Pourquoi ça marche jamais sur moi ?! #1

Le prologue de l’article sur une routine de soin spéciale peau sensible, réactive et acnéique.

Cet article ne s’adressera peut-être pas à tout le monde bien entendu, mais à ceux ou celles qui rencontrent exactement ce type de problèmes et qui cherchent à en comprendre les causes. Ou au moins pouvoir se dire qu’ils ne sont pas les seuls dans cette situation assez désespérante. Elle ne l’est en fait pas tout à fait, il suffit juste d’aller dans d’autres directions et d’expérimenter des choses qu’on ne nous conseille pas forcément au premier abord.

 Alors je vais devoir parler un peu de mon expérience assez particulière (j’ai une peau vraiment sensible) et sûrement de certaines choses qui peuvent fâcher chez les adeptes de certaines routines soins. Je m’en excuse par avance, je sais pertinemment que cela peut bien entendu fonctionner sur un bon nombre de gens mais ce n’est pas non plus la solution pour tous. Et malheureusement pas pour les peaux réactives qui restent finalement assez nombreuses et en détresse.

Voici donc l’article sur un sujet un peu épineux que j’ai en tête depuis des mois, il risque d’être un peu long et un peu décousu donc n’hésitez pas à vous prendre une bonne tisane^^.

IMG_20150823_141246modif

Oui, j’ai l’art du drama. Je vous rassure, mes cheveux ne sont plus réellement comme ça même si cela reste ma marque de fabrique pour la vie auprès de mes proches^^


COSMÉTIQUES CONVENTIONNELS

Comme sûrement une bonne majorité des personnes, j’ai débuté dans les soins de la peau à partir de l’adolescence avec des produits conventionnels. Peut-être pas non plus du Biactol mais on en est pas loin. Ce que j’en retire de cette période, c’est surtout que mon teint était brouillé, que j’avais toujours deux, trois larges boutons bien rouges et que les cosmétiques n’avaient pas l’air de fonctionner plus que ça. Et que surtout à chaque fois mon visage était rouge pendant quelques heures. Et qu’enfin malgré le fait que le coton était noir de saleté, le lendemain ma peau n’était toujours pas plus nette. Heureusement que j’étais une adepte du maquillage très discret et naturel (me disais-je assez bêtement, ne portant même pas de fond de teint minéral à l’époque). J’ai continué ainsi jusqu’à ce que je commence à me demander si la composition de ces produits était correcte. J’ai vite stoppé quand j’ai appris à lire un minimum les listes INCI.

En parallèle, je n’ai jamais suivi longtemps les conseils des dermatologues quand ceux-ci se mettaient à me prescrire des gels nettoyants agressifs ou des crèmes alcoolisées, sur ordonnance, qui brûlent littéralement. C’est pourtant pas compliqué d’écouter sa patiente qui dit bien  » j’ai la peau très réactive ». Ils me sortaient toujours un truc du style « ah mais vous avez de l’acné donc la peau grasse ». Sans aller plus loin. Pourtant il y’avait bien plus à dire à ce sujet avec ma peau imprévisible. Une dermatologue avait cependant fait attention à ça mais son traitement s’était avéré inefficace même si ses conseils étaient plutôt judicieux.

– Gel nettoyant : Le truc que j’évite toujours comme la peste. Ma peau chauffe et est écarlate pendant plus d’une heure à chaque fois. Et le pire, c’est qu’elle se dessèche et tire au bout d’à peine trois utilisations. Que ce soit de parapharmacie ou de grande surface, certifié doux ou non, le résultat est le même. C’est simple, je hais ce type de produit.

– Eau nettoyante purifiante : Comme ma peau supporte rarement les gels nettoyants, j’ai tenté ça également. Même résultat grâce à l’alcool qu’elle contient (desséchant et allergisant), sauf qu’en plus ma peau reste toujours brouillée avec ou sans.

– Eau micellaire : J’ai testé plusieurs réputées (je ne cite pas de marques) et j’avoue que c’est le seul produit conventionnel que j’ai conservé le plus longtemps. Pas de mauvaise réaction à part quelques rougeurs et moins de boutons. Mais j’avais toujours le teint terne et des points noirs en masse. Je pense que l’infime couche d’huile et le fait de ne pas rincer n’aidait pas sur ce point. Mais si je rinçais, ma peau chauffait.

– Masques purifiants : Les masques pour peaux acnéiques conventionnels, je ne les recommande vraiment pas. L’effet rebond est garanti et parfois ça brûle.

– Crème hydratante : J’utilisais rarement celles censé matifier (parce qu’en fait ma peau brille rarement) et c’était des crèmes à la composition pas trop mauvaise que je privilégiais mais pas encore parfaite. J’évitais quand même qu’elle soit comédogène et cela faisait son travail sans plus.

________

COSMÉTIQUES BIOLOGIQUES

L’alternative première à été bien sûr de se tourner vers les produits biologiques. J’ai testé des tas de marques et malgré une réelle satisfaction pour leurs compositions, je me suis vite rendu-compte que les résultats n’étaient toujours pas là et même pire : j’ai développé de grosses réactions allergiques.

– Gel nettoyant « doux » : Déjà avec du non bio, ça m’arrachait un peu le visage. Mais grâce au bio, j’ai découvert avec une joie toute dissimulée que la réaction était plus intense, ça brûlait littéralement.

– Pain dermatologique sans savon : Juste inutile que ce soit formulé sans savon, ça ne change rien au fait que ça dessèche et qu’il y’aurait un effet rebond avec l’acné.

– Crème hydratante : Pas franchement convaincue avec les marques que j’ai testé à l’époque car elles contenaient soit de l’alcool, soit elles étaient comédogènes ou encore elles n’hydrataient juste pas assez.

– Cold cream pour bébé : Ma peau avait vraiment besoin de confort et d’hydratation, je me suis dit que ce type de produit pour bébé serait tout à fait indiqué pour ma peau fragilisée. Et ce fut le début de la fin. J’ai eu la pire réaction possible avec un visage qui s’est mis à brûler pendant deux heures et pas moyen de calmer l’inflammation. J’imagine à présent que ce genre de produit est à banir pour mes futurs enfants s’ils héritent de ma peau sensible. J’étais littéralement outrée d’ailleurs, si une jeune femme peut faire ce type de réaction, j’imagine même pas un bébé. Quoique je l’ai fait testé à des proches qui n’ont rien eu. C’est à partir de ce moment là que je me suis promis de ne plus rien acheter pour les soins de la peau.

– Eau micellaire bio : Même constat qu’avec des eaux micellaires conventionnelles. Sauf qu’en plus celles à base d’aloe vera m’assèchent la peau en prime.

Aparté sur le layering

Qui n’a jamais entendu parler du layering ou « millefeuille » en cosmétique ? Je ne vais pas trop m’attarder sur le sujet ou même son origine, juste exposer l’épique fail que ce fut chez moi.

– Layering avec des produits biologiques : Peau qui pèle, pas d’amélioration de l’acné et en bonus une hypersensibilité cutanée. Un massacre en fait.

– Layering avec des produit naturels et de la cosmétique maison : Déjà j’ai dû adapter l’huile végétale pour qu’elle soit rinçable à l’eau (par émulsion) car sinon c’était un peu une corvée à faire partir même avec un nettoyant derrière et ma peau n’appréciait pas d’être maltraitée. Rien que le fait de « double-nettoyer », déjà elle hurlait un peu d’avance^^. Et elle était vraiment trop sèche après le nettoyage, rien ne comblait ma peau qui tiraillait. A ce moment là je n’avais pas encore essayé la cleansing oil method, qui évite justement l’utilisation d’un nettoyant en supplément. Mais ce n’est pas trop dans l’esprit du layering du coup qui prône huile + nettoyant.

En fait le layering n’est simplement pas fait pour les peaux réactives ou sensibles, cela décape la peau fragilisée. A moins bien sûr de se tourner vers les produits asiatiques spécifiques mais leurs compositions sont les même que pour les cosmétiques conventionnels (par contre les actifs sont plus concentrés) et ce n’était pas mon objectif. Il existe bien entendu quelques produits bio aujourd’hui, coréens notamment, mais ils restent assez chers et le choix est très limité.

_______

COSMÉTIQUES ISSUS DU FAIT MAISON

Après ces déboires avec les cosmétiques bio (et l’ extrême ras-le-bol dont toute personne saine d’esprit peut alors rencontrer à partir d’un certain point), je me suis mise à balancer tout ce que j’avais et décidé de faire tout moi-même. Pour être sûr de connaître chaque ingrédient utilisé et pouvoir être en mesure de détecter tout de suite ce qui n’allait pas. C’est à ce moment là que ma peau à commencé à aller mieux.

Mais était-ce finalement juste le début de la vingtaine ou réellement les tambouilles qui offraient quelques améliorations ? Ou encore le fait que je me suis mise à porter du maquillage minéral à ce moment là? Et pourquoi je ne parvenais toujours pas à avoir la peau nette finalement ? Pourquoi autant de points noirs et de pores visibles ? (voir même une nette augmentation de ceux-ci alors que niveau boutons cela se calmait grandement). Et je crois que ce passage de ma vie à propos des cosmétiques fut ma vraie première frustration car tous les conseils prodigués majoritairement ont simplement échoués sur moi alors que pourtant il n’y avait aucune raison apparente. Alors oui, je n’ai fait quasiment aucune réaction avec ce genre de produits, ce qui était déjà un miracle en soi, mais je n’avais pas pour autant soigner mon acné ou même mes rougeurs intempestives.

Je me suis également rendu compte petit à petit que les recettes complexes étaient en fait inutiles et que le plus simple était le mieux. Le pire c’est que je parvenais très bien à faire des crèmes bien onctueuses et autres, c’était devenu même un vrai passe-temps agréable. Sauf que cela s’est révélé être une perte de temps et d’argent au final. J’avais constaté aussi que le fait de me nettoyer le visage tous les jours ou non n’avait apparemment aucune incidence sur les résultats, mise à part que mes rougeurs étaient du coup moins présentes.

– Crème visage maison : Malgré une très bonne texture, le choix d’ingrédients spécifiques à l’acné et le fait que cela hydratait assez, ma peau restait encore brouillée avec des pores bien encombrés. Je pense que le simple fait d’utiliser une cire émulsifiante en soit la cause. N’importe quelle cire d’ailleurs, c’est pas faute d’avoir essayer.

– Fluide hydratant maison : Le fameux mélange aloe vera/huile végétale. Aucun effet que ce soit pour l’hydratation (cela me tirait et ma peau continuait de peler sur le nez et le menton) ou l’acné. J’avais beau ajouter un peu d’extrait de concombre et autres, pas d’amélioration.

– Sérum traitant : Utiliser une huile végétale spécifique avec des huiles essentielles. En fait je pense que les huiles essentielles n’ont juste aucun effet sur ma peau^^.

– Nettoyant visage micellaire maison : Un peu par défaut pour nettoyer ma peau sans l’agresser.

– Masque argile verte ou rose : L’argile verte m’offrait un effet rebond obligatoire et l’argile rose n’était pas assez efficace. Ce fut le ghassoul qui fonctionna parfaitement dans mon cas, un régal.

Aparté sur les produits phares de la slow cosmétique

Je vous offre ici la liste des produits et des combinaisons que l’on nous conseille en priorité ou en général lorsqu’on se lance dans la slow cosmétique et qui n’ont jamais fonctionné sur moi et chez certaines personnes à ce que j’ai pu entendre ou lire ici et là.

– Aloé vera en gel : Je pense que c’est là que je vais obtenir des protestations et de l’indignation. Ce produit utilisé seul n’est pas un bon hydratant. Voilà c’est dit^^. Cela soigne les coupures, cela apaise les brûlures, cela peut même traiter l’acné dans une certaine mesure mais ça n’hydrate pas seul. Du tout même. L’aloe vera doit être inclue dans une recette élaborée et en quantité raisonnable, un peu comme la glycérine, pour offrir une action qui va « améliorer » l’hydratation. Mais seule, même avant ou après application d’huile végétale, ça n’hydratera pas. Et cela va même faire empirer les problèmes de peau qui pèle chez les plus sensibles, selon quel ingrédient le fabricant à ajouter pour rendre la texture gélifiée. En clair le combo aloé vera puis huile végétale, c’est non pour moi et les peaux assoiffées, sensibles à réactives.

– Savon d’alep ou tout autre artisanal : Le savon d’Alep brûle et dessèche les peaux sensibles. C’est un fait. J’ai d’ailleurs encore du mal à comprendre pourquoi on le recommande systématiquement alors que des gens s’en plaignent au final. Et malheureusement n’importe quel savon en général, même le plus doux, offrira irrémédiablement un effet rebond en terme d’acné. Alors une fois de temps en temps pourquoi pas (quand on pas trop le choix ou un truc bien difficile à éliminer sur le visage), mais surtout pas sur une base régulière. J’ai rédigé un article qui explique le pourquoi de ce phénomène.

– Huiles végétales en tant « qu’hydratant », adaptées aux peaux à problème : Je pense que là j’ai vraiment pas de chance à ce propos. J’ai testé les huiles de noisette, macadamia, avocat, sésame, coco, jojoba et aucunes n’ont eu d’effet sur mon acné. Elles l’ont même empiré. Les seules huiles qui me conviennent sont celles de dattier du désert ou d’argan (provenance directe). Ma peau aime surtout le beurre de karité. Le truc que personne ne conseille aux peaux acnéiques ironiquement. De plus obtenir une huile végétale totalement adaptée au soin du visage n’est pas si facile, cela s’oxyde vite et peut donc empirer l’état de la peau. Voici un article afin de mieux appréhender le problème.

– Gelée spéciale peau grasse ou mixte : le mélange aloe vera/huile végétale cité précédemment. J’ai eu de nombreux échos de personnes déçues car cela n’hydrate tout simplement pas assez pour les peaux assoiffées. Quelles soient acnéiques ou non.

– Les huiles essentielles : Le truc qui caractérise vraiment la slow cosmétique en Europe. Et pourtant on peut très bien s’en passer pour les soins de la peau ou même des cheveux. Cela me fait un peu penser à une sorte de substitut aux médicaments qu’on se sent obligé d’avoir. J’ai un article de prévu sur ce sujet donc je ne vais pas trop m’éterniser à ce propos. Juste dire que sur ma peau, n’importe quelle huile essentielle n’aura aucun effet. Que ce soit pour l’acné, l’herpes ou même une dermite, je n’ai jamais réussi à me soigner grâce à une ou plusieurs huiles essentielles. Étrange, je sais.

Hydrolats spécialisés : C’est un peu comme pour les eaux thermales à base de zinc. Je ne sais pas pourquoi mais ça ne fonctionne juste pas du tout chez moi. Je pense que ma peau à besoin d’un truc plus fort ou plus concentré. Mais même là je suis dubitative étant donné que les huiles essentielles ne fonctionnent pas non plus alors qu’un simple thé détheiné oui. Un vrai mystère^^.


Alors bien sûr ici j’ai exposé tous les échecs que j’ai pu rencontré en tant que peau réactive et acnéique, mais j’ai également eu quelques bonnes surprises. Tout ne fut pas noir dans ma longue quête pour obtenir une peau saine avec des produits naturels. J’ai notamment fait en parallèle de belles découvertes avec le beurre de karité, les flocons d’avoine, le ghassoul, etc…

Finalement, c’est lorsque je me suis mise à voyager et que j’ai décidé de transporter que le strict minimum (et d’utiliser également que des produits naturels facile à obtenir et polyvalents), que j’ai enfin compris ce dont ma peau avait réellement besoin. De la douceur, peu de produits ou de recettes complexes, rarement de fond de teint et pas de routine journalière. Aussi simple que cela, tout en respectant ce bon conseil d’une dermatologue :

– Nettoyer en douceur et éviter au possible le contact prolongé avec l’eau du robinet

– Hydrater

– Conserver l’hydratation sans étouffer avec un produit adapté à l’acné

– Ne pas porter de fond de teint ou que du minéral en poudre

Publicités

23 réflexions sur “Pourquoi ça marche jamais sur moi ?! #1

  1. Merci pour cet article, très complet et bien écrit comme d’habitude ! J’ai vécu la même chose que toi et j’approuve à 200% tout ce que tu dis. Ma peau n’aime rien, pour ainsi dire, à part qu’on la laisse tranquille. Du coup, mes seuls « cosmétiques » actuellement sont, pour le soin, du miel (ou équivalent type sirop d’agave), de l’eau de source et du beurre de karité, que je n’applique d’ailleurs même pas tous les jours sinon ma peau sature, et de l’argile blanche et rouge que j’utilise comme poudre libre (j’avais mis de grands espoirs dans l’arrow root, mais hélas ma peau capricieuse n’a pas aimé non plus, à mon grand regret). Et ma peau va enfin bien avec ce régime beauté de semi femme des cavernes. À 49 ans, il était temps 😁. Mais lorsque je décris cette routine, je vois bien que pas mal de personnes sont extrêmement perplexes. Ce n’est pas très « slow cosmétiquenent correct », il est vrai 😉. Mais à choisir, je préfère passer pour une sauvage et être bien avec et dans ma peau.

    J'aime

    • Dommage que l’arrow root ne te conviennes pas ! Mais d’un côté ce n’est pas bien grave vu que tu apprécies l’argile rose et blanche, c’est le principal ;).
      Je ne sais pas si je l’ai déjà dit mais si je n’avais pas une peau aussi prompte à vouloir faire de l’acné, j’aurais la même routine que toi. C’est doux, traitant en même temps qu’hydratant et nourrissant : tout ce qu’il faut et au plus simple !
      Peut-être que pour l’instant, j’ai tout simplement encore la peau trop jeune pour appliquer ce genre de routine. Mon adolescence n’est pas si lointaine donc l’acné n’est peut-être pas encore gérée par mon corps avec les hormones^^. D’ailleurs en ce moment je fais miel pur deux fois par semaine sous la douche suivi de beurre de karité et une fois par semaine un masque à l’argile de bentonite (riche en calcium). Pour le reste de la semaine, c’est juste de la lotion eau/sirop d’érable. J’aime bien tester quelques alternatives et j’aime l’idée de ta routine donc j’adapte à ma peau acnéique et ça marche bien pour l’instant.
      Pour le beurre de karité, je n’en applique pas tous les jours sur tout le visage non plus. Je préfère aussi privilégier le mélange eau minérale/miel ou sirop.

      Oui ce n’est pas slow cosmétiquement correct mais ça ne veut pas dire non plus que que c’est un truc de sauvages. Pour la réaction des gens si perplexes que tu rencontres, c’est dommage quand même. Moi j’aurais trouvé ça fascinant si je ne savais pas que c’était possible.
      Je connais pas mal de personnes dans mon entourage qui ne se préoccupe même pas de leur visage et laisse faire la vie que pour ma part, ce n’est même pas si minimaliste comme routine^^.
      Et pis je suis sûre que durant la préhistoire, les femmes (comme les hommes) savaient très bien soigner leur peau. 🙂
      Merci encore pour ton commentaire Florencebl, c’est un plaisir.

      J'aime

  2. Merci pour cet article qui résume bien tes expériences – et dans lequel je me retrouve en grande partie. Je voulais quand même me faire l’avocate du nettoyage à l’huile, car j’ai l’impression que tu voulais à tout prix éliminer l’huile, alors que beaucoup préconisent d’en laisser une partie.
    Du coup après avoir massé l’huile qui vient décoller et diluer le sébum etc (+mascara et fard à paupières pour moi), j’utilise un carré de serviette éponge mouillé à l’eau chaude que j’applique et tamponne sur le visage, je le rince et passe ensuite l’envers pour enlever encore un peu d’huile (10 % ricin qui est antibactérien, et 90 % d’huile adapté à sa peau – avocat/amande (hydratantes) pour moi). Eventuellement un pschitt d’eau minérale, puis tamponner, si l’eau est calcaire. Et on peut s’arrêter là! (en période de froid, un chouille de crème en option).
    Ca fonctionne très bien sur moi et j’ai utilisé ça pendant environ un an (j’ai changé il y a 6 mois pour une mousse nettoyante « au raisin » pour ne pas citer de marque, mais uniquement pour gagner quelques minutes et éviter de graisser le lavabo des gens chez qui je dors souvent le week-end).
    Après, je comprends bien que tu as une peau très difficile et je ne prétends pas que ça fonctionnera pour toi, mais je tiens à parler de cette technique qui a fait disparaitre mes points noirs et m’a changé la vie (le gel nettoyant + la crème traitante, c’était pas non plus pour moi !).
    Merci encore de nous faire partager tes trouvailles!

    J'aime

    • Salut Fofie !

      En fait tu parles de la cleansing oil method ? 🙂
      Je l’a pratique aussi, c’est juste que c’est plutôt occasionnel de ma part, genre une à deux fois par mois. J’aime beaucoup, c’est délassant et le visage est souple après. J’ai écris un article à ce sujet. En ce moment je ne le fait plus car je ne trouve pas d’huile de ricin de qualité d’ailleurs.
      Je suis désolée que tu ai compris que je ne préconisais pas l’huile comme nettoyant, en fait c’est surtout le fait de devoir « double-nettoyer » (huile + un nettoyant) dans le layering que je n’apprécie pas. Et de devoir en plus faire ça en tant que routine, donc plusieurs fois par semaine. Je modifie l’article pour que ce soit plus clair parce que c’est vrai que cela porte à confusion.
      Tu as bien raison de défendre cette méthode à l’huile, elle peut offrir de vrais bons résultats et même sur les peaux fragiles.

      J'aime

      • Merci pour ta réponse et la clarification! Oui je voulais parler de la cleansing oil method / oil cleansing method, et c’est vrai que tu as rédigé un article que j’ai bien aimé là-dessus (clair, complet, en français!), désolée de l’avoir oublié :-).

        J'aime

  3. PS: j’ai enfin pris le temps de relire ta technique de nettoyage aux flocons d’avoine, je vais tester ça très vite (peut-être pourrais-je me passer de cette fameuse mousse nettoyante pour un lavage encore plus doux, écologique et économique!)

    Aimé par 1 personne

    • Ca y est j’ai testé les flocons d’avoine, étonnament agréable!
      Pour voir, j’ai essayé deux techniques d’infusion: soit toute la nuit dans de l’eau froide (bof, gluant, et froid bien sûr), soit 10-15 min dans de l’eau bien chaude du robinet : texture laiteuse toute douce et la mixture est encore tiède à l’usage: parfait!
      Reste à voir ce que ça donne sur le mascara/fard et je l’adopte!

      J'aime

      • Pour le mascara et les fards, rien ne vaut l’huile végétale. Et comme c’est situé seulement sur le contour des yeux, ça va plus vite que de faire sur tout le visage et ce n’est pas grave s’il reste une fine pellicule grasse à la fin. 🙂
        J’utilise toujours la seconde méthode d’infusion, c’est vrai que c’est plus agréable tiède. Par contre si tu te maquilles le teint (et avec autre chose qu’une poudre minérale), l’avoine n’est pas suffisant pour démaquiller…

        J'aime

  4. Voila un article plus que bien fichu!!! Car moi aussi ça marche jamais sur moi 🙂
    Donc un énorme merci à toi pour tes astuces que j’ai commencé d’ailleurs à appliquer…
    J’aimerai, à mon tour, faire part de mes expériences sur ma peau de trentenaire en espérant que cela puisse parler à d’autres femmes qui peuvent être désespérée par leur peau et perdues dans l’univers des soins « pas bio », « bio », « semi-bio », le « layering »… Je ne compte point juger mais juste faire bilan de ce qui semble fonctionner pour « MA » peau.

    ATTENTION PAVE EN VUE et utilisation excessive des « je me suis dis » 🙂
    Je crois qu’il est super important que je détaille tout, non pas pour parler de ma petite vie, mais pour mieux comprendre les erreurs que j’ai commis et peut-être les éviter à d’autres femmes!

    Il y’a donc un peu plus d’un mois, je me suis dis: « allé…arrête tes soins semi-bio (nettoyage à la gelée Melvita et sérum hydratant la Roche Posay) et passe à un truc plus naturel »

    Je passe donc des heures sur les blogs et forums et je me suis dis: « tiens, tiens, ça à l’air pas mal ce fameux LAYERING ».
    Zouuuuuuh je file sur le site d’Aroma-Zone et j’achète le gel d’aloé vera, de l’huile végétale de jojoba, du savon liquide d’Alep, les éponges Konjac, de l’huile essentielle de tea tree, des hydrolats d’hamamélis, de lavande et de tea tree!
    Avec ça, je me suis dis: » à nous deux vilains boutons, microkystes et peau mixte, déshydratée, hyper sensible…tu vas voir ce que tu vas voir!!!!!!!!!!!!! ».

    Petite précision hypra, supra importante à prendre en compte avant mon récit: j’ai 36 ans, je suis fumeuse, je mange pas top-top, je fais pas de sport et ma peau était pas très jolie, avec quelques boutons sur le menton et des petits trucs sous la peau que quand tu perces au mouchoir, y’a un fil blanc qui sort (miam!miam!). Je n’ai jamais eu de traitements lourds pour l’acné et j’utilisai souvent des crèmes anti-imperfections (genre cicalfat ou effaclar et j’en passe). Et puis des crèmes Sanoflore que je finissais jamais au final.
    Je n’avais donc pas une énorme acné mais pas mal d’imperfections!

    Je fais donc tout bien comme expliqué sur les blogs avec un Layering allégé quand même (j’avais réduis le tout, histoire de commencer tout doux tranquilou) et tout en continuant cette habitude quotidienne de retirer mes boutons, points noirs/blanc avec un mouchoir en guettant les malheureux avec mon super miroir grossissant X20. Donc voici le layering réalisé:
    – 1ère étape: je nettoie mon visage à l’eau du robinet (oui c’est important de le préciser…on verra plus tard pourquoi) avec éponge Konjac et gel liquide de savon d’Alep! Aïe ma peau est luisante et ça tire…mmmmh ça doit être normal car elle est bien propre.
    – 2ème étape: je me passe de l’hydrolat…mmmh c’est pas mal ça mais ça tire encore un peu après!
    – 3ème étape: je met du gel d’aloé vera et de l’HV de jojoba dans ma paume de main et je mélange pour bien l’appliquer sur le visage. Aaah c’est pas mal…ça me tire au début (genre lifting) mas ça se calme après! Chouet’ c’est bon signe!
    – La 3ème étape « bis » était le contour des yeux avec de l’HV de jojoba en tapotant et enfin la 4ème étape c’était l’application du baume à lèvres Avène. Plutôt pas mal pour le contour des yeux en fait! Et pour les lèvres ça reste éphémère le baume.

    Donc matin et soir je fais la routine! J’y rajoute un masque à l’argile blanche par ci, du tea tree sur ces jolis rebelles sur mon menton, un petit sauna facial par là et enfin un joli petit selfie tout les samedis pour voir l’évolution de « ce processus peau neuve »!
    .1ère semaine: oh! je crois que ça marche pas mal leur truc…donc 1er selfie toute contente
    .2ème semaine: oh! ma peau semble aller mieux…mais c’est quoi ces vilains boutons sur le menton qui sortent encore un peu plus tous les jours? Ah tiens! des mini trucs sur le front aussi… Donc 2ème selfie mais avec un petit peu moins le sourire.
    .3ème semaine: oh! c’est quoi cette multiplication de mini spots sur le front que j’avais pas avant tout ça? Et ces boutons sur le menton qui se ré-infectent malgré le tea tree et mon triturage journalier? Evidemment 3ème selfie avec encore encore moins de sourire.
    .4ème semaine: rroooooohhh! mais que se passe-t-il à la fin, ma peau est cracra avec plein de cratères sous peau au niveau des joues et toujours ces pustules sur le menton…Et le ponpon c’est maintenant sur les tempes aussi!! Serait-ce cette fameuse « purge » normale comme indiquée sur les blogs?? Bon…bah selfie quand même!
    .5ème semaine et toujours aussi dégoutée: je me regarde toujours dans mon fameux miroir grossissant et…un soir…sous l’éclairage dégueulasse de ma salle de bain et je me dis » STOOOOOOP au massacre!!!!! »

    ATTENTION je ne juge pas la méthode du layering qui convient apparemment à beaucoup beaucoup de femmes mais pas à moi visiblement!! Et si ça se trouve je le faisais pas bien ou j’ai pas attendu assez longtemps pour des bons résultats…Il paraît qu’il faut compter 1 à 3 mois, mais chez certaines les résultats sont plus rapides aussi.

    Voici donc que je RE-cherche sur les blogs des retours d’expériences sur les routines naturelles pour m’aider et……………….BIIIMMMM je tombe sur ton blog que je décortique bien sur 🙂
    Et là…pif!paf!pouf! je comprend plein de choses et je me suis dis « hey, mais attends…c’est plein de bon sens ce que dit cette gentille Nouillemie! ».

    Voici déjà 2 questions toute bête que je me suis posé:
    – Bois-tu de l’eau suffisamment, genre au moins 1L par jour? mmmh, moi c’était plutôt 2 cocas et 2 verres d’eau
    – Manges-tu des fruits et légumes régulièrement? mmmmhhh les patates au beurre ça compte ou pas?
    – As-tu pensé à un moment que tu agressais peut-être trop ta peau? mmmmhhh c’est pas con comme question ça!

    Bah voilà c’est dit! Je crois que LA base d’une peau en forme ça passe en premier lieu par l’intérieur et ensuite un petit bilan sur ce qu’on inflige à sa peau!!!!
    Depuis peu, voilà ce que j’ai commencé à faire et à ne plus faire grâce à tes précieux conseils ma chère Nouillemie!

    J’ai commencé pour l’intérieur par:
    .boire 1,5 L d’eau minérale et pas minérale par jour…et du coup, au passage, je grignotte moins 🙂
    .essayer de manger plus varié avec des légumes et en diminuant le gras et le pain!
    .boire 1/2 citron dans de l’eau tiède le matin a jeun
    .boire une infu de camomille le matin et je garde le sachet pour ma peau ensuite! Merci Nouillemie pour l’astuce

    J’ai commencé pour ma peau par:
    .arrêter de passer mon visage sous l’eau chaude quand je me douche…et je crois que c’est pas plus mal (l’eau trop calcaire ou chlorée m’agresse-t-elle trop la peau du visage?)
    .arrêter le gel au savon d’Alep, l’Aloé verra, les hydrolats, l’éponge konjac…j’ai juste garder l’HV de Jojoba.
    .arrêter de triturer ma peau tous les matins.
    .suivre la routine de Nouillemie avec l’utilisation du jus de flocons d’avoine, la sachet de camomille/thé vert, le pschitt de lotion eau minérale/miel et l’utilisation de l’huile de jojoba.
    GROS POINT IMPORTANT: je n’utilise surtout plus l’eau du robinet sur mon visage (je nettoie avec des pschitt d’eau minérale et au final j’utilise moins d’eau en plus).

    Résultats au bout de quelques jours: je n’ai pas de nouveaux boutons qui sont sortis…Et ça c’est pour moi c’est déjà GENIAL! J’ai l’impression que ma peau se porte mieux mais il est encore trop tôt pour un avis final car j’ai toujours ces gentils micro grains sur le front (vous savez ceux qui sont sortis en 2ème et 3ème semaines) et ces trucs sur la joues (ceux de la 4ème et 5ème semaines) mais qui semblent se résorber un peu quand même. Quant au tea tree, ça marche pas toujours donc STOP pour le moment. Les masques à l’argile j’ai pas retenté mais j’ai lu une astuce pour que l’argile évite de pomper toute l’eau de la peau (et du coup au final de déshydratée encore plus) c’est de vaporiser régulièrement de l’eau minérale sur son masque. Et le sauna facial j’ai pas retenté non plus. J’essayerai peut-être le cleansing oïl que tu recommandes…mais plus tard, j’attends que ma peau s’apaise vraiment.

    Tu vois Nouillemie, chez moi aussi ça marche jamais sur moi tout ça 🙂

    Voilààààà, ma peau n’est certes pas encore en super forme mais ça s’améliore apparemment! Au final j’ai constaté que « MA » peau n’aimait pas du tout l’eau du robinet, le savon+konjac qui, au final était encore trop brusque pour elle, l’aloé vera (bah ouais ça marche sur les autres mais pas sur moi), les hydrolats (qui me faisait en plus bizarrement graisser les paupières et me grattaient) et surtout j’ai ARRETER DE TRITURER MA PEAU! Du coup elle se sentait juste agressée et faisait ce que je voulais surtout éviter, à savoir trop de sébum et donc des boutons et imperfections!
    Quant à mon joli miroir grossissant X20 et bien, je l’utilise toujours mais je me dis surtout qu’en « vrai » on voit pas tant que ça mes imperfections.

    Après bien sur, il y’a les soucis hormonaux ou autres et je ne me permettrait pas dire que cette routine fonctionnera à 100% même si moi-aussi j’ai quelques soucis hormonaux 😉 Après-tout on est toutes différentes sur ce point là.

    Je crois bien que mon pavé est enfin terminé (merci à celles qui ont tenu jusqu’au bout)!
    Je me suis permis, pour la première fois d’ailleurs, de partager ma petite expérience en espérant surtout que tout comme moi, une lectrice tombera sur ce blog!!! Que suite à moult recherches pour prendre soin de sa peau et elle pourra se dire « tiens…moi aussi ça me parle tout ça » et aura peut-être un début de piste pour se sentir mieux!
    Merci encore 1000 fois Nouillemie pour tes conseils et RDV dans 3 ou 4 semaines pour un bilan de cette routine.
    .

    J'aime

  5. Bonjour Patouille !

    Woah, j’ai bien tout lu et ça c’est de l’expérience^^
    J’étais bien comme toi en effet et j’ai du en faire des expérimentations pour pouvoir comprendre enfin ce qui convenait à cette peau qui veut malheureusement pas faire comme tout le monde
    Elle ne supporte pas non plus l’eau du robinet (chlore et calcaire effectivement), l’aloe vera, etc…
    Je suis vraiment heureuse de voir que j’ai pu aider quelqu’un et j’ai eu un sourire jusqu’aux oreilles à te lire. Et à découvrir aussi que tu as pu soulager ton acné aussi vite. Alors oui, ce sera quand même un peu long car ta peau doit s’habituer et s’équilibrer (surtout après le layering…) mais ça devrait aller dans le bon sens à présent !
    Au fait si tu constates un peu de tiraillements avec le thé vert ou camomille au bout d’un certain temps, baisses simplement la fréquence d’utilisation ;). Pour ma part j’en suis à 3 fois par semaine maintenant et je n’ai pas de boutons supplémentaires. Cela au bout d’un an.
    Les hormones aussi jouent un rôle important, c’est vrai ! C’est d’ailleurs malheureusement flagrant chez les femmes qui arrêtent la pilule contraceptive par exemple. (Faut que j’en parle bientôt du comment soulager l’acné hormonal.)
    En tout cas c’est génial d’avoir ce retour complet, merci beaucoup !

    A bientôt j’espère et passes une super journée !

    J'aime

  6. Merci à toi Nouillémie!! J’étais en train d’écrire un commentaire ou zouuuh tout est parti 😦
    En plus, je crois que je commençai une nouvelle tartine…donc c’est pas plus mal 🙂

    En bref, selon moi, l’un des premiers reflexes à avoir pour soigner sa peau c’est vraiment de s’occuper de l’intérieur et de bien identifier ses mauvaises habitudes de vie pour les corriger. ATTENTION: moi j’aime le coca, les kinder bueno, les trucs bien gras et tout et tout!!!! Je fais juste gaffe maintenant avec tout ça.
    Ca veut donc pas dire tomber dans l’extrême mais juste retrouver une certaine harmonie…un peu de ça…un peu plus de ceci…un peu moins de ça!
    Et qui sait, t’as peau pourrais te dire merci 😉

    J’ai fais des recherches à ce propos…Et j’ai listé les produits « bon pour l’intérieur »:
    -vitamine A: abricot sec, jus de carotte, le foie de morue (moi j’aime bien), beurre doux
    -vitamine B2: grains de sésame, levure de bière, fromage type brie ou roquefort
    -vitamine B6: foie de bœuf, biscuit sec riche en céréales
    -vitamine B8 ou « H »: levure bière, flocon d’avoine, œuf, avocat, champignon
    Ces 4 vitamines sont bonnes pour réguler le sébum
    -vitamine E: huile de germe de blé ou pépin de raison (à manger), amande non blanchie, noisette, avocat, sardine
    Cette vitamine est bonne pour favoriser une bonne cicatrisation.
    Et je rajouterai de la tisane de « desmodium » ou « chardon-marie » pour le foie!!! S’il est pas en forme, les toxines vont s’accumuler et elles doivent bien ressortir quelque part…genre sur ta face 🙂

    Voilà si ça peut aussi aider 😉
    Je trouve que sur beaucoup de blogs, on peut lire « ma peau est comme ceci alors j’utilise tels produits », « ma peau à ça alors que j’utilise des produits spéciaux » sans jamais mentionner les habitudes de vie! Et puis, comme tu dis, les hormones nous emmerdent pas mal aussi 🙂

    Merci encore Nouillémie pour ton gentil commentaire, je suis trop contente car j’avais peur que mon pavé soit rédhibitoire.

    A très vite

    J'aime

  7. rrraaaagggggfffff… flûte, flûte de flûte j’ai oublié un autre truc qui peut aussi faire du bien à sa peau et plus…
    Ca va paraître super gnan-gnan mais tant pis si ca peut aider c’est le principal !!!
    Donc…je crois bien que la pensée gentille et positive sur soi-même peut être très efficace! Tu sais, ces petites phrases toutes connes mais qui font du bien. Je le fais au coucher en me disant que mon esprit va l’intégrer et que, comme il est super gentil, il va passer le message à tout mon corps…bah quoi! on met toutes les chances de son côté.
    Ca va paraître idiot mais j’y crois vraiment…je l’ai testé sur le grincement de dents nocturne et ça semble fonctionner (bah ouais on est stressé ou on l’est pas :))!
    Et pourtant à la base, je suis pas du tout du tout dans ce trip’.

    Donc le soir au coucher, ça peut pas faire de mal de se dire des petites phrases sympas pour s’endormir, avec une bonne respiration qui relâche tout le corps en plus…effet délassant assuré 🙂
    Mes petites phrases (en bannissant surtout l’utilisation des négations du genre « je n’ai pas »), c’est donc: « mon corps et mon visage sont détendus », « mes hormones se calment », « mon foie est en bonne santé »…etc… Le tout à répéter tous les soirs et sur le long terme!

    Ca coûte pas un rond en plus 🙂

    On y croit ou y croit pas mais je me dis que ça peut parler à certaines…

    J'aime

  8. Bonjour je realise que c’est peut etre sa mon soucis merci beaucoup pour cette article vous utilisé quoi comme nettoyant alors ? A part l’avoine j’aimerais me passer de l’eau du robinet mais avec mon savon je suis obliger .. =(

    J'aime

  9. Ah mais alors je ne suis pas la seule sur qui le layering ne marche pas???
    Merci pour cet article!
    Après avoir troqué mon eau micellaire+crème La Roche-Posay (qui ne me faisaient pas une peau de star mais qui remplissaient leur fonction), j’ai opté pour tous les ingrédients du layering, les huiles végétales et essentielles, le rhassoul, l’aloé vera, etc. Et je confirme: TOUT m’agresse la peau! (j’ai persisté, ça fait 3 mois que je n’applique que ces produits naturels. J’ai dû oublier que « naturel » ne signifie pas « sans effet néfaste »).
    J’attends un peu pour tester le thé et l’avoine, parce que là mon visage est un mélange de rougeurs, petits boutons style allergie et globalement teint pas super. Je vais pour l’instant arrêter tout et faire le minimum syndical… au final je crois que c’est plutôt une bonne idée!
    Merci d’avoir pointé les problèmes et permis d’entrevoir de potentielles solutions!

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Perrine,
      Je me permet de te répondre car je suis passé par la même période que toi (voir commentaire plus haut)! Et depuis que j’ai arrêté ce « layering », ma peau va beaucoup mieux. Si cela peut t’éclairer, voilà ce que j’ai gardé comme routine grâce aux conseils de Nouillemie:
      – matin: nettoyage aux flocons d’avoine avec rinçage aux pchitt d’eau minérale + pschitt d’eau thermale Evian après + crème hydratante.
      – soir: pschitt d’eau minérale et nettoyage au gant Lapiglove + pschitt d’eau thermale Evian + crème hydratante
      – masque au rhassoul de temps en temps
      Et voilà c’est tout!
      J’ai passé beaucoup de temps a chercher une bonne crème hydratante qui n’agresse pas la peau, qui ne bouche pas les pores, qui n’a pas trop de silicones…car au final c’est ça qui donne aussi des boutons!
      Le temps de chercher sur les blogs et autres pour trouver « THE » crème, j »ai eu une phase ou je mettais plus rien du tout et c’était pas mieux (merci les ridules de déshydratation et les boutons).
      Et depuis plusieurs semaines j’utilise la « Crème sorbet hydratante » de Caudalie (gamme Vinosource) et je n’ai plus de boutons. Parfois un ou deux qui sort mais s’en va beaucoup plus vite qu’avant et ne se réinfecte pas surtout. J’ai encore des imperfections mais franchement ça va beaucoup mieux. Je crois aussi que le fait que ma peau se régule me fais moins stressé et du coup j’ai moins de boutons aussi.
      J’éspère que ça va allé mieux pour toi. Franchement ne te décourage pas car moi aussi je suis passé par là et au final c’est passé assez vite en appliquant les bons gestes!
      Bon courage

      J'aime

      • C’est surtout moi qui te remercies encore Nouillemie ☺.
        Ma peau va tellement mieux grâce à tes conseils!
        Hier, pour mon plus grand bonheur, je suis même venu à bout d’un grain de millium qui s’était incrusté sur ma face depuis des mois!
        Je crois que cette routine + le gant Lapiglove + les masques au rhassoul ont bien aidé! Je le frottai également matin et soir avec une serviette un peu rêche pour le faire partir et ça à marché!
        C’est une astuce que j’avais lu en faisant mes recherches et qui peut aider d’autres personnes😊.
        Merci encore

        J'aime

    • Patouille apporte une super pierre à l’édifice 😉
      Il faudra attendre un petit peu pour le thé vert et commencer surtout avec les flocons d’avoine, un peu d’eau minérale toute simple et une crème hydratante adaptée ou du beurre de karité brut. Ne pas hesiter à mettre quelques gouttes de mélasse/miel/sirop naturel dans ton eau minérale afin de la rendre hydratante et apaisante.
      Pour le thé vert, tu pourras le dilué si tu le trouve un peu agrressif, ça narche tout autant.

      J'aime

      • Merci les filles!
        Pour l’instant je reste minimaliste: eau florale et un peu de crème hydratante. Et c’est tout. C’est pas mal jusqu’à maintenant, mais ma peau commence à se brouiller, donc je vais tenter l’avoine de temps en temps. Globalement, arrêter l’eau du robinet a été bénéfique! Et dire qu’il y a fort longtemps, une dermato m’avait donné le précieux conseil de me débarbouiller uniquement à l’eau minérale… J’avais oublié, sans doute.
        Vive l’avoine et encore merci pour vos remarques à toutes les deux, c’est hyper utile!

        J'aime

    • Cela ne fonctionne pas malheureusement, ce n’est pas assez concentré et ils rajoutent très souvent de l’huile végétale dans la formule… Mais je comprends ton idée, j’y ai aussi pensé 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s