Coups de soleil, vite ça brûle !

Après quelques années en Australie et avoir malheureusement contracté cette plaie malgré toutes les précautions du monde, je vous propose ainsi la liste des astuces naturelles qui fonctionnent le mieux selon mon expérience. Elles conviennent donc parfaitement aux peaux fines, pâles et sensibles. Ces astuces sont de plus très pratiques car elles concernent des produits polyvalents et que l’on possède facilement chez soi. Et finalement c’est fou à quel point ce sont toujours les mêmes ingrédients qui reviennent dans ce blog, ils me servent vraiment à tout^^.

12697146_224565651219834_5371739481981126805_o

L’idée du fun et des vacances par 44 degrés sous le cagnard australien…

_______

Juste après l’exposition et dès les premiers symptômes afin d’apaiser au plus vite :

Thé vert froid : On se fait vite un thé bien concentré, on le laisse refroidir suffisamment en le mettant aussitôt au congélateur puis on l’utilise comme cataplasme. Pour ce faire on emploie soit le sachet d’infusion qu’on ré-imbibe de thé ou alors tout autre tissu genre ceux des kits de soin d’urgence. Et on laisse poser un minimum d’une demi heure.

Crème ou lait d’avoine froid : Une petite poignée de flocons que l’on fait tremper dans une tasse d’eau froide. Et toujours le même principe de compresse avec du ruban. On change toute les 20 min car sinon elle s’assèche. Un vrai soulagement pour les peaux bien sensibles.

Vinaigre de cidre ou blanc : Un coton, un bout de tissu qu’on imbibe généreusement de vinaigre. Cela freine et minimise très bien la réaction. Ce sera ainsi moins catastrophique le lendemain.

Yaourt grec ou entier nature : Très efficace en cas de brûlures de toute sorte, le yaourt nature soigne l’inflammation, soulage et réduit les symptômes. Et c’est encore mieux quand cela sort du frigo.

Infusion de camomille froide : Si on ne possède pas de thé vert, cela remplace plutôt bien.

Le jus ou gel d’aloe vera : Une valeur sûre en cas de brûlures et de coupures. C’est même sa première fonction (et non pas d’hydrater…). Il va réparer, réduire l’inflammation et offrir une meilleure cicatrisation. Ne pas hésitez d’ailleurs à mettre son aloe vera au frigo pour un meilleur effet apaisant. N’importe quel australien qui se respecte possède par ailleurs un flacon dans son placard ou un plant dans son jardin…

Argile en cataplasme : Je n’ai pas testé personnellement mais une de mes connaissances oui. Et il paraît que c’est également bien efficace en cataplasme et posé au moins deux heures. On se pose un pansement ou on enroule de ruban (selon la zone affectée) afin de maintenir la pâte d’argile…

_______

Pour une cicatrisation plus rapide et meilleure les jours suivant :

Aloe vera : Elle va continuer son travail de cicatrisation et de soin.

La vitamine E : Idéal pour les petites zones mais il est surtout utile en tant que complément d’un autre soin qu’il va renforcer. Comme par exemple après un masque au yaourt ou l’application d’aloès.

Masques de yaourt régulier afin d’hydrater, résorber et soulager efficacement. Ils seront à compléter avec un nourrissant comme du beurre de karité, un baume ou une huile adaptée.

Crème solaire maison au zinc. Le zinc sert à la cicatrisation et le reste des ingrédients nourrissent et apaisent la peau meurtrie.

Baume au calendula, soucis. Tout à fait indiqué comme soin post coups de soleil.

Beurre de karité : Il nourrit, protège et apaise. D’ailleurs le beurre de karité renforce légèrement les peaux sensibles au soleil.

Huile d’avocat, calendula, rose musquée ou encore de marula. Honnêtement je ne conseille pas l’huile de coco car elle ne convient pas à tous et peut donc ne pas être efficace du tout. Les autres huiles végétales se révèlent également souvent insuffisantes.

Bonus en plus : La crème cicalfate pour les petites zones comme le nez. Oui bon, ce n’est pas naturel du tout et encore moins survivaliste, mais cela reste un très bon médicament dans ce cas précis. On y pense rarement pour ce genre d’usage mais il est en fait totalement indiqué. C’est d’ailleurs hyper efficace sur cette partie du corps. Surtout pas de biafine car sa composition n’est en fait pas du tout adaptée. Et oui, publicité mensongère.

Le conseil d’une survivor : Le mieux reste bien entendu d’investir dans un tee-shirt spécial anti UV, un chouette couvre chef et une bonne crème solaire pour le visage, les jambes et les pieds restés à découvert. Mais également d’éviter de s’exposer entre 12h et 16h. Cela évitera ainsi bien des déboires au sujet de ces joyeuses brûlures dues au soleil durant ces vacances pourtant bien méritées…

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Coups de soleil, vite ça brûle !

  1. une autre solution serait de porter la djellabah, ou le boubou en wax ( tenues trés confortables par teps chaud), mais avec une police qui confond tenue  » religieuse » et terrorisme….
    je ne serais d’ailleurs pas surpris si notre classe politique s’avèrait être stipendiée par les groupes de cosmétiques ( j’ ai vu passer il y a vingt ans, quand c’ était encore légal en france, dans les comptes des contributions électorales pour tous les partis… bien sur sans aucune contrepartie… )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s