Quand une beauty survivaliste devient sédentaire. #1

Un article un peu plus léger mais qui peut rester tout de même intéressant ou utile d’un certain point de vue. Enfin j’espère^^.

Mon souhait de rester minimaliste jusqu’au bout. Même si je fête à présent ma première année entière passé dans une seule et même maison et que j’ai l’ intention de rester encore quelques temps dans cet endroit. La folie, quoi. Donc forcément quand on commence une vie sédentaire, on peut vite accumuler les objets ou les produits sans même sans rendre compte. Et cela s’applique aussi dans sa salle de bain. Sauf que Nouillémie, elle aime bien quand il y en a le moins possible et a passer bien trop de temps avec presque rien pour apprécier à nouveau l’accumulation de produits ou autres. (A part dans sa cuisine, là elle se fait plaisir niveau bouffe, faut pas déconner). Du coup le seul placard qui déborde presque trop à mon goût, c’est celui de ma cuisine.

Ainsi depuis un an, je fais un peu attention à ce que j’achète ou reçois et je trie très régulièrement car je déteste gâcher ou oublier des produits au fond d’un tiroir. Et encore ce n’est pas totalement parfait de ce point de vue car je vis avec un Monsieur qui à la base adore s’entourer d’objets.

__________

Je vous préviens tout de suite, cela va faire un paquet de photographies. Je possède actuellement une petite salle de bain avec un lavabo, une douche et une commode. J’ai la chance de profiter d’une fenêtre et de couleurs douces comme celui du faux bois au sol. Elle est également très bien agencée car je peux y faire sécher des tas de serviettes sur les rebords de bois.

Donc un petit aperçu de ce à quoi ressemble aujourd’hui ma salle de bain :

Voici pour commencer la petite commode principale où je range tous les produits et objets. Que ce soit en rapport avec l’hygiène, la pharmacie ou bien même les produits de nettoyage. J’ai trouvé en seconde main trois jolies corbeilles produites localement, de tailles différentes, où je range par catégorie notre bazar dedans. Le côté gauche sert également aux serviettes et à une balance ancienne qui étaient déjà là avant nous. Elle fonctionne d’ailleurs pas vraiment cette balance mais bon elle ne m’appartient pas alors je la conserve.

La première corbeille sert aux produits d’hygiène et ce qui a un rapport avec les cheveux. On y retrouve ainsi un savon artisanal d’avance, une argile indienne que je teste en ce

moment, deux déodorants bio pour Monsieur qui n’aime pas le vinaigre ou le bicarbonate, ma cup, deux brosses à cheveux, des chouchous ou barrettes (j’ai à présent les cheveux bien longs pour le travail) et j’y ai même ajouté ma vieille crème maison contour de l’oeil ainsi que ma lotion maison hydratante qui sont normalement au frigo et un mini flacon-goutte pour l’huile de marula. On peut aussi apercevoir un miroir de poche et une mini trousse faite main par mes soins pour y mettre toutes ces foutus mini barrettes que je perd partout quoique je fasse.

La deuxième corbeille, la plus grande, sert à entreposer tout ce qui à un lien avec la pharmacie. Monsieur porte des lentilles et à de l’asthme donc celà fait beaucoup de chose à emporter. Mais malgré cela, il est toujours parvenu à avoir un sac de 40 litres maximum. La dernière trousse est en fait le nécessaire à coiffure que je me suis offert pour Noël contenant deux paires de ciseaux, un rasoir électrique (cadeau pour Monsieur plutôt ici) et un set de peignes. Fini le couteau suisse pour la frange ! Révolution. En dessous il y’a aussi ma trousse vide beige toute mignonne avec des chats japonais que l’on m’a offerte il y’a un an et que j’utilise en voyage.

La dernière corbeille contient tout le nécessaire pour le nettoyage de cette pièce ainsi que des contenants vides pour mes futures

tambouilles comme des shampoings, dentifrices ou des crèmes. Le gros pot rose est une crème à récurer écologique pas chère typiquement kiwi. Cela me revient moins chère de l’acheter que de la créer donc j’en profite. Une serviette microfibre et de l’huile essentielle d’eucalyptus, mon truc depuis l’Australie.

Une vue globale à présent de ce qui traîne sur le rebord de la fenêtre avec les dentifrices naturels car j’ai la flemme de les faire en ce moment et une petite corbeille ou j’entrepose les petits objets du quotidien. Il y’a aussi du bicarbonate de soude pour en faire mon déo de temps en temps ainsi que des gommages anti-dermite ou pour mes dents ponctuellement.

Ce qui se trouve à présent dans la douche. C’est minimaliste : juste un savon artisanal, un shampoing maison solide, un masseur en bois de seconde main pour un dollar symbolique, un gant exfoliant coréen que l’on m’a offert avec la trousse kawaii, un rasoir et un mini tube d’huile d’olive. Le pot de beurre de karité est dans la douche car je suis en train de finir le fond et il est presque périmé (je m’en sers donc que pour le corps).

Vue rapprochée de la corbeille qui contient en fait nos couteau-suisses, mon peigne en corne du Vietnam en cadeau qui est normalement dans mon sac de tous les jours, du fil dentaire et des coupe-ongles ou pinces à épiler. J’ai une pierre ponce ici car je l’ai ramassé sur la plage dans le Far North de la Nouvelle-Zélande il y’a plusieurs mois.

Et en bonus, voici ce qu’il me reste en maquillage à présent :

Un lip tint Coréen (cette fois-ci c’est moi qui me le suis offert, c’est le seul truc pas naturel auquel je craque parfois et au Vietnam c’était trop tentant), mon rouge à lèvre maison que j’ai porté tout cet hiver et un mini pot de poudre minérale pour les yeux qui date mais dont j’aime beaucoup la couleur et que je garde pour les grandes occasions. Je pense que je devrais le jeter car il est quand même vachement vieux en fait^^.

Et enfin encore un bonus avec vue sur la porte où sont accrochés une serviette à cheveux que l’on m’a donné tout récemment ainsi qu’un range-bazar que j’ai cousu moi-même cette hiver. J’avais du temps à perdre, oui et pas mal de tissus et de sacs de congélation dans le placard^^ (ils étaient là avant notre arrivée). Avec quelques gants homemade microfibre et un bonnet de douche.

_________

En ce qui concerne le reste comme l’avoine, la farine de pois chiche, yaourt et autres, tout se trouve bien entendu dans ma cuisine car je les mange aussi. Vous avez pu constater également que j’ai finalement pas mal de choses que l’on m’a offert, donné ou que je me suis procurée en seconde main. Il est vrai que je n’achète pas souvent du neuf. C’est même très rare. J’aime bien faire avec ce que les gens me donne ou m’offre mais aussi avec les petits shops de seconde main ou les petits marchés locaux. Et aussi que tout n’est pas naturel. Ce n’est malheureusement pas toujours possible (ce qui est le cas des produits pour les lentilles ou des médicaments par exemple). Surtout que l’on me donne aussi des choses, hors de question de les refuser, ce serait totalement mal avisé de ma part. Les brosses à dents en bambou valent également une fortune où je vis et le procédé reste de toute façon à controverse et je n’ai pas trouvé encore de rasoir à l’ancienne dont on change les lames.

La prochaine fois je vous montrerai ma boite spéciale tambouille où je fabrique mes shampoings et mes baumes (quand j’ai le courage pour les baumes).

Publicités

6 réflexions sur “Quand une beauty survivaliste devient sédentaire. #1

  1. quand je pense que j’ ai une armoire qui déborde de produits pour cosmétiques, sans compter les stocks d’ emballages et de produits en attente de distribution…
    effectivement, tu est bien minimaliste

    J'aime

  2. Eh eh ! ça ressemble à chez moi !!!!!! J’adore trier, ranger et jeter, je n’aime pas être encombrée. De quitter une maison de 200 m2 à la campagne pour un appartement de 55 m2 en ville m’a obligée à me désencombrer. Et puis, c’est devenu un jeu ! Je préfère ne posséder que des choses qui me servent vraiment. Accumuler, ça ne me sert à rien parce qu’au final, je ne sais plus ce que je possède et je rachète des trucs que j’ai déjà (enfin, moi, je suis hyper étourdie, il faut dire).
    Alors, oui, vive le minimalisme ! 😉

    J'aime

    • Oui, il y’a aussi le risque d’oublier ce que l’on possède déjà, ce qui est dommage^^. Pour ma part après 3 ans et demi de route, je me suis rendue compte que je vivais très bien avec trois fois rien. Alors je me sens limite mal à l’aise d’avoir une accumulation d’objets. Pis cela fait toujours moins à ranger aussi, comme je suis feignante… 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s