Une alternative naturelle au shampoing classique : la farine de pois chiche

Bonjour les beauty survivors !

Je vous avez promis quelques alternatives entièrement naturelles aux shampoings du commerce ou à base chimique (saine ou non). Si, si, c’est écrit quelque part^^. Je commence donc cette série d’articles à ce sujet dès aujourd’hui !Et sans plus attendre je vais faire mon retour sur le shampoing à la farine de pois chiche, qui s’est révélé juste parfait pour mes cheveux !

Chaudement conseillé par des blogueurs amoureux du naturel comme Chamane, Dame Silù, Titelle ou encore Marie, j’ai commencé à être vraiment intéressée par cette drôle de farine. Pour finalement me laisser convaincre par cet ingrédient peu banal et censé être plus simple à obtenir que des poudres ayurvédiques ou des noix de lavage dans ma ville paumée australienne. Sauf qu’en fait ça a été le drame pour en trouver car déjà elle a quatre noms différents chez les anglo-saxons (besan, gram, garbanzo ou chick pea flour, c’est d’un pratique du coup) et qu’en plus, seul UN magasin soi-disant bio en avait. J’ai dû me faire épauler par la gentille auteur australienne du blog « kinkofcurlsaustralia » afin de savoir où trouver enfin cette fameuse farine et apprendre également au passage tous ses noms 😀

Bon, fini l’apparté sur mes drames quotidiens, on passe à la pratique !

C360_2014-09-17-11-19-13-292Notez  que la farine est jaune

La recette de base :

3 cuillères à soupe de farine

Un tiers de verre d’eau chaude mais jamais brûlante

– Dans un bol et avec une cuillère non métallique (important)

Vous pouvez aussi utiliser une bouteille de shampoing vide pour l’application mais dans ce cas là, ajouter un peu plus d’eau sinon ce sera un peu trop épais.

Bon la recette est toute bête, hein. On mélange pis voilà quoi^^. Quoique faut forcer un peu en écrasant bien pour ne plus avoir de grumeaux. Le plus dur c’est l’application et le rinçage en fait. Parce que vous allez vite comprendre que la texture est assez pénible.

C360_2014-09-17-11-35-14-395

Là on remarque bien les grumeaux et les bulles qui se forment un peu. Car oui, le pois chiche c’est pas que c’est cool ou hype, c’est juste que ça contient de la saponide qui est un agent nettoyant naturel. Et c’est une méthode employée depuis des siècles par les italiennes, je leur fais confiance pour le soin des cheveux^^

C360_2014-09-17-11-40-40-026Les fameux grains traîtres qui vont vous énerver durant le rinçage, c’est promis. Alors si vous avez la chance de pouvoir vous procurer de la poudre de citron ou d’orange, ces grains devraient être plus facile à faire partir. Juste une cuillère à soupe dans la recette. Sinon il faut ruser un peu et être très patient. La méthode que je trouve la plus simple et efficace :

– On applique comme un masque sur cheveux secs ou mouillés, ça ne change pas grand chose en fait.

– On pose essentiellement sur le cuir chevelu et grosse mèche par grosse mèche en massant doucement.

– On attend 5 minutes donc le temps de se laver le corps

– On rince une fois à l’eau chaude, on remasse le crâne et on recommence ainsi de suite.

– On aide à faire partir les grains avec une brosse spéciale ou un peigne que l’on glisse doucement dans les cheveux pendant le rinçage devenu à l’ eau tiède (je me demande si un peigne anti-poux serait du grand luxe :D)

– On applique ensuite un après-shampoing que l’on rince une dernière fois ou on pshitte directement une lotion capillaire comme celle à l’avoine/thé/miel.

– Et on attend patiemment que les cheveux sèchent complètement pour enfin voir tomber les grains récalcitrants au brossage.

Cela peut paraître assez pénible comme méthode mais quand je vois les résultats sur mes cheveux, ça en vaut vraiment la peine !


Pourquoi je conseille cette alternative ? Tout simplement car il s’agit juste de la parfaite copie du shampoing ordinaire dans l’effet produit sur ma tignasse. Mes cheveux sont en effet parfaitement propres mais surtout légers ! Ce que je n’arrive toujours pas à obtenir avec d’autres méthodes naturelles qui lavent pourtant très bien. Pas d’effets cartonneux non plus et mes cheveux regraissent même moins vite. Juste génial. Dommage que le procédé est un peu fastidieux au début et que j’apprécie pas vraiment son odeur pourtant pas si forte. Mais on prend vite le coup de main. Je remercie encore vivement Chamane d’avoir proposé cette méthode 😉

L’astuce en plus : Couper l’eau chaude par une moitié de jus de pomme ou de lait d’avoine, cela neutralise l’effet asséchant que certaines chevelures éprouvent. Attention aussi aux colorations, la farine de pois chiche éclaircit un peu. 

Pour conclure, petit bonus avec photo de mes cheveux après ce soin lavant :

C360_2014-09-17-13-11-28-461

Publicités

20 réflexions sur “Une alternative naturelle au shampoing classique : la farine de pois chiche

  1. en europe, la farine de pois chiches est également jaune; et nous remercierons Carlitadolce qui l’ a publiée depuis pas mal de temps en italie, où c’ est une tradipratique ( avant de piquer celles des aborigènes, pensons à recueillir les notres

    J'aime

    • Au temps pour moi, je pensais que la farine était un peu plus verte en France après avoir observé quelques photos sur certains sites francophone. La farine de pois chiche humide y semblait en effet plutôt verte pâle. Je corrige mon erreur ! 🙂
      Etant une française expatriée avec des connaissances plutôt européennes qu’océanienne, je suis malheureusement un peu obligée de manipuler les tradipratiques^^ Je ne peux pas me fier aux miennes franchouillardes, il n’y a pas les produits ici^^. Je fais donc à ma sauce avec ce que je trouve sur place.

      J'aime

  2. Merci pour ton blog qui est une compilation de bonnes idées et « tradipratiques » ^^! Je suis moi-même adepte du démaquillage à l’huile, du déo coco-bicarbonate-fecule et j’ai testé il y a quelques semaines -et approuvé- le shampooing farine de pois chiche.
    J’ai hâte de lire la suite!

    J'aime

  3. hello !
    Je suis sur un groupe FB (« no poo et water only »), où la farine de pois chiche (additionné de miel) fait fureur en tant que no poo.
    J’en ai acheté chez l’épicier, mais je n’ai pas encore osé, justement à cause de la difficulté pour rincer les résidus.

    Il faudra que je tente une soir, parceque le matin avant d’aller au boulot, ca risque d’etre galere !

    J'aime

  4. Nouillémie bonsoir ;
    je viens de découvrir ton blog avec plaisir, alors que je lisais attentivement tes interventions chez mini ou chamane, je ne savais pas que tu écrivais des articles.
    J’aime bien le titre que tu as choisi !
    Merci pour ta réponse très claire sur le sci . J’ai moi aussi testé la farine de pois chiche mais j’aimerais trouver un ingrédient pratique à ajouter qui le rende moins asséchant et j’avoue que parfois j’en ai un peu marre de faire des tests qui me ruinent les cheveux … si tu as une idée …
    Si tu trouves des pois chiches secs entiers plus facilement que la farine tu peux les broyer avec un mixer type moulin a café ça t’évitera des kilomètres peut être.
    Pour moi aussi le déo vinaigre blanc fonctionne très bien jusqu’à présent.
    Très contente de découvrir tes articles !
    corinne

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Corinne !
      Merci beaucoup pour ce petit mot gentil, ça me fait plaisir !
      Pour le cas de la farine de pois chiche un peu assèchante, je sais que Chamane et Florence préconise de remplacer l’eau par du jus de pomme. Cela marche très bien et c’est tout simple. De mon côté n’ayant malheureusement pas de jus de pomme (je n’en trouve pas de pur), je coupe donc l’eau avec du lait d’avoine quand mes cheveux sont fragilisés par le vent ou le trop plein de soleil. Sinon les indiennes remplacent parfois l’eau chaude par du lait de vache pour adoucir le mélange. On peut aussi faire suivre par un après-shampoing si on souffre de cheveux secs, comme pour un shampoing classique. Et ça aide à faire partir les grains.

      Au sujet du pois chiche entier, je ne consomme pas vraiment de café (problèmes cardiaques), du coup je n’ai pas de moulin à café. Et je n’ose pas avec un mixeur, je suis sûre que je vais le détruire ainsi^^.
      Pour l’instant je suis toujours aussi contente du vinaigre blanc également. Je le porte même tous les jours pour tester le long terme.

      J’espère que mes articles pourront t’aider, merci encore de ton intérêt.

      J'aime

  5. Merci Nouillémie, je vais probablement retenter avec du jus de pomme, je pensais aussi au miel mais je n’ai pas envie de modifier ma couleur (je ne sais pas trop si le miel peut modifier le brun/gris le temps d’un shampoing), alors peut être du sirop d’agave – c’est pas cher et facile à trouver en France. Je n’utilise quasi jamais d’après shampoing du commerce aussi je retiens la poudre d’orange dont tu parles également.
    j’ai lu que des shampoings trop protéinés pouvaient fragiliser les cheveux à long terme, pfff c’est compliqué !! j’aurais bien aimé me contenter du ghassoul, un tout en un bien pratique – j’ai horreur d’utiliser mille produits ! mais ça coince : de la paille sur la tête – et je n’ose pas trop renouveler l’expé même avec des ingrédients adoucissants tellement ce fut une expérience catastrophe.
    Je porte le vinaigre blanc tous les jours également pour tester si je le supporte sur le long terme et pour le moment ça fonctionne très bien, je trouve même qu’il apporte un petit effet antiperspirant – je n’ai pas d’irritation des aisselles contrairement à ce que j’aurais pu penser – je ne supportais pas le bicarbonate.
    Tes articles et interventions sont très instructifs et très en résonance avec ma façon d’envisager les soins ; alors un grand merci pour ces partages intelligents !
    A+ , bonne soirée – corinne

    Aimé par 2 people

    • Si tu n’as pas peur de foncer un peu tes cheveux, tu peux tenter aussi avec de la mélasse bio pour l’hydratation. Le sirop d’agave est une bonne idée en tout cas.
      Pour le risque avec les proteines, c’est vrai que c’est difficile à appréhender. De mon côté, j’alterne bain de beurre suivi de mon shampoing solide au SCI (ou shampoing bio quand je n’ai pas accès au SCI) avec le shampoing à la farine de pois chiche. Je me dis que cela laisse le temps à mes cheveux de souffler un peu en ce qui concerne les protéines ou les corps gras. Et quand ce n’est pas de la farine de pois chiche, c’est oeuf (mais sa proteine est censée être trop « grosse » pour être absorbée par le cheveux normalement). Mais c’est vrai que du coup cela fait peu varié au niveau des shampoings naturels proteinés.
      Pour l’après shampoing, il y’a de jolies recettes maisons à ce sujet si tu n’aimes pas ceux du commerce. 😉
      J’espère que j’ai pu t’aider un peu, bonne tambouille et fais-moi part de tes impressions pour la farine avec jus de pomme.

      J'aime

  6. Oui, je te dirai ce que ça donne , la mélasse j’en ai justement mais j’ai peur que ça jaunisse les cheveux blancs, je suis brune avec des cheveux blancs sans coloration (cheveux raides et fins et avec un tout petit budget aussi) – une mauvaise première et unique coloration avec du henné m’a fait raser mes cheveux longs il y a un peu plus d’un an, ça repousse doucement et j’espère ne jamais renouveler cette expérience, je ne me reconnais plus quand mes cheveux sont courts … Dans l’absolu je préfère foncer qu’éclaircir mais avec des cheveux blancs c’est délicat car parfois « foncer » égal « jaunir » ou couleur bizarre pour les blancs, bon – enfin je tâtonne .. et dans l’absolu de l’absolu je souhaiterais de l’eau et point final, (minimaliste à fond en ce qui concerne les produits d’hygiène).
    J’essaie le brossage à sec pour le corps et le rinçage à l’eau, et je trouve cela plutôt bien , ça mérite d’être expérimenter dans le temps pour un avis plus précis.
    Pour moi aussi le meilleur réparateur pour mes cheveux c’est le beurre de karité sans aucun doute et peut être aussi le miel mais je ne l’ai essayé qu’une fois il y a peu de temps , d’une part parce que c’est assez cher et d’autre part pcq il y a toujours ce risque de modifier la couleur que je redoute un peu.
    J’ai lu ton article sur le dentifrice, alors moi j’utilise un mélange argile blanche et argile verte ultra ventillée que je prépare simplement avec de l’eau à l’avance – je fais aussi de temps à autre , c’est à dire quand je n’ai pas trop la flemme, un gargarisme avec de l’huile en pré-brossage (coco ou sésame), ma bouche se porte plutôt mieux depuis cette utilisation bien que je note ce que tu dis à propos de l’argile. Dans mon sac : pas de bonbon mais des clous de girofles dans une petite boite.
    Merci Nouillémie je te souhaite une bonne journée et te remercie.
    corinne

    J'aime

    • C’est original les clous de girofle en tant que bonbon ! 🙂
      Pour tes cheveux, je pense qu’il faudrait vraiment tester la mélasse en masque après shampoing comme j’en avais parlé à propos de mon article sur le miel.
      Par exemple : shampoing à la farine de pois chiche aditionné de jus de pomme suivi d’un masque purement à la mélasse durant une dizaine de minutes à rincer ensuite. Si tu as peur du résultat, essayes juste sur une mèche de la nuque pour voir si cela devient jaune ou non. C’est également un bon hydratant capillaire comme le miel. J’ai cru comprendre que Florence appréciait la mélasse pour couvrir ses quelques cheveux blancs uniformément avec son brun naturel.
      Peut-être essayer aussi du cacao pur foncé ajouté à un shampoing ou après-shampoing de ta confection ? Ou des rincages au thé noir ou au café. Toujours sur une mèche du dessous au cas où. Ce sont des recettes éphémères et progressives, donc aucun risque de teinture subite et indélogeable comme pour le henné au pire.
      Le brossage à sec m’intéresse aussi pour son soin lymphatique et légèrement exfoliant 🙂
      Il faudrait que je trouve une bonne brosse douce et que je teste.
      Enfin le gargarisme à l’huile de coco est une belle idée, c’est vrai qu’il faut être patient durant^^
      Merci encore pour tes gentils commentaires Corinne.

      J'aime

  7. Oui, ce sont de bonnes idées, mais ma démarche actuelle n’est pas tant de masquer les cheveux blancs mais plutôt de ne pas dénaturer ma couleur naturelle, autant les bruns que les blancs ( à moins que je trouve LE super truc anti-cheveux blancs , bien sur – car c’est vrai que l’apparition de ces intrus blancs n’est pas si agréable à accepter que ça ….). Et vraiment si je pouvais y arriver le water only me conviendrait très bien, mais pour le moment ça poisse, ça graisse ….donc j’essaie d’espacer des lavages doux et simples au max.
    Le brossage à sec, on dirait que ma peau apprécie vraiment , je t’en reparlerai si tu veux, il faut un peu de temps pour voir ce que ça donne vraiment.
    A bientôt – passe une bonne journée

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Pin up Moderne !
      Le bicarbonate pour une couleur, ce n’est pas très conseillé en effet 🙂
      Le pois chiche « décapera » bien moins la couleur. Par contre, je sais qu’ il éclaircit certaines chevelures à long terme ou fréquemment utilisé. Je ne sais pas ce que cela donnerait pour un rouge du coup. A tester sur une mèche de ta nuque pour voir a moyen terme. 😉
      Ce que tu peux faire aussi c’est alterner un shampoing à l’oeuf (j’en parlerai bientôt) et un shampoing aux pois chiche si tu veux passer au no-poo ou lavage du cheveu au naturel. Si c’est juste en alternance avec un shampoing bio, le lavage à l’oeuf sera plus indiqué pour tes cheveux colorés et un peu fragilisés par la couleur. 🙂
      – 1 oeuf entier ou deux selon ta longueur, un peu d’eau tiède et une cuillère à café de vinaigre blanc. Tu mélange bien et tu appliques en massant sur cheveux secs. Après 5 min à 8, tu rinces à l’eau tiède ou froide. Normalement on ajoute une petite cuillère de miel pour un peu plus d’efficacité mais libre à toi de juger si tu penses que ça eclaircirait ta couleur ou non. Les 3 premières fois tes cheveux seront propres mais auront une légère pellicule grasse (invisible pour les autres donc pas gênant) puis ensuite elle disparaitra. Le temps de transition en fait. Ce shampoing a fait ses preuves 😉
      J’espère t’avoir aidé un peu !

      J'aime

  8. Merci pour cet article très intéressant et encourageant sur la farine de pois chiches.
    À la recherche de recettes qui ne fonçent pas les cheveux, c’est La prochaine méthode no-poo que je testerai. (J’ai validé le sidr et le shikakai -mais je ne l’utilise que ponctuellement pour ne pas risquer de modifier mon blond- et écarté le bicarbonate.)
    En tout cas, tu as une couleur de cheveux de folie ! Vraiment magnifique ! Et quelle brillance ! Ta couleur naturelle ou un henné ?
    Bises.

    J'aime

    • Oh merci, c’est super gentil !
      C’est ma couleur de cheveux naturelle, je n’ai jamais fait de henné (neutre ou non) ou de coloration chimique.
      C’est vrai que niveau brillance, mes cheveux ne me font jamais défaut^^
      C’est surtout au niveau de la texture que j’ai plus de soucis, ils peuvent devenir vite rêches et cassent facilement sur le sommet de ma tête (je cherche toujours à comprendre pourquoi sur ce coup là^^).

      J'aime

      • Je ne peux malheureusement pas t’aider pour ce qui est des cheveux rêches et cassants sur le dessus de la tête, par contre je te confirme que je suis impressionnée par ta magnifique couleur naturelle et sa brillance ! Tes recettes leurs conviennent pour sur ! Bises.

        Aimé par 1 personne

  9. Bonjour Nouillémie, je suis très intéressée par tes expériences de lavage à l’œuf, j’ai quelques questions dans ma besace … J’ai utilisé l’œuf entier (jamais seulement le jaune) plusieurs fois et j’ai trouvé que le lavage était doux et efficace – cependant je n’arrive pas à trouver une solution pour contrer l’odeur d’œuf qui reste dans les cheveux une fois secs (je ne la supporte vraiment pas du tout) – j’ai essayé les huiles essentielles ça ne fonctionne pas et c’est cher, la seule chose qui ait été efficace contre l’odeur c’est d’ajouter une petite CaC de rhassoul (cependant mes cheveux supportent très mal le rhassoul même en si petite quantité – cela reste une très bonne solution pour ceux qui le tolèrent) chamane m’a proposé d »essayer une autre argile, c’est une bonne idée mais je n’ai pas encore testé. Je n’ai jamais utilisé de vinaigre blanc comme toi, peut être est ce la solution, (j’ai même pensé à une petite CaC de farine de pois chiche mais idem je n’ai pas essayé).
    Pourquoi choisis tu de l’appliquer sur cheveux secs ? (j’ai toujours mouillé mes cheveux avant l’application comme un shampoing ordinaire, ça me parait plus pratique et agréable sous la douche)
    Lorsque tu ajoutes du miel , c’est dans le mélange ou bien en as ?
    Au moins avec l’œuf pas besoin de commandes exotiques sur internet, dans l’idéal je préfère le végétal mais bon … c’est un lavage que je trouve plus doux que les pois chiches et plus facile à rincer également.
    A bientôt Nouillémie, bon gâteau à la citrouille !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s