La poudre d’orange homemade, la recette !

Une poudre parfumée qui offre brillance, souplesse et douceur aux cheveux mais qui est également efficace contre les pores obstrués et le teint terne, j’avoue que ça me faisait un peu rêver. Et c’était la promesse de pouvoir ajouter un peu plus de fun à certains de mes soins capillaires ou corporels ! Comme pour le shampoing à la poudre de pois chiche par exemple, assez coriace à rincer et qui a besoin d’une petite note fruitée à mon goût^^Sauf que par chez moi, ça n’existe tout simplement pas. Alors j’ai décidé que je le valais quand même bien et que j’allais la faire moi-même tiens ! D’où la petite recette simplette qui va suivre 😉

2014-10-06 17.39.10

Déjà, il vous faut des oranges. De préférence bio ou non traités. La quantité varie selon vos besoins mais on peut déjà débuter avec 4 belles oranges :

– Des oranges (merci Captain Obvious !)

– Un éplucheur assez fin pour les légumes

– Un mixeur, un moulin à café ou tout autre outil qui broie finement.

– Un bocal hermétique

Dans un premier temps, il suffit d’éplucher vos oranges avec l’éplucheur. Pourquoi ça et ne pas peler avec les doigts ? Simplement dû au fait qu’il ne faut surtout pas que les pelures conservent le blanc à l’intérieur. Ensuite, on dispose les fines lamelles de peau sur un plateau que l’on recouvre d’un drap fin (du papier sulfurisé, ça marche aussi) juste pour leur éviter de prendre la poussière en fait. Et là au choix : soit on laisse le plateau en plein soleil pendant 2 jours (plus facile en été, c’est sûr^^), soit sur un radiateur quelques heures. Lorsque les lamelles ont la même consistance que des chips, sèches et craquantes, on peut les recueillir et les broyer finement pour en faire de la poudre dans un mixeur. On met la poudre enfin dans un contenant hermétique pour mieux la conserver et voilà ! De la poudre ayurvédique maison que l’on peut ajouter, une cuillère à café en général, dans ses préparations cosmétiques ! Ou même dans quelques desserts, c’est très bon 😉

Et le meilleur pour la fin : cette technique est valable aussi pour le citron ! En ce qui concerne les cheveux, la poudre de citron jaune les gaine, les adoucit et leur apporte de la brillance. Elle s’utilise également en soin du visage en tant que masque purifiant et exfoliant pour peau grasse et acnéique. Mais attention aux peaux sensibles, c’est un peu agressif.

2014-10-06 17.39.27 rogné

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences avec ces poudres fruitées !

Publicités

12 réflexions sur “La poudre d’orange homemade, la recette !

  1. Super recette ! Quelle bonne idée !
    J’ajouterais juste qu’il faut absolument privilégier des oranges non traitées, et même si possible ultra bio / locales / etc. car c’est connu, c’est dans la peau qu’il y a la plus concentration de saloperies (si saloperies il y a durant la culture).

    Bises !

    Aimé par 1 personne

    • Oui c’est assez compliqué en effet. J’ai fait cette recette il y’a 4 mois, quand j’étais encore dans le Victoria (à deux heures de Melbourne) avec des oranges d’un marché local. Mais dans le Queensland, les oranges non traitées ou bio sont plus chères et un peu moins faciles à trouver. J’en ai vu dans un marché  » fresh organic » qui proposait du bio pas trop cher, mais un peu désaxé de la ville. Ces oranges proviennent du New South Wales, qui est la région la plus proche. Mais ça fait quand même une trotte. Par contre les australiens parviennent à faire pousser des citrons en plein bush, c’est même une espèce de citron endémique tout rabougri d’aspect^^ Du coup des citrons, on en manque pas 😀

      J'aime

  2. Pourquoi ne faut-il surtout pas laisser la partie blanche? Je fais de la poudre de citron, clémentines, orange et pamplemousse, mais je l’ai toujours fait avec les épluchures entières, du coup. Simple question de facilité de séchage, ou ce n’est vraiment pas quelque chose à faire?
    Et autre question, arrives-tu à obtenir facilement une poudre facile à poser sur le visage ou les cheveux?
    Perso, au mixeur classique, ça donne quelque chose d’assez grossier, qui s’applique et se rince mal. Si je veux une poudre facile à appliquer, je dois tamiser, c’est trèèèèèèès long.

    J'aime

    • La partie blanche est très amere (donc c’est bien moins bon à manger dixit Monsieur) et n’apporte rien au niveau du soin. Donc c’est plus simple en effet pour le séchage et le broyage de faire sans.
      Cela dépend des mixeurs malheureusement, mais peut etre que ce sera mieux sans la partie blanche justement.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s