La cure de la dernière chance pour mes cheveux abîmés à très secs.

A la sortie de l’hiver (ou de l’été pour ma part), il se peut que vos cheveux n’aient pas vraiment supporté le climat un brin trop rude et se retrouvent à faire une sacrée tête. Pour peu qu’en plus vous ayez eu l’affront d’expérimenter de nouveaux soins, d’en faire moins ou encore de changer d’environnement, ils peuvent même vous le faire payer cher. Et pas besoin d’avoir les cheveux colorés ou permanentés pour rencontrer un jour ce joyeux problème : les cheveux abîmés et asséchés.

Alors oui, je sais que le cheveu est une matière morte et que normalement dans ces cas-là, une coupe drastique est le meilleur remède. Mais il est possible quand même de tenter auparavant une routine intense et spéciale « chevelure en détresse » afin d’éviter de devoir couper plus qu’on ne le souhaite. Et si après un mois et demi rien n’a changé alors là oui, il faudra malheureusement pas mal couper.

Donc je ne promets rien d’avance à ce sujet mais je vous livre ici les 3 « cures » qui ont été les plus efficaces sur moi-même et des proches. Il est en effet possible de minimiser un maximum les dégâts et de retrouver une tignasse correcte en partant d’ assez loin. Haut les coeurs les amis !

[Cependant avant de commencer, voici les recommandations d’un Chamane : « n’ oublions pas le test préalable pour savoir s’ il s’ agit d’une deshydratation ou d’ une sécheresse: ajouter à sa dose de shampoing une cuillère à café de yaourt; si les tifs sont améliorés, c’ est un problème d’ hydratation que de la glycérine ou du gel d’ aloe vera résoudra mieux…« . En effet, si vos cheveux sont essentiellement deshydratées, la cure au beurre de karité s’avèrera alors inutile. Et remplacer l’huile pour la cure n°3 par de la glycérine, du miel, du gel de lin, du yaourt ou encore de l’aloe vera.]

Dans tous les cas, vos cheveux auront quand même besoin d’une petite coupe au niveau des pointes. Environs 2 centimètres seront nécessaires. Cette étape est très importante pour que le cheveu reparte sur une base un peu plus saine et accepte mieux les soins. J’ai déjà essayé sans ce détail et ce fut un échec jusqu’à ce que j’y pense. Là ma cure a commencé enfin à fonctionner. Donc ce n’est pas à négliger et ce n’est pas cher donné finalement.

______

1/ La cure « tout coco » pour les non-sensibles à l’acide laurique.

Vous avez sûrement dû en entendre parler de celle-là ! Elle est préconisée majoritairement pour booster la pousse des cheveux au naturel et très adulée par des tas de blogueuses. Sauf qu’en fait je la trouve surtout efficace pour hydrater et nourrir en profondeur les cheveux bien abîmés. Alors si vous constatez en plus un petit effet sur votre pousse, et bien c’est tant mieux et c’est cadeau^^.

[Attention : Faites absolument un test sur une mèche de votre nuque auparavant pour savoir si vous êtes sensible à l’acide laurique sinon catastrophe et effet paille assurés. Voici un article spécial à ce sujet pour de plus amples explications.]

Les principes actifs : du lait de coco et de l’huile de coco. Et c’est tout. Facile et pas chère comme méthode, ces ingrédients sont de plus parmi les rares à pénétrer la fibre capillaire.

IMG_20150308_1159245– On applique simplement du lait de coco sur l’ensemble de la chevelure sèche mèche par mèche avant shampoing. Massez le tout en douceur et pourquoi pas le cuir chevelu avec. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile de coco si vous le pensez nécessaire (mais c’est possible que ce soit trop lourd après).

– On isole avec un sac plastique ou un cellophane.

– On patiente entre 2h à 4h. Ou toute une nuit pour les plus courageux.

– On fait son shampoing doux (un second shampoing est envisageable si ce n’est pas suffisant) pour rincer le lait de coco puis on répartit juste une ou deux gouttes d’huile de coco sur les longueurs et les pointes pour conserver l’hydratation et nourrir.

Et on effectue ce « traitement » à chaque shampoing, donc 2 fois par semaine dans l’idéal, pendant 1 mois. Il est possible que certaines personnes constatent une perte de cheveux un peu plus importante. Comme ce n’est qu’un mois, normalement ce n’est pas bien grave mais si c’est accompagné de démangeaisons trop gênantes du cuir chevelu, stopper rapidement la cure. Au pire, espacez-la dans le temps et alterner avec d’autres soins.

Sur ma collègue italienne et une amie, ça a produit un vrai petit miracle. Sur moi, rien que quelques gouttes de l’huile ont été dévastatrices^^.

Le petit conseil en plus : choisir son lait de coco le plus pur possible, pas moins de 95% dans la liste d’ingrédients. On en trouve dans les rayons « saveurs du monde » ou « biologique » des supermarchés. Evitez de prendre la crème de coco, c’est moins concentré et plus gras. Très dur à faire partir au shampoing. (D’ailleurs sur la photo il est écrit « coconut cream » mais en fait c’est bien du lait. C’est juste qu’il est entièrement pur donc un peu moins liquide que les habituels trouvables en Australie^^). Et enfin le lait de coco a la fâcheuse tendance à faire dégorger les hennés et les colorations donc attention.


2/ Beurre de karité, viens me sauver !

Décidement, il sait tout faire ! Le beurre de karité en masque pré-poo nourrit également très bien lesIMG_20141203_103310 cheveux dépressifs et leur redonne petit à petit de la souplesse et de la douceur.

– Ramollisser auparavant votre beurre en laissant le pot sur le radiateur ou en mettant au bain-marie la quantité d’une cuillère à soupe.

– Imprégner mèche à mèche de beurre fondu votre chevelure et massez-les doucement.

– Comme pour le lait de coco, emprisonnez vos cheveux dans un sac plastique ou cellophane et patientez entre 2h et 4h.

– Vous pouvez ajouter une serviette chaude humide sur le dessus pour conserver le beurre mou sur vos cheveux. Mais ça marche aussi sans.

– On procède ensuite par deux shampoings doux avec de l’eau assez chaude pour dissoudre facilement le beurre. Voici comment je procède étape par étape ici si vous avez des difficultés à rincer.

– On fait suivre par un après-shampoing biologique pas trop lourd de votre choix ou simplement du lait d’avoine maison. C’est très efficace pour assouplir et démêler sans graisser d’ailleurs. Et si besoin une ou deux gouttes d’huile végétale de votre choix sur vos longueurs et réchauffées au préalable entre vos mains.

Pour avoir les résultats, il faudra procéder à chaque shampoing également et jusqu’à ce que vos cheveux saturent. Ce qui arrive environ un mois et demi après. Vos cheveux regraisseront alors plus vite et auront l’air plus sains. Pour ma part, cela fonctionnait très bien sur mes cheveux super exigeants.


3/ L’avocat en cure de rattrapage.

Ce que je fais actuellement et qui a redonné espoir à mes cheveux en pleine dérive souffrant d’une eau fortement chlorée, d’un bain d’huile de coco malheureux, d’une humidité ambiante forte et de l’eau de mer. La totale quoi. Je fais fort, j’avoue.

L’avantage normalement ici c’est que ceux qui ont peur que le lait de coco ou le beurre de karité se révèlent trop gras pour leurs cheveux, sont en général satisfaits de ce masque qui se rince bien plus facilement. C’est également un masque assez universel, qui correspond à pas mal de type de chevelures. On peut également utiliser une moitié d’avocat et une moitié de banane si, comme par chez moi, l’avocat se révèle être une denrée assez chère. Mais surtout ne substituez pas entièrement l’avocat par de la banane car c’est en majorité l’avocat qui travaille ici. L’avocat se révèle en effet super efficace en soin pour les cheveux rêches, bien plus que la banane seule.

C360_2015-02-02-15-15-15-962Les principes actifs : Un avocat entier, quelques gouttes d’huile végétale.

– De préférence on mixe l’ensemble dans un blender ou un petit mixeur. Sinon une fourchette et de la patience. Evitez en fait un maximum les grumeaux car c’est pénible à faire partir^^.

– Même procédé que pour les masques précédents avec un sac plastique. Par contre ici on ne dépassera pas les 3 heures sinon l’odeur va être vite moins sympathique.

– Un seul shampoing doux suffit à rincer le masque.

– Faire suivre d’un après-shampoing biologique de votre choix, de lait d’avoine ou encore de yaourt si vos cheveux apprécient. Tout ce que vous voulez en fait^^ Une ou deux gouttes d’huile végétale à la fin sera un plus également.

Pour la durée de la cure, c’est exactement la même chose que pour les autres. A chaque shampoing et dès que vous sentez que vos cheveux saturent, vous pouvez stopper.

_______

L’astuce de la survivor : Et là si vous voulez faire le combo ultime, vous mixez une cuillère à soupe de beurre de karité et un demi avocat ! Franchement, je n’ai pas trouvé mieux pour retaper vite mes cheveux. Par contre la cure sera plus courte normalement car assez dense^^. 

Le conseil en plus : Une fois vos cures terminées, alternez un lavage aux oeufs et un shampoing doux suivi ou précédé d’un soin afin de conserver les effets de la cure.

L’intérêt de ces traitements est en fait de protéger tout en nourrissant et hydratant vos cheveux des lavages. Donc il est très important de faire le pré-shampoing ET le soin post-shampoing. La cure sera moins efficace sinon.

Evitez bien entendu pendant cette période les sèche-cheveux, fers à lisser et autres. Si vous le pouvez ou le souhaitez, vous pouvez en parallèle prendre un complément alimentaire à base de biotin, d’oméga 3 ou un complexe spécial cheveux. A vous de voir. Honnêtement, je fais surtout attention à ce que je mange à ce moment là.

  A vous donc de choisir ici la cure qui vous correspondra le mieux ! Et si malgré tout ça rien ne se produit, c’est que malheureusement vous ne pouviez plus rien faire pour vos pauvres cheveux. Il est alors temps de réfléchir à une jolie coupe qui mettra en valeur votre visage et pourra égailler un peu votre « sentence ». Ce n’est pas la fin du monde, ça repoussera, promis 🙂

Publicités

4 réflexions sur “La cure de la dernière chance pour mes cheveux abîmés à très secs.

  1. et n’ oublions pas le test préalable pour savoir s’ il s’ agit d’une deshydratation ou d’ une sécheresse: ajouter à sa dose de shampoing une cuillère à café de yaourt; si les tifs sont améliorés, c’ est un problème d’ hydratation que de la glycérine ou du gel d’ aloe vera résoudra mieux….

    Aimé par 1 personne

    • Oui en effet ! Je vais l’ajouter en début d’article, merci. C’est vrai que je m’adresse surtout aux cheveux secs et abîmés en priorité, moins à ceux surtout deshydratés (qui apprécient tout de même la cure de lait de coco quand l’acide laurique leur correspond). Je copie colle 😉

      J'aime

  2. Bonjour,
    Qu’est-ce que j’apprends avec vous deux sur les cheveux! J’ai arrêté les colorations chimiques voici deux ans. Après un essai très malheureux d’une marque plussseee mieux que les autres, plus chère aussi!
    Résultat cheveux brûlés. Coupe, et patience avec un shampooing barre qui peut paraître trop gras pour beaucoup mais qui a redonné vie à ma pauvre petite (fine) tignasse. SCI avec 20% de beurre de karité et poudre de rose (car j’aime!). Plus du henné du yemen de chez aromazone qui me convient et de loin beaucoup mieux! Il donne du volume à des cheveux très fins et très raides. et le karité compense je crois la sécheresse induite. Toutefois je ne connaissais pas l’astuce de Chamane sur le test déshydratation.
    Et oui, il faut un peu de temps à une tortue.

    J'aime

    • Bonjour !

      Ton shampoing me fais rêver *soupir*. J’aimerai tellement pouvoir faire le même ici^^. Le beurre de karité préserve en effet de la déshydratation durant le shampoing.
      Il faut du temps à tout le monde pour trouver ce qui convient à ses cheveux, même moi je galère encore sur certains aspects donc il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Je pense qu’à partir du moment où on comprend ce qui ne plait pas à sa chevelure, c’est déjà un pas immense.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s