Le savon comme No-poo, finalement j’y suis enfin parvenue !

Parce que je vis à présent dans un endroit où l’eau y est vraiment douce et assez particulière. Je me suis alors dit que c’était le moment ou jamais de re-tester encore et toujours le fameux savon saponifié à froid. Parce que je suis têtue et feignante.  Et que cela me traumatise de savoir que cela fonctionne sur d’autres. Et aussi que Monsieur avait déjà perdu la bouteille de shampoing en à peine une semaine de voyage…

Donc j’ai osé le savon encore. Parce que c’était la solution ultime de facilité et qu’au pire je pourrais me relaver les cheveux avec autre chose si cela ne fonctionnait pas. J’ai l’habitude normalement. Sauf que cette fois-ci et à mon grand étonnement, ça a marché super bien. Pas de pellicule grise ou de cheveux poisseux. Et depuis un mois et demi, je ne me lave les cheveux qu’au savon pour tester les limites de cette méthode. Et cela sans même utiliser de masques ou d’après shampoing pour ne pas fausser les résultats.

IMAG0128

Pour une fois qu’une de mes photos fait un minimum travaillée, profitez-en les amis^^

Et pourtant c’était pas faute d’avoir testé en France, au Canada et en Australie. En fait à chaque fois que je change d’endroit. Et j’étais toujours déçue.

  • Dans le nord de la France, mes cheveux devenaient aussitôt ternes et grisâtres pendant plusieurs jours, même en les relavant entre-temps. Je prenais artificiellement un drôle de coup de fatigue. La faute au calcaire.
  • Pas plus de chance en Bretagne avec des cheveux lourds.
  • Au Canada, mes cheveux ne paraissaient pas non plus complètement propres et s’emmêlaient.
  • En Australie, ils devenaient juste poisseux avec l’eau de pluie des citernes ou secs avec l’eau trop chlorée de la municipalité. J’ai testé avec rinçage au thé vert, vinaigre, dilué, etc… rien ne fonctionnait.

Et puis en Nouvelle-Zélande je tente le coup un peu par hasard en me disant juste « pourquoi pas ». Au moment du séchage j’ai d’ailleurs un peu peur car je sens que la texture fait légèrement cireuse et qu’ils sont très longs à sécher. Et que cela me démange un peu au niveau du cuir chevelu aussi. Mais à part une mèche mal lavée, le reste de mes cheveux une fois secs paraissent étonnamment propres et les démangeaisons ont disparu. « Mais pourquoi ?? » Je pensais limite que c’était juste ma nature de cheveu qui était chiante vu le nombre d’échecs que je m’étais mangé auparavant. Pas faute d’avoir testé en effet.

Et en fait seule l’eau de la Nouvelle-Zélande me convient finalement pour ce genre de No-poo. Aussi bêtement queIMAG0116 ça. J’ai d’ailleurs fait mes petites expérimentations en me lavant les cheveux dans des rivières, des lacs, des douches solaires de camping gratuit, chez des gens dans une grande ville et même dans des douches publics de plages. (Oui je me suis lavée un peu partout^^). Et à chaque fois cela marche. Et mes cheveux le supportent très bien, au point de ne pas avoir besoin de soins particuliers et de ne plus avoir de démangeaisons au séchage. Je ne rince pas non plus mes cheveux au vinaigre pour découvrir quand mes cheveux satureront enfin avec une pellicule cireuse. Et pour l’instant rien ne se passe de particulier à part une très légère perte de ma couleur auburn naturelle (reflets cuivrés/rouge) normalement bien vibrante. Ils restent cependant tout aussi brillants et légers. Je pense passer au rinçage vinaigré assez prochainement car je sais que le PH a besoin tout de même d’être rééquilibré. Au cas où et par précaution. Donc moralité de l’histoire : il existera toujours un endroit qui conviendra bien un jour à vos cheveux pour ce No-poo, ce n’est pas définitif les mauvais résultats. Alors pourquoi pas tester le lavage (avec précaution, évitez à tout prix les endroits calcaires) au savon lorsque vous voyagez, vous pourriez être surpris. Ou autre moralité : cela à parfois du bon d’être assez borné au point de ne pas abandonner, huhu !

Au fait, Monsieur a l’habitude de se laver également les cheveux au savon saponifié à froid assez régulièrement. Il a les cheveux courts donc il n’est pas particulièrement gêné. Nous avons donc utilisé un savon de Castille Dr Bronner à l’eucalyptus et un savon saponifié à froid artisanal à l’essence de rose.

 

Publicités

6 réflexions sur “Le savon comme No-poo, finalement j’y suis enfin parvenue !

  1. Houlalala, j’ai découvert le savon saponifié à froid en Espagne et j’ai adoré ! Alors que pourtant l’eau est très calcaire là où j’étais… ! Va savoir ^_^
    Mais le résultat, madre mia ! Des cheveux souples, doux, facilement démêlés, brillants, et volumineux, truc de foufou ! Evidemment, j’ai oublié de me faire un stock avant de partir du coup quand j’aurai fini le mien, je vais essayer d’en faire, pourquoi pas… !

    J'aime

    • Cela vaut le coup de tenter de faire les siens en effet 😉
      Tu te souviens de quel type d’huile le savonnier utilisait en Espagne ? Souvent c’est de la coco si ça peut t’aider.
      Moi aussi je ne comprends pas trop, la même marque de savon ne fonctionne pas sur mes cheveux au Canada, en France et même en Australie mais très bien ici en Nouvelle-Zélande.

      J'aime

      • Il y a la compo inscrite sur la boîte, héhé. Donc même si je n’ai pas les proportions, j’ai au moins les ingrédients ! Il paraît que c’est un des trucs les plus faciles à faire les savons, et ce qui est drôle c’est que j’ai été à fond dans la cosmétique maison à un moment, mais j’ai jamais tenté le savon à froid !
        Enfin si je tente je donnerai des news, tu penses bien huhu !

        Aimé par 1 personne

      • je pense que ça vient des compositions des eaux; le savon déteste le calcaire, mais également les eaux acides
        et je soupçonne la nouvelle zélande d’ avoir des couches pouzzolaniques dans ses sols, d’ où une eau légèrement bicarbonatée sodique
        là où en australie, tu avais le choix entre des eaux de montagne calcaire et de l’ eau de citerne acidifiée par les décompositions d’ algues ( surtout les citernes exterieures en plastique translucide)

        J'aime

  2. Pingback: Le savon SAF comme Shampoing… ou pas | WaxUp is in the air

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s