthode est tout aussi efficace que le baume home-made que je ne peux malheureusement refaire aujourd’hui car je ne trouve pas de cire.


Et pour ceux qui souhaitent quand même une recette rapide et simple de baume à lèvres maison très efficace (je l’ai testé en plein hiver au Canada et c’était parfait) :

C360_2014-08-26-14-57-01-943

– Une cuillère à café d’huile d’avocat, d’olive ou d’amande (les plus efficaces pour nourrir)

– Une cuillère à café de cire d’abeille ou végétale

– Une cuillère à café de beurre végétal

– Une cuillère à café de miel liquide

Vous faites fondre l’ensemble des 3 premiers ingrédients au bain marie. Ajouter ensuite la cuillère à café de miel liquide au mélange hors du feu, re-mélanger bien le tout et verser dans un contenant stérilisé auparavant à l’alcool 70 degrès. Pas besoin de conservateur, ça tient 2 mois sans et vous pouvez en refaire facilement.

Ce baume peut très bien être en complément du soin hydratant miel/crème (cela doit même en maximiser les effets) ou bien simplement remplacer l’application de beurre/huile/vaseline du soin complet.

Publicités

5 réflexions sur “Lèvres desséchées, gercées, que faire ?

  1. Coucou Nouillemie, après de nombreux essais et l’extase de pouvoir fabriquer moi-même mon baume à lèvres, je viens quand même te voir avec ma question existentielle : le miel dans le baume !
    À chaque fois, le miel refusé de se mélanger au reste (karité, cité d’abeille et huile d’olive) : il tombe au fond de ma préparation et j’ai beau touiller vite, ça ne tient pas. Du coup zéro miel dans certains contenants, et trop de miels dans d’autres.
    Et puis, je suis surprise de trouver que là où il y a du miel, mon besoin de remettre du baume sur mes lèvres augmente sans cesse, pas par gourmandise ! On dirait que ça génère le besoin de rajouter une couche, sans cesse.
    N’as tu jamais rencontré ces problèmes ?

    J'aime

    • Un problème de démarcation non pas vraiment. Peut être que cela dépend du miel finalement ? Faudrait que je reteste avec de la molasse.
      Sinon j’ai constaté le besoin d’en remettre surtout quand c’était à l’huile de coco. Je n’en produisais plus qu’à l’huile d’olive ou à l’avocat au final. Celui à l’avocat m’avait sauvé durant l’hiver québécois. Par contre maintenant je mets juste de la creme fraiche apres avoir humidifié mes lèvres avec de la lotion maison.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s