Les indispensables d’un(e) beautysurvivaliste ?

Existe-il réellement des indispensables cosmétiques lorsqu’on souhaite se plonger dans la Slow Cosmétique ou simplement se contenter d’une routine minimale et simple ?

Mais aussi et surtout : Est-il raisonnable d’utiliser des aliments dans ce genre de soins et routines ?

Je me suis posée la question assez récemment à la suite de cet intéressant article d’une Gobelalune mais aussi lorsque quelques personnes que j’ai rencontré au cours de mes aventures se sont écriées : « mais tu gâches de la nourriture ?! »
Et je n’avais pas vraiment réfléchis à cela pour une raison toute bête : je mange en parallèle la grande majorité de ce que j’utilise en général pour mes soins. Ainsi et pour une grande partie, je n’achète jamais sans avoir une idée de recette de cuisine derrière, en suivant simplement mes habitudes alimentaires ou ceux des gens que je croise.

IMAG0374

Voici ainsi une petite liste de ce que j’utilise actuellement par rapport à ce qui ce trouve dans ma cuisine, pour vous offrir un exemple :

L’avoine, je me fais un porridge le matin ou le soir quand j’en ai envie et je pense à prendre une cuillère par la même occasion pour mon visage ou pour me faire un lait à ce moment là. Et ce n’est pas tous les jours, j’aime manger varié.

La camomille, le thé vert déthéiné moi-même ou le rooibos, c’est pour me forcer à boire plus d’eau car j’oublie souvent. Il s’agit donc du sachet détrempé que je récupère. Et c’est aussi que je suis une vraie petite vieille dans l’âme^^.

L’avocat ou la banane, c’est quand il est en train de pourrir dans le frigo et que je ne souhaite pas le jeter (j’utilise en effet souvent qu’un demi avocat dans mes plats ou sandwiches et la banane pour des gâteaux, porridges ou smoothies). Ou qu’on me le donne trop mure. Je pense par ailleurs à exploiter prochainement les noyaux d’avocat.

Le vinaigre de cidre c’est aussi pour quelques plats ou salades composées l’été. Cela se conserve très longtemps donc on trouve toujours une utilisation en cuisine au fil du temps.

– Pareil pour le kiwi dont je prélève une petite quantité quand j’en mange.

L’huile de coco (dentifrice) ou de l’huile d’olive, c’est celui du moment. Je n’achèterai pas d’huile de coco juste pour faire mon dentifrice par exemple, j’utiliserai un bio pas cher ou du savon saponifié. C’est par ailleurs ce que je fais actuellement car je n’ai besoin que d’huile d’olive pour l’instant.

– Le yaourt nature entier c’est pareil, c’est parce que j’en consomme que j’en ai dans le frigo. Et dernièrement un des pots était périmé à son achat donc il me fallait trouver un moyen de ne pas le gâcher.

– Le sirop végétal ou le miel, j’utilise quelques gouttes ou un tiers de cuillère à café pour deux semaines dans un petit flacon d’eau ou de tisane. Le reste c’est pour manger ou certaines de mes boissons chaudes. En ce qui concerne le miel, c’est aussi parce que mon voisin est apiculteur.

Les oeufs c’est quand j’en vois traîner depuis trop longtemps dans la cuisine (j’ai peur de tomber malade^^) ou que je vis dans une ferme avec poulailler… Sinon je me prends de la farine de pois chiche ou un shampoing doux sans silicone ni sulfate.

________

Donc vous l’aurez vite compris, mes soins dépendent essentiellement de mes placards et de mon frigidaire. De plus, je ne suis pas du genre à m’encombrer et j’aime utiliser ce que je trouve près de moi.

En fait cela va même encore plus loin : je ne jette plus rien depuis que je suis devenue une beautysurvivor bien malgré moi.

Et puis j’avoue que je ne mange pas d’avocats, de citrouille, de kiwis ou de bananes spécifiquement bio… Comme ils viennent de mon coin, je sais comment ils sont cultivés et ils ont un vrai bon goût. Ils me reviennent de plus moins chers étant locaux et de saison. Et je travaille dans un lieu où les gens nous offrent parfois leurs fruits du jardin, j’en profites donc ! Je vis aussi dans une toute petite ville donc j’avoue que c’est facile de trouver des produits locaux; les fermiers n’hésitent pas à se déplacer pour vendre leurs récoltes.

Enfin j’utilise des quantités assez restreintes et pas tous les jours.

En ce qui concerne le reste, je me procure juste du beurre de karité brut une fois par an, du bicarbonate de soude, du savon saponifié à froid local peu cher et un shampoing adapté si je ne trouve pas de SCI ou de farine de pois chiche. Parfois un peu de cire d’abeille ou de lecithine de soja, en bonus et pour le plaisir de créer des recettes un peu plus élaborées (me connaissant à présent, vous savez que c’est assez relatif le mot « élaboré »^^). Et à ce sujet, cela fait deux mois que je n’achète même plus mon savon artisanal : mon voisin apiculteur en produit un très bien ! Pour le bicarbonate, je m’en sers également en cuisine et pas mal pour le ménage.

Finalement, c’est à vous de déterminer ce qui est indispensable pour vous. En ce qui me concerne, ce sera surtout le beurre de karité que j’emploie des pieds à la tête et que je ne trouverai jamais dans une cuisine. Et c’est parce que je le trouve parfaitement adapté à ma peau sensible et acnéique.

________

Du coup je ne me suis jamais sentie coupable ou génée d’utiliser un peu de nourriture.

Sauf la fois où j’ai fait un article pour le miel dans les cheveux. C’était pas malin car si le miel est en abondance et bon marché en Australie (les abeilles vont bien là-bas), ce n’est pas du tout le cas en Europe et autres. J’ai donc stoppé très vite mes essais (j’ai du faire ça que 3 ou 4 fois du coup et pour tout) et j’en utilise jamais plus d’une demi cuillère à café dans un soin et pas plus d’une fois par mois à présent.

Publicités

6 réflexions sur “Les indispensables d’un(e) beautysurvivaliste ?

  1. BRAVO !!!! Surtout ne vous arrêtez pas de nous fournir pleins de tuyaux et PARTAGEZ vos expériences pour qu’on puisse bien démarrer dans cette optique et manière de faire. Je termine gentiment ce qui reste dans mes armoires pour passer à la slow et lorsqu’on débute on est un peu dans le brouillard. Du coup je me demande ce que vous faites avec les sachets de thé utilisées, de quelle manière vous les réutilisez…
    Continuez à nous surprendre, mais surtout M E R C I !!!
    Elisabeth/Suisse

    J'aime

  2. Ravie de voir que ton vinaigre de cidre est sans preservatifs 😉

    Très bel article sinon, je pense que même si tout est relatif, cela est plus polluant d’employer des produits spécifiques pour l’hygiène corporelle qu’un peu plus de ce qu’on a dans la cuisine, ou dans ses placards (bicarbonate, argile, vinaigre blanc…).
    A peu de choses près c’est la même pour moi, j’y ajoute pour ma part de l’huile de nigelle et de tournesol.
    Merci pour ce petit topo Noémie !

    J'aime

    • Il y’ a pas mal de bons vinaigres de cidre non pasteurisés en NZ, donc j’en profite^^. Celui là était le moins cher parce qu’il n’est pas bio… Rien n’est parfait.
      Je n’utilise pas d’huile de tournesol parce que je ne peux simplement pas en manger en fait 😀 Sinon il fait un très bon nourrissant non gras en effet ! Et je n’ai pas encore vu de nigelle ici mais d’autres trucs bien cools tout de même.

      J'aime

  3. cette fois, on va te soupçonner d’ avarice….lol
    maintenant, profites d’ être chez les maoris ( eux au moins ont survécu à l’ anglais domintateur…) pour récupérer ce qui reste de leurs tradipratiques

    J'aime

    • Je ne vais pas mentir sur le fait que je n’aime pas trop dépenser sur ce genre de sujet^^.
      Et c’est sûr que je ne vais pas me priver pour découvrir ces nouvelles tradipratiques, je me régale déjà avec certains morceaux de culture qu’on m’offre actuellement ! Leur concours régional actuel de kapa haka m’a littéralement soufflée.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s