La lotion hydratante universelle du survivaliste.

Oui bon, j’avoue qu’ universelle c’est un peu fort^^. Disons qu’elle est adaptée à tous les types de peaux et qu’elle convient à tous en général, même aux peaux super sensibles. Il faut dire qu’avec seulement deux ingrédients, il y’a peu de chance de se planter :D.

« Pourquoi une lotion et à quoi va-t-elle bien me servir ? »

Peut-être avez-vous déjà utilisé, ou continuez de le faire, de l’eau thermale en spray ou un hydrolat après le nettoyage et avant la crème ? C’est vrai que c’est frais, ça tonifie et que la peau est plus lumineuse ensuite. C’est même génial en été pour son côté rafraîchissant. Mais ça a juste un petit défaut : en fait ça n’hydrate pas vraiment.

Et en plein hiver ou été avec le vent, la sécheresse, le soleil ou même les voyages, la peau réclame un peu plus sur ce point. Ce qui est mon cas depuis que je suis en Australie. J’ai donc réfléchi à un produit hydratant minimaliste qui complèterai l’action du beurre de karité ou de l’huile végétale pour le visage. Comme j’aimais déjà le principe du spray thermal, j’ai mis le résultat dans un contenant du même type. C’est bien plus pratique et cela évite l’utilisation de coton qui absorbe finalement tout le produit. (Si en plus vous le mettez au frigo en été, c’est un pur bonheur).

Voici donc les deux seuls ingrédients de cette lotion : du miel* et de l’eau. Et voilàààààà. Et étonnamment ça marche super bien !

C360_2015-01-26-09-02-29-657

Pour l’eau, vous pouvez utiliser de l’eau minérale que vous faites chauffer un peu pour qu’elle devienne tiède. Si vous n’avez pas d’eau minérale, faites bouillir quelques minutes votre eau puis laissez là refroidir jusqu’à ce qu’elle devienne tiède. Le fait qu’elle soit tiède est important sinon le miel ne se dissout pas.

Donc pour 50ml d’eau, vous ajouter simplement une cuillère à café de miel* et vous mélanger bien jusqu’à dissolution complète. Et c’est tout. Votre lotion est prête ! Elle se conserve une semaine environ. Ce n’est pas obligatoire le frigo, juste un endroit frais et sec.

Le conseil en plus : Choisir son miel biologique ou d’un apiculteur de la région. Evitez ceux des supermarchés surtout, ils sont coupés à l’eau et proviennent parfois de Chine où les abeilles sont gavés au sirop de glucose et offrent donc un miel de piètre qualité…

Comment j’applique ma lotion ? Le matin ou le soir, ça dépend si ma peau a eu besoin d’être nettoyée, juste avant l’application de crème hydratante (plutôt du beurre de karité brut de mon côté). Un coup de spray, un petit massage avec la pulpe des doigts en pressant doucement la peau puis je finis avec des petits tapotements (les fans du layering provenant d’Asie doivent connaître ce type de massage). Tamponner le surplus de lotion avec une serviette douce et on passe ensuite à l’huile, crème ou beurre ! 😉 Promis, la lotion ne collera pas.

Si vous le souhaitez et que vous avez vos habitudes avec un hydrolat qui vous convient, vous pouvez dissoudre le miel dans une toute petite quantité d’eau tiède puis mélanger le tout à l’hydrolat de votre choix. Surtout ne chauffez pas l’hydrolat, ces propriétés se perdront sinon. Pour ma part je n’utilise pas d’hydrolat parce que ça n’existe pas ici^^.

Le miel est non seulement hydratant mais il est aussi antiseptique et antibactérien en plus d’être très doux pour les peaux sensibles. Cette lotion convient donc pour tout le monde, même les peaux acnéiques ou grasses qui ont aussi besoin d’hydratation !

*L’astuce en plus : L’idée d’utiliser du miel vous gêne ? Le sirop d’agave, d’érable ou la mélasse fonctionnent aussi très bien pour hydrater ! Ils n’auront par contre pas d’effet supplémentaire.

Publicités

13 réflexions sur “La lotion hydratante universelle du survivaliste.

  1. Super ça ! Je vais de ce pas (enfin presque :p) tester cette recette, mais pour ma part, je pense que j’y rajouterai un chouilla de jus de citron, pour le côté resserrage des pores tout en douceur, ça complètera merveilleusement l’action du miel.
    Entre ça et mon rinçage citron/miel, je vais commencer à croire que ce combo est l’un de mes préférés ^^ !

    Et merci pour l’astuce 🙂

    J'aime

    • C’est une bonne idée 🙂
      Personnellement mon visage ne supporte pas le jus de citron donc je ne l’ajoute pas dans les recettes (au cas où pour les peaux intolérantes comme la mienne) mais ça doit offrir un côté lumineux et pores resserés en plus 😉
      Tu m’en diras des nouvelles ?

      J'aime

      • Oui, c’est pour ça que ta recette est plus universelle : je pense que pas mal de peaux sensibles ne supporteraient pas le citron ou un quelconque acide de fruit 🙂

        Je vais tester ça dès que possible et après un petit temps d’utilisation, je pourrai t’en dire plus 🙂 !

        J'aime

    • T’as vu, c’est vraiment tout bête hein ? ^^
      Et j’ai la peau vraiment douce et un peu rebondie après. Le miel c’est une petite cuillère à café, mieux vaut ne pas en mettre assez que trop. Cela risque de coller un peu sinon. Tu me diras si ta peau va mieux nivau hydratation avec ? 😉

      J'aime

    • Depuis que je suis sortie de ma forêt, les insectes sont plutôt calmes avec moi^^. Là je fais surtout la rencontre de cafards oranges énormes et de serpents venimeux… Mais c’est clair que j’avais mis cette recette de côté durant mon séjour en forêt, au cas où 😀

      Aimé par 1 personne

      • utilises toujours des chaussures à semelles dures et un bambou de 2 mètres; ça limite les rencontres dangereuses…
        et, bien sur, un glacis bien tondu autour des lotissements ( les serpents n’ aiment pas se mettre à découvert, et on voit facilement les égarés…)
        la mangouste est également un animal semi domestique intéressant ( trés courant en afrique noire)

        J'aime

  2. J’ai en effet des chaussures bien robustes et j’ai appris à me méfier des endroits à la végétations hautes. Je prends souvent un long bâton quand je fais de la marche comme tu le préconise 😉
    Dommage pour la mangouste qui est super pratique, on a pas le droit d’en adopter ici.

    J'aime

  3. Ah, je connaissais l’astuce, mais hélas, elle ne me convient pas tant que ça.
    Enfin, disons que ma peau réagit mieux avec juste mon « hydrolat » de thé vert fait maison. Un jour, j’ai décidé d’y rajouter un peu de miel, histoire de voir. J’avais fait ça pour mes cheveux à l’origine, mais mes tifs n’aiment pas trop le miel qui les assèchent plus qu’autre chose (c’est comme ça que je l’ai découvert d’ailleurs), du coup, je l’avais utilisé sur ma peau (recyclage, toujours). Mais le résultat ne m’avait pas vraiment convaincu non plus.
    Je ne suis pas une fille à miel – sauf quand il s’agit de le manger!. Et au pire, eau, thé vert et miel, je bois ça tous les jours, alors, rien n’était perdu.
    Au passage, cool ton blog! J’aurais volontiers pensé qu’en Australie, on trouvait facilement des cosmétiques « naturels », des trucs bien « roots » quoi, inconnus chez nous, mais apparemment c’est pas vraiment le cas. Dommage.

    J'aime

    • Merci beaucoup pour ce gentil commentaire et je suis contente que le blog te plaise !

      Je pensais également que je trouverai pleins de trucs roots ici, imagines donc ma déception^^
      Bon il en existe quand même mais ils sont noyés dans des compos néfastes, ils sont difficiles à trouver ou alors excessivement chers. C’est vraiment dommage.

      Je suis également une joyeuse utilisatrice du thé vert comme lotion. Cela a sauvé en grande partie ma peau qui avait une belle tendance aux imperfections 😉 Et le thé vert bu le matin à jeun améliore aussi le teint au fait. La lotion au miel est plus un « complément » pour ma part qui aide à hydrater mieux ma peau lorsqu’elle souffre de sécheresse (le soleil et le climat rude du pays y contribuent)
      Le miel assèche mes cheveux également quand ils réclament de la nutrition. (Ce qui est très souvent le cas^^) C’est peut-être ce que tes cheveux veulent en priorité ?

      J'aime

      • Oh non, mes cheveux de caucasienne privilégient l’hydratation. Juste une goutte d’huile de temps en temps pour sceller cette dernière et c’est tout. Sinon, ils saturent. Quand j’ai commencé, j’ai fais des masques miel/yaourt, un peu comme tout le monde je pense :), et non, ça n’allait pas. Ni le miel ni le yaourt n’ont eu l’effet escompté, c’était même un poil pire que si je n’avais rien fait.
        Après avoir tâtonné, j’ai découvert le gel d’aloé vera et les tous simples hydrolats/lotions (comme tout le monde, encore une fois). Ça suffit à mes cheveux et à ma peau, donc ça me suffit.
        Et oui, dis-moi, sur ton île continent, tu n’as pas d’ingrédients types (comme le rhassoul ou l’argan pour le moyen orient), pas d’emblématiques recettes cosmétiques de grands-mères aborigènes ? C’est assez curieux non ?

        J'aime

    • En fait j’ai déjà rédigé un article à ce sujet 😉
      https://beautysurvivalism.wordpress.com/2014/12/10/les-produits-naturels-100-made-in-koalas-land/
      Donc le « ghassoul » australien se traduit par la zéolithe, l’huile d’argan plutôt par l’huile de macadamia ou d’émeu.
      Le problème en fait c’est que la zéolithe est difficile à se procurer (juste vente par correspondance et frais de port à 9$) et seules deux entreprises ont le monopole. Je ne parle pas d’oligopole parce que la demande est faible en fait. En ce qui concerne l’huile d’émeu, elle est assez chère et sa qualité est aléatoire. Pis c’est quand même de la graisse de volatile, c’est pas super éthique^^.
      Enfin le savoir faire cosmétique traditionnel aborigène n’est pas vraiment mis en avant en Australie, juste pour la vente à l’étranger ou les touristes. De plus comme les produits sont chers à présent (huile essentielle de tea tree, d’eucalyptus ou bien la zéolithe), les aborigènes eux-même emploient plus facilement des produits du commerce. Par contre et heureusement, il existe des livres sur la flore australienne et les utilisations des plantes. Mais bon faut être en plein bush pour les rencontrer ses plantes et aucunes entreprises n’a pensé les utiliser…

      Ni l’aloe vera, ni les hydrolats et encore moins le yahourt fonctionnent pour moi. Très peu de choses en fait.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s