Et pourquoi pas un dentifrice fait maison ?

Il y’a quelques jours, une amie m’a fait parvenir une recette d’un dentifrice homemade afin d’avoir mon avis là-dessus. Peut-être voulait-elle savoir si j’avais déjà tenté l’aventure du dentifrice maison et aussi si j’utilisais cette recette finalement assez répandu sur la toile. Pas de bol, celle-ci n’était clairement pas ce que je conseillerai à mes amis comme dentifrice au quotidien^^. 

En effet, il existe certains ingrédients populaires pour les dentifrices naturels que je trouve vraiment pas terribles pour préserver l’email des dents. C’est pourquoi je préfère faire avant toute chose une petite liste rapide de ces ingrédients à éviter pour une utilisation quotidienne :

– l’argile, quelle que soit sa couleur : je ne sais pas pourquoi les sites bio la recommande, ce n’est juste pas du tout un abrasif doux, ça raille donc l’émail des dents si utilisée tous les jours. Et c’est bien plus abrasif que le bicarbonate de sodium. Par contre une fois de temps en temps pour éviter l’accumulation de tartre, c’est tout à fait concevable.

– le bicarbonate de sodium, deux fois par jour : ça reste un abrasif, quoi. Pour deux, trois utilisations hebdomadaires ça passe mais plus, ça passe peut-être moins bien.

– le citron : il n’ y a pas pire pour une utilisation quotidienne, ça peut simplement détruire l’émail à long terme. Pas plus d’une fois par semaine (voir jamais pour moi^^).

– la silice non hydratée : trop abrasive sous cette forme.

– le cosgard comme conservateur : à mettre dans la bouche, même si c’est certifié bio, ce n’est pas très recommandé.

Et pour le plaisir, je vous offre la recette la plus fréquente que l’on trouve sur le net et qui est juste pas du tout saine 😀 :

– Argile/bicarbonate de soude/huile essentielle de menthe/sel marin.

Mais sérieux, comment ça se fait qu’il y ai autant d’abrasifs là dedans ?! Parce que le sel marin, je ne pense pas qu’il soit dissout sans la présence d’aucun corps huileux ou aqueux dans la recette. A moins de mettre la dose d’huile essentielle et là ça craint pour la santé de l’utilisateur.


Bon alors après tout ça, il faut bien entendu trouver des recettes sûres et ne pas se laisser abattre !

Voici donc quelques recettes entièrement naturelles que j’ai pu tester et qui sont totalement « safe » pour les dents :

  • Le dentifrice au savon :

– Savon liquide saponifié à froid comme le savon de castille ou encore du savon de Marseille ou d’Alep. Bio ou fait main, c’est encore mieux.

– Quelques gouttes d’huile essentielle de menthe ou de tea tree.

Dans un petit contenant fermable, on mélange deux cuillères à soupe de savon liquide, 4 gouttes d’huile essentielle et c’est tout. On dépose sur la brosse à dent un peu du mélange avec une spatule de préférence pour éviter de contaminer le reste. Si vous faites des petites quantités, c’est pas non plus dramatique. Pas trop sur la brosse, vous allez vite voir que ça mousse beaucoup^^ Bon c’est sûr, il faut supporter le goût du savon en bouche mais ça lave très bien et c’est entièrement naturel. Le goût ne me dérange plus honnêtement. La menthe sert à désinfecter et rafraichir. On peut couper le savon liquide avec de l’aloe vera pour obtenir une meilleure consistance. Pour les flemmardes ou baroudeuses comme moi, le savon solide (forme originale) qui contient déjà de l’huile essentielle de tea tree ou de menthe, c’est très bien aussi :D. On frotte sa brosse à dent humide dessus et c’est bon ! Il vaut mieux couper un bout du savon et le réserver juste pour ça, c’est bien plus hygiénique.

_________

  • Le dentifrice sain et naturel à la française :

« – 20 Grammes de carbonate de calcium,  (l’ingrédient le moins abrasif disponible, c’est aussi un reminéralisant)

– 2 Grammes de poudre de plante* (de la poudre de réglisse par exemple pour ma part, qui a des vertus anti-inflammatoires, antibactériennes, qui peut permettre d’éclaircir l’émail des dents, entre autre, rafraîchis l’haleine, en plus de donner « bon goût » au dentifrice, de la cannelle en poudre…) avec 1 à 2 pincée de sel (permet de faire saliver). 

*L’astuce en plus : Le xylitol est aussi un ingrédient intéressant car offre un goût sucré en plus d’être actif contre la formation des caries. 

– 1 Gramme de savon de marseille râpé (pour avoir l’effet moussant typique de tous les dentifrices du commerce. N’ayez crainte : vous n’aurez pas l’impression de vous laver les dents au savon ! )

– 5 gouttes d’huiles essentielles* (selon ses choix, pour avoir un effet plus poussé sur l’action antibactérienne et antiseptique du produit fini, et certaines HE sont particulièrement indiqués lors de sensibilités gingivales comme l’HE de clou de girofle par exemple, de menthe poivrée, de citron…). »

Cette recette est tirée de ce blog, je l’ai trouvé très complète et vraiment sympathique. La blogueuse explique également bien que l’argile est trop abrasif.

        _________

  • Un dentifrice plus exotique :

– une demi tasse d’huile de coco bio (l’huile de coco est une anti bactérienne reconnue et a une action blanchissante à long terme. Elle prévient également la formation de caries et de soucis diverses concernant les gencives.)

– 2 cuillères à soupes de carbonate de calcium. Il est également reminéralisant.

– en facultatif, 4 gouttes huile essentielle de menthe ou de tea tree.

– en facultatif toujours (mais c’est bien mieux au niveau du goût^^), une petite cuillère de stévia, de xylitol ou de cannelle en poudre.

________

  • Le bâton de siwak (celui qui ne colore pas, attention) fonctionne également très bien ! Par contre peut-être qu’un jour sur deux, au cas où et si on veut alterner les plaisirs^^

Le conseil d’une survivor : attention de ne pas ajouter les huiles essentielles ou de cannelle si le dentifrice est destiné également aux jeunes enfants ! 


Et enfin on peut bien entendu faire confiance à certaines marques bio et acheter des dentifrices du commerce ! Personnellement, j’alterne savon de castille solide à la menthe (formule du dr Bronner qui inclut l’huile essentielle de menthe) et un dentifrice trop mignon et biologique typiquement australien ! J’avoue que j’ai craqué devant le koala après avoir vérifié sa composition bien sûr 😀

C360_2014-09-16-13-35-33-803

Les marques biologiques sûres (certifiées) et assez répandues en Europe sont lavera, weleda ou logona. Souvent elles utilisent de la silice mais celle-ci est hydratée et donc moins agressive. Le reste est une composition digne de confiance donc si vous n’avez pas envie de vous lancer dans la confection d’un dentifrice, vous pouvez vous tourner vers ces marques. Enfin n’hésitez pas à changer ou alterner assez souvent de dentifrices pour varier les degrés d’abrasivité qui sont différentes selon les produits.

Publicités

80 réflexions sur “Et pourquoi pas un dentifrice fait maison ?

  1. Aaaah merci pour cet article !! J’entends très souvent parler de l’argile, mais je n’avais aucune idée que c’était abrasif. Tu donnes quelques bonnes solutions simples tout à fait à mon goût. Côté blanchiment, j’utilise de temps à autre du charbon de bois réduit en poudre, c’est bien sûr noir sur le moment mais ça blanchit légèrement à long terme. Qu’en penses-tu ?

    Aimé par 1 personne

    • Le charbon est une bonne alternative étant donné qu’il « aspire » les impuretés de la dent et n’a donc pas du tout d’action abrasive. Et pis ça marche bien à long terme 😉
      Son seul défaut c’est qu’il vaut mieux l’éviter proche de l’heure de la prise de médicament car il est à la base prescrit pour absorber les poisons ou gaz par voie oral. Il peut donc absorber également les molécules du médicament en question si on en avale un peu pendant la pose sur les dents. Pour une fille qui prends la pilule par exemple, c’est préférable d’utiliser le charbon 4h avant ou 4h après la prise par mesure de précaution;

      J'aime

    • 😀
      C’est pourquoi il y’a d’autres recettes pour ceux qui ne supporteraient pas le savon. La deuxième recette n’en contient que très peu d’ailleurs, on ne le sens pas du tout.
      Enfin celle avec huile de coco et stevia en poudre est même bonne au goût 🙂
      Au pire un dentifrice bio, c’est très bien aussi^^ Je répond simplement à la demande d’amis qui étaient intéressés par du homemade.

      J'aime

  2. j’ai du blanc de meudon, je ne savais pas quoi en faire. (carbonate de calcium).
    Mais mettre du savon de marseille … ca me fait un peu peur( surtout qu’il y en a avec de la graisse animale, beurp. « tallowate de sodium »). Limite, je remplacerai par du savon d’alep … ? Ou l’huile de coco, comme tu dis, c’est parfait aussi !

    QUand j’aurai testé, je te dirai.
    Faut que je termine mon dentifrice bio avant ( bio, mais bien trop fluoré)

    J'aime

    • Avant l’arrivée du dentifrice au XXe, les gens se lavaient les dents au savon de marseille 😉
      Si tu as peur de sa composition (même si c’est rare les graisses animales de nos jours), essayes plutôt avec celui de Castille (Les marques comme Dr Bronner ont un goût faible et sont 100% végétal) ou d’Alep effectivement. Prendre celui avec pas plus de 20% d’huile de laurier par contre. L’huile de coco c’est super aussi, j’aime vraiment bien avec 1 gouttes de menthe.
      Je te conseille de tester en premier celui au coco, c’est beaucoup plus sympa en goût avec la menthe. Tu pourras ajouter un copeau de savon d’Alep ou de Castille si tu en a marre du côté non moussant de la recette coco et que tu veux t’habituer au savon dans la bouche^^
      Mais il marche très bien sans, je n’en mets pas personnellement.

      Aimé par 1 personne

  3. Mon arrière-grand-mère se lavait les dents au savon de Marseille, et elle avait encore toute sa dentition à plus de 90 ans quand elle est décédée 🙂
    J’avoue que ça me paraît un peu violent, je ne suis pas encore prête ^^ mais la pâte maison m’intéresse beaucoup, merci pour l’info est la recette. J’ai juste un peu de mal à voir dans quoi je pourrais la conserver proprement, la solution tube étant bien pratique… A moins d’acheter (encore acheter, grmbl) un petit flacon à pompe.

    J'aime

    • J’avoue que comme une paresseuse, j’ai juste conservé la pâte dans un petit pot à confiture (stérilisé à l’eau bouillie) avec une petite spatule en bois genre celle des esquimaux glacés mais propre^^. Quand je voyage, c’est un morceau de savon de Castille contenant déjà de l’huile essentielle de tea tree (ou de menthe pour Monsieur), moins fort en goût que le savon de Marseille et l’huile essentielle aide à appréhender.
      Il paraît en effet que le savon saponifié à froid aide à préserver les dents des parondotites et autres problèmes de gencives.

      J'aime

  4. 😦 Je viens d’acheter il y a deux heures à peine, de l’argile pour tester un dentifrice maison… Alors que je n’en ai aucunement besoin autrement de cette argile verte!!!! ^^

    Contente d’avoir lu ton article avant de me lancer dans cette abrasion, sachant que j’ai déjà un email très caca, et des dents hyper sensibles.

    Ps: je viens de découvrir ton blog et je crois que je vais m’y plaire 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Bobette et bienvenue sur le blog ! (où j’espère en effet que tu t’y plaira ;))

      Ce n’est pas grâve pour l’argile verte, il y’a des tas d’utilisations sympas à en faire. Par exemple dans un bain (global ou de pieds) ou encore soigner des éruptions d’eczéma, des piqures d’insectes… Pour le bain, tu mélanges deux cuillères à soupe de l’argile dans un verre d’eau tiède que tu verses ensuite à l’eau du bain. Ta peau sera douce, bien apaisée si elle est sensible et plus claire. Pour les pieds ça délasse, absorbe les impuretés et soigne même les mycoses. Tu mélanges la même quantité avec une poignée de gros sel dans un bac d’eau tiède.

      En ce qui concerne tes dents sensibles, c’est la recette avec l’huile de coco et celle au savon de castille (le goût n’est pas si prononcé et aide beaucoup dans le cas d’ affections des gencives) qui te conviendra le mieux. Ce n’est pas obligé d’ajouter l’huile essentielle dans la recette si tu as peur que cela pique. Si tu souffres par ailleurs de parondotite, l’utilisation d’un outil spécial qui projette un filet d’eau ( à utiliser avant le brossage des dents) améliore fortement la qualité des gencives sur le long terme. Et c’est même un peu moins aggressif que le fil dentaire finalement prescrit pour les paradontites.

      J'aime

      • Je trouve l’argile verte , et je suis en pesage soigné de mots, MIRACULEUSE en cataplasme sur les douleurs articulomusculaires. De ma propre expérience, elle est bieeeen plus efficace que les dé-contracturants (tellement nocifs et bonjour les effets secondaires) que j’ai testés quand ma vilaine hernie cervicale se réveille. Aussi, je la badigeonne sur les brûlures, ou pour assécher et cicatriser un vilain bouton, éventuellement protéger une petite plaie dans l’urgence aussi… bref dentifrice ou pas, il est facile d’en tomber un tube (d’ailleurs moi je l’achète au kg)! Quelques obligations: ne jamais laisser plus d’1heure, ne jamais mettre au contact du métal, ne jamais laisser sécher sur la peau, ne jamais réutiliser.

        Concernant les parodontites, d’après recherches perso et confirmation par mon dentiste: bain de bouche à la teinture mère de calendula (nom commun:souci) … Mais surtout pas de bains de bouche du commerce qui détruisent toutes les bactéries sur leur passage, bonnes ou mauvaise, ravageant notre flore et nous laissant sans défenses! Et/ou qq gouttes d’HE d’Arbre à thé pour lutter contre l’inflammation bactérienne qui attaque les gencives. (tea tree qu’on utilise aussi conte l’acné, les infections fongiques comme celles qui se glissent entre les orteils athlètes ou non, antibactérien qui peut servir de déo en particulier pour les hommes qui rechignent à sentir le palmarosa etc etc… elle est décidément drôlement bien faite, cette nature,, on dirait presque que c’est fait exprès!)

        Aimé par 1 personne

  5. J’essaierai peut être la recette à l’huile de coco, mais faut d’abord que je me procure du bicarbonate de sodium ! En attendant, je suis effectivement au Weleda ! Ma famille n’y touche pas comme ils ne supporte pas le goût, mais moi ce n’est pas ce que je demande à un dentifrice donc bon…

    J'aime

    • Pas de bicarbonate de sodium, c’est du carbonate de calcium dans la recette à l’huile de coco^^
      Je vais changer l’article sur ce passage, je crois qu’il n’est pas assez lisible 🙂
      Il a quel goût le weleda ?

      J'aime

  6. Disons… Qu’il n’y a que l’essentiel dedans donc c’est juste un pâte saline.
    J’aime vraiment me promener sur ton blog même si je n’ai pas encore tout lu ! Je te rajoute à mes blogs favoris 😉 Continue comme ça c’est toujours un plaisir

    J'aime

  7. Bonjour et merci pour cet article.
    Depuis quelques temps maintenant je suis à la recherche de la recette qui me séduira, et on lit tellement tout et son contraire sur internet quant aux ingrédients a prescrire ou a proscrire dans son dentifrice HM qu’il devient difficile de démêler les vraies des fausses bonnes idées. Une bonne synthèse ça fait du bien!
    Personnellement j’ai testé HVcoco+bds (erreur de bleue), puis Savon de marseille+carbonate de calcium+sel de mer+HE mais je déteste le goût du savon en bouche.

    Avant d’essayer d’en réduire la proportion, je vais retenter cette recette a m chemin:
    HVcoco(que j’aimais bien)
    +carbonate de calcium(plus doux)
    +HE(parce qu’il est quand même important de protéger ses gencives. Elle me parait prometteuse.

    Par contre je me permets de relever quelques informations, si je ne m’abuse, inexactes dans ton article:
    Le savon de marseille n’est pas un savon saponifié à froid (SAF). La marque déposée « savon de marseille » qui propose depuis toujours ces très reconnaissables cubes tamponnés sur chaque face, saponifie à chaud, dans des cuves, ce qui donne un résultat bien moins doux, mais très honnête considérant qu’il s’agissait à l’origine de savon à linge.
    Le SAF ne peut pas non plus être liquide, par le processus même de sa fabrication. On rappelle que la saponification à froid c’est la réaction simple huile+soude caustique=savon+glycérine (comme pendant les TP de chimie au lycée!).
    Le SAF est donc toujours fabriqué artisanalement car ce processus ne permet pas de grosses productions.
    Mais attention à ne pas se laisser berner, ce n’est pas parce qu’un savon est « naturel » ou artisanal qu’il est SAF! (je parle du savon de Marseille mais il en va de même pour le savon d’Alep, pas nécessairement produit à froid)

    J'aime

    • Bonjour AudreyH !

      Ouh là oui, une belle étourderie ! Comme je conseille souvent du savon saponifié à froid artisanal pour se laver les dents (le goût étant moins prononcé que pour l’Alep et le savon de Marseille fabriqués à chaud), je ne me suis pas rendu compte de mon erreur lors de la rédaction de l’article^^. J’ai fait inconsciemment un malheureux raccourcis. 😀
      Surtout qu’il y’a encore deux mois, je discutais avec des amis du procédé de fabrication du savon d’Alep et du fait que cela devenait plus rare d’en avoir du véritable artisanal. Et encore je ne parle pas de l’Australie où c’est juste impossible^^.
      Merci de me le rappeler, je corrige ça de suite.

      Pour le savon sous forme liquide, c’est surtout celui de Castille modifié que les anglo-saxons produisent. Il ne doit pas être purement à froid, j’en conviens.

      Sinon oui, la recette huile de coco/carbonate/HE est beaucoup plus agréable en bouche ;). J’ajoute parfois un peu de stévia en plus, pour changer de goût mais ça me donne envie de le manger donc pas trop souvent^^.
      J’espère que cette recette sera la bonne pour toi !

      A bientôt !

      J'aime

      • Bonjour Nouillémie.
        Tu sais quoi, j’ai appris la semaine dernière qu’on pouvait effectivement produire du SAF liquide! Il faut pour cela remplacer la soude caustique par de la potasse, ce qui donne sous forme liquide le même produit fini savon+glycérine. A priori ce sont des formules un peu plus complexes à équilibrer et donc moins répandues sur le marché que les SAF solides… mais c’est bien le cas du savon de castille!
        On en apprend tous les jours, c’est cool!

        J'aime

    • Recette de DENTIFRICE SIMPLISIME HV Coco/blanc de Meudon/HE Menthe poivrée(pour le frais, environ 3/4 des HE) + Tea tree (contre les parodontites, 1/4 des HE) testée depuis environ 2 semaines.

      Je suis RA-VIE!

      -Déjà parce que la recette est hyper simple à réaliser et à conserver (je stérilise quand même mon matos mais il n’y a rien qui ne puisse se dégrader dans les ingrédients, même à température ambiante) du coup j’estime que ça me prendra 10 min de fabrication tous les mois..
      -Ensuite parce qu’elle ne comprend que des ingrédients polyvalents et ça j’adore!
      -Mais surtout parce qu’elle est très agréable à utiliser! En ce moment, il fait chaud et en mettant grosso modo 50/50 HV et Blanc de Meudon j’obtiens une consistance proche de celle d’un dentifrice ordinaire. Peut être que les proportions seront différentes cet hiver l’HV coco se solidifiant <25 degrés.. Bien sur ce dentifrice ne mousse pas et sa texture est grasse, ce qui ne me gêne pas. Et puis il a bon goût : le frais de la menthe sur le coup puis le délicat gout de la coco qui reste.. j'adore.

      Maintenant est il efficace? Je ne suis pas dentiste, et à défaut de procéder à des tests sur mon émail pendant 2 ou 3 ans je ne pourrais pas vraiment dire. Donc je me réfère à ce que je lis sur l'efficacité des ingrédients que j'emploie.. Et comme dit ma maman: "Y'a que la foi qui sauve" n'est ce pas ma bonne dame! Mais ce qui est sur c'est que
      1/ je m'épargne toutes les saletés des dentifrices du commerce
      2/ on sait que l'important dans le brossage.. ben c'est le brossage.. le geste quoi plutôt que le produit ajouté qui n'est qu'un apport
      3/ quand je passe ma langue sur mes dents, elles sont bien lisses
      ah, et 4/ je ne pue pas du tout de la cavité buccale! Même pas le matin au réveil, non m'dame! (avant je puais, mais je fumais.. donc c'est pas bien comparable..)
      Voili voilou!

      Aimé par 1 personne

      • Bonjour Audrey !

        Merci encore pour ton retour et je suis contente que la recette te plaise !
        C’est vrai que ce ne sont que des ingrédients polyvalents, je déteste en effet employer un ingrédient spécifique juste pour une unique utilisation^^.

        Si tu as des doutes sur son efficacité à long terme (ce qui est normal, nous n’avons pas encore assez de recul actuellement, on redécouvre des pratiques oubliées), tu peux aussi alterner avec un dentifrice bio certifié. Mais cette recette regroupe les ingrédients principaux de n’importe quel dentifrice bio donc normalement il n’y a pas de soucis. L’huile essentielle pour contrer les bactéries et soigner les gencives, le blanc de meudon comme abrasif léger pour le tartre, l’huile de coco pour son action anti-développement bactérien, anti-carie et blanchissante.

        L’important reste en effet le brossage soigneux en lui-même et le fait d’aller au dentiste une fois par an pour faire un checking annuel (et un détartrage si besoin). 😉

        J'aime

  8. Bonjour, je fais moi-même mon dentifrice depuis quelques mois dans lequel je mettais de l’argile verte avant qu’une amie me dise que c’était abrasif ! du coup je mets uniquement du carbonate de calcium.
    La recette que j’utilise contient du xylitol, glycérine végétale et sodium lauroyl sarcosinate, qu’en penses-tu ?

    J'aime

    • Bonjour Karine !
      Le xylitol et le sodium lauroyl sarcosinate sont utilisés dans de nombreux dentifrices biologiques, ils sont en effet sans danger 🙂
      Pour la glycérine végétale, le seul soucis est que c’est un ingrédient qui se dépose sur les dents et très coriace à faire partir. Du coup c’est aussi bien que mauvais : d’un côté cela protège les dents des attaques acides et des boissons qui jaunissent l’email comme le thé par exemple, de l’autre cela créé une barrière qui empêche le reste des ingrédients d’agir et l’email de se reconstruire si celui-ci est affaibli.
      Donc pourquoi pas faire une alternance de la recette avec et sans glycérine ?

      J'aime

  9. Bonjour,
    Merci beaucoup pour ton blog que je dévore pendant mes vacances et me donne envie de rentrer chez moi pour essayer plein de choses!
    Par contre est ce que tu penses que je peux donner le dentifrice à mon fils de 30 mois? Je le masse aux HE pour ses rhumes mais tous les jours dans le dentifrice ça me laisse perplexe.
    Encore merci

    J'aime

    • Bonjour !

      Oui tu as bien raison d’avoir soulevé ce point ! En effet, aucune huile essentielle pour les enfants en bas âge et tant qu’ils ont leurs dents de lait. Il suffit simplement de ne pas en ajouter, cela n’empêche pas l’action du dentifrice. C’est pour quel dentifrice au fait ? Il faudra aussi éviter la cannelle pour le petit. 🙂

      J'aime

  10. Merci d’avoir partagé ces recettes ! Je voudrais faire mon propre dentifrice et il me semble que c’est assez facile. J’ai vu qu’il faut ajouter de l’huile essentielle au dentifrice à la française. Où est-ce qu’on peut acheter les huiles essentielles ? J’en ai entendu parler mais je n’en ai jamais acheté.

    J'aime

    • Les huiles essentielles se trouvent facilement dans les pharmacies, para-pharmacies ou même les magasins bio.
      Pour ce dentifrice, ce sont celles de menthe, tea-tree, clou de girofle ou de citron qui conviennent. Juste une parmi celles-ci selon ses préférences. Toujours faire attention à ne pas dépasser les doses recommandées et ne pas utiliser ces huiles essentielles chez les enfants de moins de 6 ans. Et si la poudre utilisée dans la recette est de la cannelle ou du xilytol, on peut même faire l’impasse sur l’huile essentielle. 🙂

      J'aime

  11. Bonjour,
    Désolée de te répondre si tard mais la rentrée a été prenante ! On a presque fini le tube de dentifrice du coup je crois que je vais tester celui au savon pour le moment avec HE de menthe et de tee trea. Le petit a encore son dentifrice du commerce à finir. Quand je serai plus « rodée » et que chéri se sera habitué 😉 je ferai les autres recettes.
    Merci pour ton blog j’adore passer du temps dessus (quand j’en ai ! ).

    Aimé par 1 personne

  12. Aloha!
    J’espère que tu verras ce commentaire et que tu pourras me répondre:
    Je vais faire demain la recette « exotique »: huile de coco, carbonate de calcium, et cannelle. (pas d’HE pour moi, car je n’en ai pas déjà, et que je n’ai pas envie d’acheter quelque chose qui ne me servira que rarement, et qui est optionnel)
    Bref, mes questions sont les suivantes:
    1) la cannelle ne colore pas les dents ? (oui c’est con comme question, mais bon…)
    2) chez moi l’huile de coco est solide vu qu’il fait moins de 25 degrés, ça ne risque pas d’être genant pour le dentifrice ?

    Merci ! 😉

    J'aime

  13. Argh !
    Je suis totalement passée à côté de ton commentaire, vraiment désolée !
    Pour la cannelle, pas de coloration si on ne dépasse pas la dose indiquée. De plus le carbonate de calcium à côté empêche normalement un quelconque dépôt.
    C’est au moment de la confection que ce sera un peu gênant car il faudra chauffer l’huile de coco juste assez pour la ramollir (moitié liquide, moitié solide elle sera) bien mélanger puis mettre au frigidaire si on constate que la cannelle et le carbonate tombe au fond.
    Sinon lors de l’utilisation, il suffit de prendre ton dentifrice avec une petite spatule/cuillère/bâtonnet. Et cela fond en bouche.

    J'aime

  14. Argh, je suis passée à côté moi aussi !
    On est quittes comme ça ^^
    Du coup j’ai réussi à avoir une pâte correcte, j’ai réchauffé mon mélange comme tu as dit, et j’ai mélangé puis mis au congelo 3 minutes, je ressors, je remelange, et je remets… pour faire baisser en température et avoir un truc homogène. (merci papa de tes conseils !)
    J’espère que la recette sera efficace, et aura une légère action blanchissante ! J’ai l’email des dents un peu jaune (coucou le thé et café !) alors ça serait chouette de pouvoir éclaircir ça. Mais bon, s’il nettoie correctement, ça sera déjà bien, c’est ce qu’on lui demande après tout.

    Merci beaucoup de tes réponses, et merci aussi pour ton site, il est génial.
    Ça fait plaisir d’avoir des recettes simples, qui ne demandent pas d’acheter 30.000 ingrédients différents (ce qui est souvent le cas dans les trucs « faits maison », ça doit être dû à l’effet de mode… mais c’est quand même vraiment paradoxal de faire des trucs bios, naturels, « simples », faits maison, … et d’acheter tant et plus pour réaliser des recettes. Se retrouver avec des trucs dont on ne se servira plus jamais, c’est très intelligent !)

    J'aime

    • Salut !

      Pour l’effet blanchissant, c’est progressif et assez léger. On gagne pas un ton de blanc rapidement comme dans les pubs^^. Et heureusement, sinon ça signifie que c’est agressif.
      Super les conseils de ton papa 😉
      Je n’apprécie pas tellement non plus cette idée de la cosmétique maison qui se doit d’utiliser des tas d’ingrédients et d’en faire un truc assez complexe : cela demande du temps et de l’argent. Choses qu’on a malheureusement rarement ces derniers temps^^. Et de plus cela ne veut pas forcément dire que c’est plus efficace. Sinon je comprends quand même que cela puisse être passionnant et instructif. Mais ce n’est pas forcément nécessaire et limite même frustrant quand les résultats ne sont pas vraiment visibles.

      J'aime

      • Super, merci de ta réponse! Je trouve la texture vraiment étrange, j’ai du mal à m’y faire. Je vais alterner avec celui à la française, je pense.
        C’est pour ça que j’aime bien tes recettes, elles sont simples, bien expliquées, … C’est top, merci 🙂

        Aimé par 1 personne

    • J’ai une amie qui a utilisé 2 fois semaine une goutte d’HE de tea tree directement sur brosse a dentes (sur le dentifrice qui est sur la brosse à dents plutôt) et elle a vu ses dents blanchir de qques tons… 🙂 À essayer!

      J'aime

  15. Bonjour!
    Je viens de faire du dentifrice en poudre exactement comme tu le déconseilles: bicarbonate de soude, argile blanche (j’ai aussi entendu parler du blanc de meudon ou bicarbonate de calcium, mais je n’en avais pas sous la main, je testerai plus tard), un chouya de sel fin (pour la salivation) et HE de menthe poivrée.

    J’ai hésité car j’ai moi aussi lu ici et là que c’était trop abrasif. Seulement, j’ai aussi lu à plusieurs reprises:
    – des personnes de plus de 70 ans qui ont toujours utilisé ça (ou du bicarbonate seul) et qui ont des dents en parfait état
    – que la dureté du bicarbonate (donc son pouvoir abrasif) était de 2,5 (l’équivalent de l’ongle) alors que celle de l’émail était de 5, et qu’il n’y avait donc pas de danger concernant l’émail (genre on ne peut pas rayer l’émail avec un ongle, même bien dur).

    Saurais-tu m’indiquer la dureté du blanc de meudon? (Je n’ai pas encore pris le temps de chercher…)

    Sur ce, je vais continuer d’aller lire ton blog: il est très sympa, merci! Et joyeux Noël! 🙂

    J'aime

    • Bonjour !

      Alors selon l’indication des fabricants, le blanc de meudon oscille entre le 2.8 et le 3.3. Cela paraît donc plus abrasif que le bicarbonate mais c’est en pratique que cela diffère un peu :

      Le bicarbonate de soude « fond » un peu au contact de l’eau donc ce n’est pas vraiment sa dureté finalement le problème.
      C’est plutôt son action (qui est abrasive comme le serait un jus de citron et donc pas forcément de manière mécanique selon mon expérience) et son ph qui ne sont pas très adaptés. Ponctuellement et en prévention, il détartre en effet déjà parfaitement les dents. J’en utilise par ailleurs une fois par mois environ et après deux ans ainsi, la dentiste ne m’a même pas fait de détartrage la semaine dernière durant mon checking. Donc logiquement, je me demande si tous les jours un détartrage aussi efficace, c’est bon pour les dents ou non. D’ailleurs les professionnels sont d’avis d’émettre des doutes et de préconiser « 1 à 2 fois par semaine au cas où ».
      Ce qui est embêtant c’est aussi le fait qu’on utilise du bicarbonate seul (ou avec de l’argile en plus) tous les jours. Le fait qu’il soit intégré en petite quantité dans une formule sans argile ou autre abrasif reste mieux adapté pour une utilisation assez fréquente 🙂
      Enfin le ph n’est pas adapté pour une utilisation quant à elle continue et sur du long terme. En cure pourquoi pas mais quotidiennement et deux fois par jour, c’est beaucoup et cela perturbe la flore buccale des gens sensibles. Après cela dépend de son âge, de sa sensibilité buccale, de la dégradation avancée ou non de l’émail ou même de l’hérédité… Pour ces personnes âgées de 70 ans, peut-être qu’elles utilisaient simplement le bicarbonate en alternance avec du savon de Marseille ? (cela se faisait et le savon de Marseille aide bien à préserver des gencives saines).

      Enfin la formule sèche argile blanche, bicarbonate, etc… Peut être utilisé de temps en temps en tant que détartrant ou en petite cure. Ce n’est pas interdit non plus^^. Donc au lieu de le jeter, vous pouvez très bien l’utiliser une à deux fois par semaine ou en alternance avec une autre formule. Dans cet article, je parlais surtout de confectionner un dentifrice pour la vie de tout les jours et dont on se sert deux fois par jour.
      Le bicarbonate seul, utilisé quelque fois ou en cure assez courtes, a même des vertus intéressantes comme soigner les gencives ou détartrer.

      Pour le carbonate de calcium, l’avantage c’est qu’il est en affinité avec le calcium des dents de par sa composition et qu’il reste moins abrasif mécaniquement que la silice non hydratée ou l’argile à l’état pur. Par ailleurs en contact de liquide, il se transforme en pâte fine et blanche donc le ressenti abrasif n’est pas le même sur la dent. De plus, il n’est jamais utilisé seul mais dans une formule qui amortie forcément l’impact.

      Voilà, désolée pour le pavé et j’espère avoir répondu au mieux !
      Je vous souhaites de superbes fêtes de fin d’année !

      J'aime

      • Merci pour cette réponse!

        Oh, je ne compte pas le jeter! Je vais l’utiliser et continuer de me renseigner (notamment sur ces histoires de dureté et de ph) avant de modifier ma recette (j’ai le temps: je dois avoir quelques semaine d’utilisation devant moi). 😉

        Très belles fêtes de fin d’année également!

        J'aime

  16. bonjour je vais tester celui que tu nommes « exotique »
    huile de coco, carbonate de calcium, HE citron et tea tree : pour ça j’ai les quantités ici,
    mais je souhaiterais rajouter ces ingrédients :
    -gel aloé vera (humectant)
    -sel gris (salivation)
    -quelques feuilles de menthe (car HE menthe poivrée trop agressive au quotidien)
    -poudre d’ortie
    -conservateur : extrait de pépins de pamplemousse
    -eau
    mais en quelles quantités ?
    merci beaucoup pour ton aide

    J'aime

    • Question pas facile^^
      Etant donné que l’huile et l’eau ne se mêle pas, la recette risque d’être simplement impossible sans un émulsifiant.
      Sinon tu peux simplement ajouter un peu d’aloe vera (demi cuillère à café), de sel gris (juste une micro pincée).
      Pour les feuilles de menthe, il peut y avoir le soucis qu’elles s’accrochent entre les dents si hachées ou mixées. Et entière, elles ne sont pas très utiles à moins d’en avoir fait un macérat. (Pas sure que cela marche bien même en macérat, je vais voir ça). Sinon avec l’huile essentielle de citron et celle de tea-tree, la menthe se révèle déjà de trop et tu peux t’en passer.
      La poudre d’ortie pourquoi pas mais à tester si cela ne s’accroche pas non plus entre les interstices des dents. Sinon une demi cuillère à une cuillère à café en tout.
      Pour le pépin de pamplemousse, juste deux gouttes.

      J'aime

      • Merci beaucoup pour ta réponse ! L’ortie ne pose pas de souci ! Par contre sans menthe pas d’effet haleine fraîche… Donc je pense en mettre la prochaine fois. Oui j’ai laissé tombe l’idée du gel d’aloe vera.

        J'aime

  17. Bonjour,
    Je te souhaite tout d’abord une très bonne année !
    Je viens de fabriquer le dentifrice à partir de la recette avec l’huile de coco car j’ai reçu ce matin mes ingrédient. Au fait, merci pour la recette ^^. J’ai pris deux cuillerées rases de carbonate de calcium, mais je trouve que le résultat est très liquide en bouche, en tous cas pas pâteux du tout. Est-ce normal ?
    Merci d’avance pour ta réponse.

    J'aime

  18. Coucou Nouillemie
    Très intéressée par ton dentifrice à l’HV de coco , j’ai les ingrédients pour , car j’avais fait la recette de l’essentieldeJulien à savoir 1 c à soupe de carbonate et 1 d’argile blanche plus 10 gttes HE de menthe et voilà tu dis que c’est très agressif pour les dents si utiliser quotidiennement lui dit le contraire !!! mais je vais suivre ton avis car effectivement depuis quelques temps j’ai les dents enfin plutôt les gencives très douloureuses et comme une idiote je n’ai pas fait le rapprochement lui ayant posé la question bien avant de faire la recette 😦
    Peut tu me donner les proportions en grammes ou alors il n’y a aucune importance de faire comme tu dis et surtout on peut donc l’utiliser tous les jours ?
    J’ai lu que tu partais à la conquête de la Nouvelle Zélande , je te souhaite une belle aventure ☺

    J'aime

    • Coucou Patricia !

      Juste deux bonnes cuillères à soupe de carbonate et les grammes ne sont en effet pas important. De quoi faire une pâte un peu liquide en fait avec l’huile de coco.
      Le soucis avec le site de Mr.Julien Kaibeck (Monsieur que j’apprécie quand même bien car il a mis à portée de main la Slow cosmétique et l’a rendu populaire), c’est que les recettes reposent en majorité sur les huiles essentielles et en assez grande quantité. Et ce n’est pas toujours adapté aux personnes assez sensibles.
      Donc juste 4 gouttes de menthe suffiront largement.

      Merci en tout cas, pour l’instant c’est surtout corsé mon aventure chez les kiwi^^

      J'aime

    • Bonjour !
      Tout simplement dans un petit pot de confiture désinfecté (alcool 70 ou ébouillanté) ou un pot en plastique à clapet hermétique. Un petit baton plat ou une petite cuillère exprès pour prélever la dose.

      J'aime

  19. Coucou !
    Je reviens vers toi pour te demander ce que je pourrais faire de mon dentifrice « exotique », plutôt que de le jeter, car je ne suis pas vraiment convaincue..
    Merci !

    J'aime

    • C’est le fait que ce se soit gras (je peux compendre que ce ne soit pas agréable pour tous) en bouche ou pas assez pâteux ? Car c’est plutot deux cuillères à soupe bombés pour le calcium.
      Sinon tu peux l’utiliser sur le corps comme un hydratant exfoliant ou dans l’eau du bain.

      J'aime

      • Peut-être trop gras mais surtout pas assez pâteux je pense, ça devient très liquide, ce n’est pas très pratique et agréable..

        J'aime

      • Coucou! Je viens de découvrir ton blog! La Nouvelle-Zélande!! Wahouu chanceuse va! La terre du Milieu et de la compté des Hobbits! Je t’envie trop! Bon alors retour au dentifrice: une question, pourquoi éviter la cannelle en poudre, l’épice qu’on saupoudre sur de bonnes crêpes ou pommes, pour les bambins? 😮 J’en donne à mon fils de 21 mois…. il en a dans ses céréales le matin. Je devrais m’inquiéter? Et pour l’argile.. mon argile blanche surfine ici est aussi douce au toucher, sinon plus, que de la cannelle en poudre justement. Cela dit, je m’en faisais pour son côté absorbant (medicaments) également. ? J’ai hâte de revenir lire tes réponses. Merci de prendre le temps de partager le fruit de tes recherches et essais, c’est super! 🙂

        J'aime

      • Bonjour Emilie !

        Maintenant je me sens encore plus obligée d’aller finalement crapahuter dans le Mordor prochainement…^^.

        La cannelle est déconseillée aux enfants de moins de 2 ans par mesure de précaution en fait. Risque de réactions car c’est une épice assez active. Mais dans certains pays orientaux on donne de la cannelle aux tout-petits dès leurs 9 mois donc c’est selon ses convictions finalement. S’il ne présente aucun soucis pour ton fils depuis que tu as démarré ce petit rituel, il est alors inutile de s’inquiéter.;). Par contre ne pas augmenter la dose en s’en tenir à son petit déjeuner.
        Pour la poudre d’argile blanche, elle peut servir 2 fois par semaine ou en cure de 2 semaines max pour les dents. Même si elle est surfine, elle reste tout de même plus dense et lourde que celle de cannelle qui est elle plus légère.
        Il est aussi possible de simplement en faire des bains de bouche !

        J'aime

  20. Merci! C’est trop agréable d’avoir découvert ton blog. 🙂 Penses-tu également que l’argile, juste en bain de bouche ou en brossage de dents, pourrait nuire à l’absorption de médicaments?

    J'aime

    • Si tu en avales pas au passage, normalement non. Mais juste au cas où, il est prudent de prendre ses médicaments deux à trois heures avant ou après le rinçage.
      Par contre il faut faire attention avec les rinçages à l’argile car il y’a un risque d’interaction avec les plombages de métal.

      J'aime

      • Bon point! 🙂 Merci! Je vais essayer de fabriquer du dentifrice avec huile de coco (malheureusement elle est désodorisée la mienne.. bien que bio. Ah… adieu dentifrice chouchou au goût de coco et citron vert (n’est-ce pas que ça aurait été trrrop bon? 😀 ) Alors j’ai pensé y mettre du xylitol, un peu de poudre d’iris (j’en avais, alors….!), qques gouttes d’huiles essentielles, pincées de plantes en poudre si j’en ai (j’ai du gingembre et de la cannelle, c’est déjà ça!) et bien entendu, du carbonate de calcium. Penses-tu que je pourrais y mélanger une mini dose de savon de castille liquide bio? Pour l’effet moussant (moi ça ne me dérange pas personnellement, mais j’ai de futures testeuses de dentifrice parmi mon entourage qui ne sont peut-être pas habituées au dentifrice bio)!

        J'aime

  21. Bonjour, tout d’abord super article 🙂 car j’ai mis du temps a trouver une recette sans bicarbonate ou argile donc merci ! Je vais tester le dentifrice à l’huile de coco mais avant j’aurai aimé savoir si il y a des conditions de conservation? Et du coup combien de temps je peux le conserver avant d’en refaire un ?

    J'aime

  22. Coucou 🙂
    J’ai des tas de plantes de mon jardin que je fais sécher , menthe , thym, thym citronné ( je peux ce dernier ? ) sauge , romarin ,lavande ( piment non là je rigole mais je les fait sécher quand même ) c’est 2 g pour un dentifrice même pour la cannelle celle que j’utilise dans mes gâteaux ? car j’ai lu qu’elle était dermocaustique car je préfère de loin ta recette de dentifrice en poudre .
    A bientôt de te lire 🙂

    J'aime

    • Bonjour Patricia ! La cannelle est dermocaustique sous forme d’huile essentielle mais pas sous sa forme naturelle. Je prends souvent de la poudre de cannelle dans ma main pour la cuisine, sans soucis. Mais tu peux cependant réduire à 1 gr, ce n’est pas génant. Tu peux mettre tous ces ingrédients cités du moment que tu n’en avale pas de grandes doses en fait. Et un dentifrice ne s’avale pas trop en général. Juste un peu^^.
      Car en effet la cannelle en poudre peut étouffer prise seule avec la quantité d’une cuillere à cafe par exemple.

      J'aime

  23. Coucou 🙂
    Merci pour ton avis , moi aussi j’utilise la cannelle en poudre ou bâtonnet en cuisine et c’est vrai que je n’avais jamais eu de problème , j’en profite pour te demander si on peut incorporer du charbon végétal dans le dentifrice en poudre dans les mêmes pourcentages que les plantes ou en plus et bien sûr peut on l’utiliser quotidiennement , mes enfants ( grands ) ont la phobie du joli sourire éclatant et je réitère cette recette que tu donnes est étonnante .
    Toujours en vadrouille !!!! , sincères amitié :):)

    J'aime

    • Salut !
      Oui il est possible de remplacer la poudre par du charbon végétal ou d’en ajouter parallèlement. Pas de soucis. Par contre le charbon activé en poudre peut gêner en cas de prise de médicaments (si avalé) donc il faut attendre 4h avant ou après avoir pris son médicament pour se brosser les dents avec, juste au cas où.

      J'aime

  24. Bonjour,
    Je viens de fabriquer le dentifrice exotique avec l’huile de coco et le blanc de meudon (acheté exprès pour la recette, je n’en avais pas). Niveau texture ça me plait plus qu’une recette que je faisais: huile coco, bicarbonate de sodium, HE menthe. Mais j’ai une question: déjà le blanc de meudon donne une couleur plâtreuse à la pâte légèrement grisatre, pas très appétissant mais surtout j’ai acheté celui de la droguerie eco (le seul à la biocoop) et dessus c’est écrit pour les produits ménagers, sols etc, 99% de carbonate de calcium (que sont les 1% restants???) je vous avoue que ça m’a rebuté de mettre ça dans la bouche, alors si vous pouviez me rassurer, donc je le trouve top mais j’ai besoin d’être sûre de ce blanc de meudon. 🙂 Merci à vous et super article et blog !!

    J'aime

    • Bonjour !
      Les 1% restants sont en fait les impuretés issues de la carrière de craie normalement. Souvent ce sont des traces de minérai à des taux très bas. Rien d’alarmant 😉
      Vous l’avez eu dans un biocoop et c’est certifié éco donc normalement c’est plutôt bien contrôlé, surtout en France. Pour le fait que ce soit « pour les produits ménagers », c’est comme le cas du bicarbonate de soude, de l’huile de lin, du savon noir ou de marseille : aucun danger pour la peau et on peu même avaler l’huile de lin (qui cire les parquets) et le bicarbonate. Le blanc de meudon sert à faire des peintures non toxiques écologiques, à prendre soin du marbre et à faire briller sans rayer les couverts en argent.

      J'aime

      • Bonsoir,

        Merci beaucoup pour votre réponse, en effet ce dentifrice à la couleur légèrement marron-gris ne m’attirait pas des masses mais ce que vous me dites est plutôt rassurant. J’ai l’impression (même en en mettant qu’une petite noisette) que mes gencives sont douloureuses après cette utilisation alors qu’avant avec du bicarbonate (décrit comme plus abrasif et le mien n’était pas le plus petit grain existant) je ne le ressentais pas. Mais très bonne texture 🙂

        J'aime

      • Bonjour Sophie !
        Si vos gencives sont douloureuses, vous devez arrêter au plus vite ce dentifrice. Normalement le blanc de meudon reste moins abrasif que le bicarbonate mais il est tout à fait possible que vos gencives ne le supportent tout de même pas : chacun est différent. Si vous étiez satisfaite de celui au bicarbonate, vous pouvez toujours le continuer et simplement alterner un jour sur 2 ou plus avec un autre dentifrice bio.

        J'aime

  25. Bonjour, pour le dentifrice en poudre sur le blog dont vous vous êtes référez, elle dit que si l’on souhaite plutôt une pâte d’y ajouter 20 gr de glycérine végétale mieux que l’eau au niveau de la conservation et l’on obtient une pâte moins fluide qu’avec de l’eau. Mais apparemment vous n’êtes pas favorable à l’utilisation de la glycérine ? Si j’ajoute de l’eau Est-ce qu’effectivement mon dentifrice va se conserver moins bien ??

    Dentifrice exotique : Est-ce que je peux y ajouter du sel comme pour celui en poudre ? Pourriez-vous préciser quel sel ? Est-ce que le sel de Guérande est recommandé ?
    D’avance, merci beaucoup pour votre blog très sérieux et pour vos réponses très complètes.

    J'aime

    • Bonjour !
      Alors l’eau va en effet rendre la recette vulnérable lors de la conservation. Pourquoi pas alors ajouter quelques gouttes d’eau dans un peu de poudre, un petit bouchon, pour obtenir une texture plus pâteuse juste avant utilisation . Ainsi le reste de poudre est à l’abri. La glycérine pour une utilisation à court terme n’est pas génante. Donc au pire vous pouvez alterner avec la poudre.
      Le sel ne va pas bien se dissoudre dans l’huile et rendre le tout assez dégueu en fait :D. Sinon le sel de Guérande était indiqué.

      J'aime

  26. Bonjour. J’ai testé le savon de Marseille, il ne faut pas trop en mettre sinon ça mousse à fond et vive le goût de savon en bouche. En dehors de ça, je trouve ça doux pour les gencives. Durant quelques mois j’ai également testé huile de coco + carbonate de calcium + plantes + HE. J’aimais bien mais recherchant quelque chose plus local j’ai fait une version poudre : carbonate + pincée de sel marin (pas de sel raffiné) + pincée de savon de Marseille + plantes + HE. Je passe le tout au mortier histoire de ne pas avoir de bouts de thym ou de menthe entre les dents lol. Sujette aux gingivites il ma convient plutôt bien car il est doux. Je n’ajoute ni glycérine (qui apparemment empêche la reminéralisation de l’émail, à confirmer -), ni eau. Je préfère ajouter un peu d’aloe vera sur ma gencive lorsque ça saigne ou que c’est sensible. Pour un nettoyage plus décapant et comme soin également, j’essaie d’utiliser le bicarbonate une fois tous les 10 jours environ. Cet article m’a conforté dans mon choix : carbonate et pas d’argile, ni de bicarbonate au quotidien. Merci 🙂

    J'aime

    • Merci beaucoup Elsa pour ta propre expérience, c’est toujours super utile et intéressant ! Bonne idée le gel d’aloe vera pour les gencives. Tu peux aussi en mettre dans les dentifrices à la place de la glycérine, j’ai vu ça en Australie.

      J'aime

  27. Bon article 😉

    Par contre, contrairement à ce qui se dit à tord (même bcp de « dentistes »), LE BICARBONATE DE SOUDE N’EST PAS ABRASIF….Il suffit de consulter l’échelle RDA (Relativ Dental Abrasion) sur Google. Le bicarbonate est bcp moins abrasif (7) que tous les dentifrices du commerce. La limite max autorisée est de 200 pour la FDA aux USA par exemple, et 80 selon l’université de Zurich.

    Le test de la RDA (abrasivité) est obligatoire avant de commercialiser un produit. Par contre, généralement ils n’ont pas l’obligation de mentionner l’abrasivité sur l’emballage. Il faut faire attention à avoir une brosse souple et se brosser correctement, c’est tout ;- )

    J'aime

    • D’accord, merci Killian ! J’évite à présent trop de bicarbonate en bouche non pas à cause de son potentiel (ou pas) abrasif mais de son ph en fait. Et oui je vois ce que tu veux dire avec les dentifrices du commerce. 🙂

      J'aime

  28. Bonjour!
    Ton article est intéressant et tu as l’air de pas mal t’y connaître! 🙂
    Je suis sur le point de me lancer dans mon premier dentifrice maison. Seulement j’avais prévu d’y ajouter de l’eau aromatique de citron pour le goût et sa légère action blanchissante. Elle résulte de la concentration de l’huile essentielle de citron Bio dans une eau, par distillation à la vapeur d’eau. Penses-tu que je peux l’utiliser quotidiennement ou que ça va me détruire l’émail comme le citron pure?
    J’aimerais également y intégrer du charbon végétal activé, du coup il me vient la même question, penses-tu qu’on peut utiliser le charbon quotidiennement?
    Merci pour l’attention que tu portes à tes lecteurs! 🙂

    J'aime

    • Normalement l’eau de citron concentre beaucoup moins donc cela peut encore convenir pour un usage quotidien. Par contre le charbon activé ce sera en cure ou une fois sur deux pour le dentifrice. Tu peux très bien te faire deux dentifrices que tu alternes

      J'aime

      • Ok merci beaucoup!
        Du coup je vais faire un premier dentifrice test avec l’eau aromatique de citron et continuer quelques utilisations par-ci par-là avec un mélange huile de coco et charbon activé pour essayer d’atténuer le rendu jaune de mes dents. Si le premier dentifrice me convient, je m’en ferai un deuxième au charbon comme tu m’as dit!
        Merci encore! Bonne continuation!

        J'aime

  29. Pingback: J’ai adopté des DIY ! [En construction] – Anne-Marie Turc, Evoluer par le bien-être dans la Drôme (26)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s