Quelques astuces préventives contre nos amis les moustiques.

« Les insectes sont nos amis, il faut les aimer aussi »… Ouai enfin pas les moustiques. Faut pas déconner non plus^^.

Vous ai-je déjà dit que j’étais un véritable aimant à moustiques ?

Depuis toujours, s’il y a une seule personne qui doit se faire littéralement dévorer dans toute la maison ou même lors de soirées en présence d’une dizaine de personnes, ça a toujours été moi. Je ne sais pas pourquoi. (En fait ce serait apparemment une histoire de groupe sanguin selon une étude et une amie japonaise). Et en plus il a fallu que j’y sois allergique à ces bestioles. Donc vous imaginez bien que j’ai dû tester pas mal de trucs pour m’éviter ce calvaire. Surtout depuis que je suis en Australie en fait.

Et hop, une petite compilation de ces tests !

_________

Les trucs qui fonctionnent : 

– Moustiquaire pour fenêtres et portes : Honnêtement la solution ultime. Six mois à présent que je visIMG_20150725_130636 dans une maison qui en possède et je n’ai pas été piqué une seule fois. Le rêve. Cette maison possède d’ailleurs aussi une double-porte moustiquaire, youhou ! Très pratique également pour tous autres types d’insectes nuisibles imaginables en Australie (bien contente de ne plus me retrouver avec une araignée de la taille de ma main chaque matin lorsque je me brosse les dents). A part pour les gros cafards oranges. Je ne comprends pas comment ils font pour être TOUJOURS là ceux-là. L’immense majorité des habitats australiens possèdent d’ailleurs ce type de moustiquaires longue durée. On peut en acheter des auto-aggripantes pour trois fois rien (choisissez celles à scratch qui se retirent à volonté et plus facilement) ou s’en fabriquer soi-même avec cadre en bois pour une solution sur-mesure et à long terme.

Petite anecdote inutile : Les australiens installent systématiquement des moustiquaires à leurs fenêtres mais pas de volets. Sachant que le soleil se lève l’été à 4h30 dans le Queensland. Allez comprendre…

– Moustiquaire de lit : Si la solution ultime n’est pas envisageable car votre locataire est impitoyable à ce sujet (même si honnêtement les moustiquaires auto-aggripantes ne laissent aucune trace après nettoyage), cette solution est aussi assez intéressante. On peut même s’amuser à faire en sorte que cela offre un voile romantique au lit selon comment on le laisse tomber. C’est esthétique, peu cher et rapide à monter. Par contre attention à bien vérifier qu’il n’y ai aucun moustique coincé à l’intérieur avant d’aller vous coucher. Ce serait dommage quand même.

– Eviter les lieux avec eau stagnante : Si vous vivez près d’un point d’eau, vous pouvez accueillir avec soulagement l’idée des moustiquaires. Car à part cette solution, il sera très difficile d’échapper aux centaines de moustiques durant la saison. Par exemple, j’ai vécu un moment donné dans une ville construite artificiellement sur l’idée de petites îles résidentielles entourant le centre-ville. Et bien c’était terrible, malgré des tas de précautions, il n’ y avait pas moyen d’être privé de leur piqûre :D. Cela concerne aussi les petits objets du quotidien qui peuvent se remplir d’eau près de votre habitation et qu’il faut vider après le passage de la pluie. Attention aussi aux gamelles des animaux à renouveler très régulièrement et aux vases.

– Ventilateur près du lit : Solution de dernier recours étonnamment très efficace. En fait pour une raison toute simple : les moustiques ne parviennent pas à tenir face au vent déployé. Cela m’a sauvé la vie dans une petite ferme (avec moustiquaires mais toutes percées et portes ouvertes en permanence…) près de tas de points d’eau. Je ne me faisais piquer qu’en soirée si j’avais le malheur d’être encore dehors. Par contre pour trouver le sommeil c’était assez difficile étant donné que mon nez se mettait à couler et que j’éternuais sans cesse^^.

– Quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné ou de géranium rosat/Egypte dans son gel douche, IMG_20150725_121924shampoing, après-shampoing ou no-poo, pyjama, etc : Une précaution supplémentaire qui réduit déjà bien le nombre de piqûres. Même si au bout d’un moment certains moustiques près de chez vous vont commencer à s’y habituer. Et là ça fait mal.

– Huile essentielle de géranium rosat/Egypte à emporter lors de randonnée à risque : Je trouve que c’est la plus pratique car elle sent très fort, mais quand même bon, qu’elle reste polyvalente mais également non dermocaustique et peut donc être employée à même la peau. Je glisse toujours le petit flacon dans ma poche quand je pars en vadrouille. Et j’applique quelques micro gouttes sur les endroits où ma peau est découverte si je constate que le lieu est « dangereux ». Je reviens toujours de ces balades sans piqûres. D’ailleurs si je sors en soirée dehors, c’est manches longues, foulard et pantalon avec une goutte de cette huile essentielle sur les mains, les chevilles et les joues.

C360_2014-04-04-13-03-11-509

Typiquement le genre de lieu qui va vous en faire baver^^

– La bougie à la citronnelle ou diffuseur : Cela fonctionne parfois. Je dis bien parfois. Et plutôt en intérieur car franchement, ça ne sert à rien sur une terrasse pour peu qu’il y ait du vent.

– Devenir à son tour le prédateur : « Tu veux m’attaquer ? Et bien ça va être ta fête ! » Je suis devenue une as de la chasse aux moustiques. Un peu malgré moi et après toutes ces longues années d’agonie^^.

L’astuce d’un survivor : Dormir avec un(e) ami(e) ou choisir son/sa fiancé(e) selon son taux d’attraction à moustiques. Bah oui, Monsieur lui n’est jamais piqué en ma présence. Pratique.

_________

Et à présent les epic fails : 

– le bracelet anti-moustique : Juste inutile.

– Ne pas allumer la lumière : Cela ne change rien étant donné que les moustiques détectent le CO2 que nous expirons.

– Les ultra-sons : A part torturer la faune des environs.

Publicités

2 réflexions sur “Quelques astuces préventives contre nos amis les moustiques.

  1. Moi les moustiques me dévorent mais littéralement…Donc quand je vais à la plage il y a ces
    petits boutons rouges qui grattent et comme je suis avec le chéris il faut que je me retiens de gratter car sinon il va me prendre pour une folle XD Sinon merci pour ces conseil moi j’utilise énormément les huiles essentielles ^^

    J'aime

    • N’hésites pas à mettre juste quelques gouttes sur tes vêtements et tes draps, ça t’évites ainsi d’être en permanence en contact cutané avec des huiles essentielles et l’odeur reste plus longtemps. 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s