La Cleansing Oil Method, c’est quoi au fait ?

Chez les anglo-saxons adeptes du naturel, il y a eu l’émergence de deux méthodes adulées : Le No-poo capillaire composé du fameux duo bicarbonate/vinaigre et la Cleansing oil method pour le visage. Si la première n’a plus autant de succès aujourd’hui (beaucoup en reviennent et se plaignent de sécheresse capillaire ou/et de démangeaisons du cuir chevelu), la seconde est cependant quant à elle toujours un succès.

Et cela peut s’expliquer par le fait qu’elle respecte véritablement la peau et convient de plus à tous.

Alors concrètement, c’est quoi cette OCM ? Simplement un soin profond 3 en 1 à base d’huile végétale et d’une serviette chaude humide. C’est tout ! Elle sert en effet à démaquiller, nettoyer et hydrater le visage. Elle a également le pouvoir de réguler la peau et donc d’aider fortement en cas d’acné. La peau est par la suite douce, hydratée, parfaitement nettoyée et devient plus claire à court comme au long terme. L’OCM a même soigné l’acné de nombreux adeptes. Enfin son petit bonus est son effet relaxant et délassant.

Cette méthode se devait cependant d’avoir son petit article dédié car elle n’est finalement pas si facile à appréhender et on peut faire vite des erreurs et en être déçu. J’essayerai donc d’expliquer au mieux en quoi elle consiste et comment l’apprivoiser sans mauvaises surprises.

_______

Déjà il faut savoir que l’huile a ici un rôle primordial et se doit d’être choisie avec attention. Elle va en effet pénétrer profondément les pores afin d’extraire les impuretés et le sébum de la peau. Ensuite une très fine couche subsistera afin de protéger et hydrater votre épiderme. Elle se doit donc d’être adaptée à votre sensibilité cutanée.

Les sites spécialisés anglo-saxons priviliégient en général un mélange de 10 à 20% d’huile de ricin et d’ une autre huile dite « secondaire » qui correspondra à votre type de peau. L’huile de ricin est en effet une huile visqueuse qui accroche facilement les impuretés mais comme elle n’est pas vraiment hydratante et même un peu trop « rude » pour votre visage, elle se doit de ne jamais être utilisée seule. 10% pour les peaux sèches et sensibles et 20% pour celles mixtes à grasses ou même normales. Honnêtement vous pouvez conserver ces ratios mais une huile déjà un peu épaisse naturellement fera aussi très bien l’affaire !

Voici d’ailleurs les huiles végétales parfaites en usage unique : Avocat, Argan, Noyau d’Abricot, Chanvre.

Celles qui se marient à l’huile de ricin : Jojoba, Tournesol, Argousier, Carthame, Onagre, Nigelle, Pépin de Raisin. Elles sont peu comédogènes mais un peu trop fluides pour être utiliser seules.

Les huiles à éviter : Coco, Olive, Noisette, Macadamia, Germe de blé, Rose musqué, Bourrache. Elles sont soit fortement comédogènes, soit bien trop « sèches » pour correspondre à cette utilisation.

Toute la difficulté de cette méthode est en fait de savoir quelle huile votre peau apprécie. J’ai organisé ces listes selon les nombreux échos que j’ai reçu et ma propre expérience. Par exemple l’huile de noisette, ça ne marche pas du tout car trop vite absorbée^^.

Les petits conseils de la survivor : Prévoir une serviette propre (ou un vieux tee-shirt en coton épais) douce et pas trop épaisse juste dédiée à votre OCM et à votre taille de visage. Une petite serviette en micro-fibre douce est ainsi parfaite pour cela. Etre près également de votre lavabo (ou d’une bassine) rempli d’eau bien chaude au moment de faire. Et enfin avoir prévu un contenant pratique qui se ferme où vous pouvez faire votre mélange d’huiles auparavant et en petit quantité juste pour cet usage.

C360_2015-01-25-18-08-23-810Le protocole à présent : 

– On immerge sa serviette dans l’eau bien chaude

 – On verse l’huile choisie dans la paume de sa main (une cuillère à café environ) puis on frotte ses deux paumes ensembles pour réchauffer le produit. Cela prend environs vingt secondes.

– On place ensuite ses mains sur ses joues puis on masse doucement et consciencieusement tout son visage et le cou durant une minute. C’est déjà assez agréable comme passage.

(- Celles qui connaissent la technique asiatique de massage lors du démaquillage à l’huile pourront se donner à coeur joie^^)

– On prend ensuite la serviette qu’on essore et qu’on va venir placer chaude et humide (non trempée) sur l’ensemble de notre visage huileux.

– On patiente jusqu’à ce que la serviette devienne tiède puis on replonge la serviette dans l’eau et on recommence une seconde fois.

– On plonge encore la serviette dans l’eau, on l’essore et là par contre on va juste éponger le surplus d’huile en passant doucement la serviette sur la peau et en tamponnant le visage. C’est important comme étape.

– Et là c’est fini ! Normalement pas besoin de crème hydratante ou de beurre végétal, une fine pellicule d’huile restera en surface et votre peau sera déjà bien hydratée en plus d’être parfaitement propre. Par contre un hydratant contours yeux est le bienvenu bien entendu et si besoin.

________

Attention, la serviette se doit d’être humide et bien chaude (évitez de vous brûler quand même) afin d’ouvrir convenablement les pores de votre peau. Sans ce détail, la méthode ne fonctionne pas malheureusement.

Pour le rythme, je préfère une fois par semaine voir toutes les deux semaines, je trouve que c’est suffisant pour les résultats et je ne veux pas brusquer ma peau extra sensible au cas où. Comme j’ai une routine qui me correspond tout à fait en parallèle et que je me maquille rarement, c’est parfait. Certaines personnes le font cependant tous les soirs, après s’être démaquiller, pendant deux semaines comme une « cure » qui vise à purifier et réguler leur acné. Puis elles espacent ensuite petit à petit pour arriver à une fois par semaine. Enfin d’autres encore utilisent cette méthode essentiellement pour se démaquiller le soir.

Donc à ce sujet, c’est à vous de voir en fait selon la sensibilité de votre peau et vos attentes. Si vous avez par exemple une routine qui vous convient déjà, ce sera alors simplement un bonus à ajouter une à deux fois par mois comme soin nettoyant profond relaxant. C’est un peu mon soin en institut express^^ J’alterne avec d’autres méthodes, c’est selon les besoins de ma peau et mes envies. Ou ma flemme :D. Je pense qu’il est préférable d’y aller plutôt en douceur si on veut faire une « cure » avec un jour sur deux.

Si vous pensez que cela est assez contraignant juste pour se démaquiller par exemple, il existe d’autres alternatives avec l’huile végétale ici 

Enfin il se peut que chez certaines personnes, il existe une poussée de boutons au début. C’est normal car la peau se purge mais ce n’est pas systématique. Si cela perdure plus d’un mois, il faudra changer votre huile qui n’est finalement pas adaptée ou stopper si normalement cette huile en question ne vous procurez pas de boutons auparavant.

________

Le conseil en plus : Choisissez toujours votre huile vierge, biologique et pressée à froid. Si vous souhaitez prendre votre huile au rayon alimentaire bio, faites attention de toujours privilégier le petit contenant au grand car une huile rancit plus vite dans un grand format et stockée depuis des semaines voir des mois avant la vente.

Publicités

9 réflexions sur “La Cleansing Oil Method, c’est quoi au fait ?

  1. Ma peau ADORE l’huile d’argan la plus chère et très dur a en trouver 😦 heureusement que ma grand-mère est là et m’en envois très souvent vu qu’elle habite au Maroc 😛

    J'aime

  2. Tu as de la chance d’obtenir de l’huile d’argan directement à la source 😉
    Ma belle-mère m’avait ramené une fois un petit flacon de son voyage au Maroc et ce fut la meilleure huile d’argan que j’ai connu^^
    L’huile d’argan n’est pas si difficile à trouver (pharmacie, magasin bio de ta ville ou internet) mais souvent chère en effet et pas toujours de bonne qualité. Il faut toujours faire attention de savoir si elle est pressée à froid et vierge.

    J'aime

    • Vrai mais en même temps l’huile d’argan est l’huile à tout faire cheveux,peau et même à manger(hyper bon) !Une fois j’avais acheté une huile d’argan au commerce déjà elle m’avait coûté 14€ et elle étais vraiment de mauvaise qualité…Et l’odeur laissait à désirer…

      Aimé par 1 personne

      • C’est arrivé à ma mère cette déconvenue. Je pense en effet qu’il vaut mieux la commander ou la demander directement auprès de gens qui vont au Maroc. Sinon Aromazone en offre une de qualité tout à fait correcte, pas très chère et elle ne sent pas mauvais^^. Mais la meilleure est celle que ta grand-mère doit ramener 😉

        J'aime

  3. Mmmhh, il faudra que je teste, ça a l’air super agréable ! Et si en plus c’est efficace, ma foi… Par contre je vais partir sur l’alternative « une fois de temps en temps », vu la crise d’acné que m’a provoqué le démaquillage à l’huile.

    J'aime

    • Cela arrive quand l’huile n’est pas adaptée à son visage et qu’une pellicule trop épaisse subsiste. Ce n’est pas facile de trouver l’huile qui nous corresponde, j’ai dû en tester 6 avant de trouver^^
      Surtout pas d’huile de coco au fait, c’est comédogène en tant que démaquillant.
      Et sinon une fois de temps en temps, c’est très bien en effet et suffisant 😉

      J'aime

      • Ben en fait j’en ai testé plein : minérale, organique, émulsionnable, bio, etc. Même combat. Mais c’est aussi pareil avec la Tosowoong ou tout autre truc qui est censé me nettoyer la peau en profondeur quotidiennement.
        Rien à faire, ma peau est une grosse sale…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s