Le baume solide nourrissant, l’allié des peaux sensibles en vadrouille !

Et aujourd’hui, encore une recette qui demande peu d’efforts !

Je vous partage donc celle à présent bien classique du baume solide, qui reste assez pratique quand on se balade un peu partout et que l’on souhaite éviter de transporter une crème ou un quelconque liquide de substitution afin de nourrir sa peau sensible. Comme par exemple l’huile végétale ou le lait hydratant qui coule dans le sac ou qui rancit vite… Ou qu’on veut juste un peu de fantaisie et de ludisme dans sa vie, tant qu’à faire ! Avis d’ailleurs à tout ceux qui louchent sur les barres de massage de la marque Lush, le principe ici est le même ! Mais en plus sain et moins cher.

IMG_0018

J’ai ajouté des fleurs séchées de je-sais-pas-quoi que l’on m’a gentiment offert. Je crois que c’est de la calendula.

  • Deux cuillères à soupe de cire. Quelle soit d’abeille ou végétale, le choix vous appartient !
  • Deux cuillères à soupe de beurre végétal, d’huile à frire type végétaline (ouai carrément) ou de ghee. Les beurres d’avocat, olive, karité, cacao ou amande sont très sympa dans ce genre de recette.
  • Deux cuillères à soupe d’huile de coco ou toute autre huile végétale liquide disponible (en ajoutant alors une demi cuillère à soupe de cire en plus).

En bonus : Quelques gouttes de vitamine E ou d’huile essentielle, des fleurs séchées ou de la poudre de quelque chose comme des graines de cacao, de vanille, du marc de café, du sucre roux, etc… Pas de poudre fine par contre. Personnellement j’ajoute juste quelques gouttes de vanille pure pour le parfum quand j’y pense. Le coup des fleurs séchées, c’était juste pour tester si c’était faisable.

On fait fondre au bain-marie la cire puis une fois celle-ci fondue, on ajoute le beurre (ou ghee) et l’huileIMG_0015 pour qu’ils fondent à leur tour. On mélange le tout et on verse le résultat liquide dans le moule de son choix. Cela peut être un petit moule à gâteau, à cupcake ou à savon mais non solide de préférence. On attend sagement quatre heures (oui, je sais à quel point c’est difficile) que cela refroidisse à température ambiante avant de démouler le tout ! Il vaut mieux éviter le congélateur, la texture est moins bonne par la suite, moins nourrissante.

Le conseil d’une survivor : Si vous habitez dans un pays où il fait bien chaud en été, laissez poser la nuit puis démoulez au matin.

Pour la conservation, il est préférable d’avoir une petite boite pour ranger votre barre nourrissante et cela tient bien 3 mois sans soucis. Si vous êtes perfide, vous pouvez bien entendu acheter une boite métallique chez Lush pour votre propre barre. Huhu !

_______

Quand l’utiliser et comment au fait ? 

Et bien le mieux, cela reste après la douche ou le bain et sur peau encore humide et chaude ! La barre fond alors légèrement et glisse bien sur la peau. Et cela offre en plus un meilleur résultat au niveau de la douceur obtenue. D’ailleurs si vous avez ajouté de la poudre un peu grossière comme des flocons de coco par exemple, on obtient un effet nourrissant et exfoliant agréable. Bon en dehors de la douche, ça reste aussi facile à utiliser quand il fait 35 degrés dehors, pas de problème.

Et là je me rend compte qu’on a maintenant le combo de la « mort-qui-tue » avec le shampoing solide, le savon saponifié à froid, la crème solaire solide et le baume nourrissant en barre qui s’ajoute… A quand le dentifrice solide Nouillémie ? Ah oui nan c’est vrai, j’utilise déjà parfois du savon pour ça^^.

Le truc en plus : Ce genre de recettes fait toujours sensation comme cadeau de noël pour ses proches !

Publicités

9 réflexions sur “Le baume solide nourrissant, l’allié des peaux sensibles en vadrouille !

  1. attention; la végétaline est plutôt à ranger au rayon beurres végétaux
    je proposerais donc cire rapée 2 cuillères à soupe bien chargées, végétaline 3 cuillères à soupe ( fondue), huile de tournesol 1 cuillère à soupe
    le choix de l’ huile de tournesol venant de son absorbabilité rapide

    J'aime

  2. Génial, je. Tu révolutionnes ma vie o/
    J’ai la peau des jambes super sèche (sachant que je n’en prends absolument pas soin, c’est très étonnant), après la douche, si je me frotte avec ça, ça ira? Ca laisse un film gras ou pas trop?

    J'aime

    • C’est parfait après la douche et avec la peau des jambes encore humides. Pour le film, cela dépend si tu as frotté beaucoup et fort déjà^^. Et selon bien sûr le beurre ou l’huile employé. Les huiles bien riches comme l’avocat ou l’olive rendent le baume plus gras qu’une simple huile de tournesol par exemple. 😉

      J'aime

    • On utilise bien moins de baume sur peau chaude et humide qu’à « sec » donc ça n’utilise pas beaucoup de produit avec cette méthode. Donc même si en essuyant une partie va en effet partir, ce ne sera pas énorme et les résultats seront malgré tout satisfaisant car le baume scelle en fait l’hydratation en retenant l’humidité. Le mieux est de tamponner sa peau avec la serviette ou de bien s’enrouler dedans^^.

      J'aime

  3. Hello,
    je viens de tester ta recette et je l’adore! j’ai fais avec ce que j’avais dans les placards beurre d’amande et huile d’amande douce et c’est parfait pour mes jambes et bras desséchés. Merci de nous proposer des recettes simples sans un million d’ingrédients 🙂
    cette recette va faire partie de mes produits de base, je l’aime trop!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s