Océanie, Amérique du Nord et Europe : où se procurer ses ingrédients slow ?

Après quelques péripéties en Amérique du Nord, en Europe et en Océanie, je me suis dit que peut-être ce serait utile à présent de donner quelques indications afin d’essayer de vous faire gagner du temps et parfois même vous préserver de certaines déceptions ou frustrations.

Promis j’essayerai d’ouvrir cet article à l’Asie à l’avenir, quand j’aurai enfin l’occasion de la découvrir ! Parce qu’à l’heure actuelle, je ne connais que le cas du Japon et de l’Inde pour ce sujet et je n’y ai pourtant encore jamais mis les pieds malheureusement. Attention cela promet d’être un peu long comme article, bonne lecture !

_______

AMERIQUE DU NORD

Canada et Etats-Unis.

Souvent ce sera par l’intermédiaire des sites Web de fournisseurs ou de magasins dits « healthy* », dans les magasins de vente en vrac, les marchés locaux, les magasins ou stores estampillés « healthy food » ou « organic » (pour la nourriture ou autres) mais aussi les pharmacies et enfin les supermarchés de type Wall-mart. Pour le Canada en son entier, il sera un peu moins facile de s’y retrouver car les magasins healthy ou en vrac sont un peu moins nombreux ainsi que les fabricants artisanaux de cosmétiques dans les petits marchés. Par contre au Québec on retrouve de très bonnes marques naturelles comme Druide et il existe dans les grandes villes quelques petits magasins spécialisés dans le bio et le sain.

Jpeg

  • Les huiles essentielles : En ligne, dans les magasins « healthy » ou parfois un peu alternatifs comme ceux de nathuropathie ou holistiques et directement chez le fournisseur. De temps en temps dans des supermarchés.
  • Huiles végétales et beurres : Afin d’ en trouver du brut, vierge et pressés à froid, c’est en ligne et essentiellement dans les healthy food stores, parfois en supermarché (pour quelques huiles) mais aussi sur les petits marchés locaux. J’ai déjà vu de l’huile d’avocat vierge et pressé à froid dans un Costco Québécois par exemple.
  • Vitamine E ou charbon activé : Les pharmacies, en ligne ou locales. Ou bien à travers des sites de fournisseurs.
  • Le SCI et le Cosgard : Uniquement en ligne ou sur place chez les fournisseurs de cosmétiques maisons. Mais ils existent bel et bien ! D’ailleurs saviez-vous que le SCI était produit aux USA ?
  • Argiles ou farine de pois chiche : Au petit bonheur la chance. Dans les magasins alimentaires en vrac, les healthy stores, supermarchés rayon bio ou en ligne. On ne retrouvera pas toujours les mêmes argiles qu’en France cependant, ce sera plus souvent de la bentonite clay par exemple. La farine de pois chiche sera même plus simple parfois à trouver dans un magasin oriental ou indien
  • Savons saponifiés à froid : Les petits marchés locaux, les magasins healthy (ou nature) ou en vrac. Et bien sûr en ligne. Vous en trouverez toujours assez facilement dans votre ville ou bourgade car il existe beaucoup de petits producteurs locaux
  • Shampoings bio : La partie la plus délicate. Car il ne sera pas facile de trouver une composition totalement sure ou non tronquée. Il faut ainsi voir du côté des marques européennes et québécoises, qui se sont intégrés dans le commerce américain des cosmétiques, afin de ne pas subir de mauvaises surprises. Ou alors payer cher pour des marques réputées mondialement et assez sures comme Rahua^^
  • Avoine, oeufs et autres : Dans les supermarchés, chez l’habitant (votre voisin par exemple qui possède des poules) ou encore les petits marchés. Un peu partout en fait. Et on peut même se limiter aux denrées alimentaires de ce genre pour s’en sortir sans problème. Pas besoin de beaucoup de choses pour prendre soin de sa peau ou de ses cheveux.

Les hydrolats restent cependant assez rares. Ce sont en fait des lotions qui contiennent très souvent de l’alcool et des formules toutes faites. Par ailleurs, ce sera en Californie, New York et au Québec que vous aurez accès à un plus grand nombre de fournisseurs en produits naturels et biologiques. Oui je sais, c’est un peu injuste.

Enfin il faut savoir que la législation aux USA est beaucoup plus souple que celle en UE donc il n’est pas rare de voir des ingrédients pas toujours irréprochables dans les formulations biologiques ou encore de découvrir des compositions tronquées. Et malheureusement le Canada n’est pas mieux épargné car frontalier.

* »Healthy stores » : ces magasins qui rassemblent des produits dits « naturels », « sains » et de bien-être. Voici un article pour mieux détailler leur fonction.

______

EUROPE

L’union européenne et le Royaume Uni

Ce sont les magasins bio et les fournisseurs de cosmétiques maisons qui sont les pionniers dans ce domaine et où vous trouverez le plus facilement des produits ou ingrédients naturels. Les para-pharmacies, souvent au sein même d’une pharmacie traditionnelle, étalonnent également de près les magasins biologiques pour l’offre.

  • Les huiles essentielles : Essentiellement dans les para-pharmacies et les magasins bio. Mais aussi bien entendu en ligne parimag0819 des fournisseurs ou localement.
  • Huiles végétales et beurres : Assez facilement dans les magasins biologiques, les para-pharmacies, en ligne et parfois dans les supermarchés.
  • Vitamine E ou charbon activé : Aux mêmes endroits. Ce qui est bien pratique. En ce qui concerne les supermarchés, cela dépend si ceux-ci possède un rayon bio et bien être.
  • Le SCI et le Cosgard : En ligne chez les fournisseurs de cosmétiques maisons ou localement si vous vous situez près d’un de leurs stores. Je sais qu’il est possible d’en commander facilement depuis l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, l’Angleterre, la France, le Luxembourg, l’Espagne, l’Italie ou encore le Danemark. Pour le reste, j’avoue que je ne le sais pas encore.
  • Argiles ou farine de pois chiche : Encore et toujours dans les magasins bio, les para-pharmacies, en ligne et quelques supermarchés.
  • Savons saponifiés à froid ou à chaud : dans les magasins bio, quelques magasins en vrac ou para-pharmacies et en ligne. Ils étaient un peu plus rares à trouver que dans les pays anglo-saxons il y’a de cela encore quelques années mais deviennent réellement à la mode actuellement.
  • imag08251Shampoings bio : Dans les magasins biologiques, quelques para-pharmacies ou en ligne. Ils ne sont pas particulièrement difficiles à obtenir.
  • Les hydrolats : Bien plus communs en Europe que dans le monde anglo-saxon ! Vous pourrez vous faire plaisir dans les magasins biologiques ainsi que les para-pharmacies ou en ligne. Mais sachez que seuls ils sont insuffisants pour hydrater ou nettoyer le visage.
  • Avoine, thé, oeufs et autres : Un peu partout.

Le cas plus particulier du Royaume Uni : étant proche des Etats-Unis et membre du Commonwealth, le Royaume Uni commerce et vend de nombreux produits en provenance de ces pays membres. Donc il existe ainsi beaucoup de formulations pas vraiment parfaites ou simplement tronquées. Il vous faut alors être plus prudent, les standards dans le domaine biologique sont par conséquent ici un peu plus flous ou permissifs de par ce fait. Et on ne trouve pas aussi facilement tout ce que l’on souhaite dans ce domaine qu’en France ou en Allemagne par exemple.

L’Allemagne par ailleurs possède plus de magasins biologiques que la France ainsi que les standards les plus strictes d’Europe dans la branche biologique.

Le conseil d’une survivor : Grâce au fait que la France et les pays comme l’Espagne ou le Portugal vivent proches de l’Afrique du Nord, à vous les produits naturels fantastiques issus du Maghreb comme l’huile d’argan, de dattier, le savon noir, le khol ou bien encore le ghassoul, j’en passe tellement ! Je crois que c’est ce qui me manque réellement depuis mon départ de France. Oui, j’ai de drôles de nostalgie dans ma vie de baroudeuse^^.

______

OCEANIE

Australie et Nouvelle-Zélande.

Pas mal de différences finalement entre ces deux pays, à mon grand étonnement. Je pense que la Nouvelle-Zélande tente réellement de se démarquer en proposant un peu plus souvent des produits avec de meilleures compositions mais aussi et surtout bien « spécifiques » au pays. Cela n’est toutefois encore parfait, il faut savoir chercher et lire beaucoup les formulations, mais c’est tout de même admirable pour un pays du Commonwealth aussi isolé et finalement assez peu peuplé. Sachant que l’Océanie n’a pas non plus des standards vraiment strictes dans le domaine de l’agriculture biologique ou des cosmétiques.

  • imag0776Les huiles essentielles : En ligne directement chez le fournisseur, les magasins healthy et parfois dans les petits marchés locaux (cas de l’Australie). Dans les supermarchés, il est très commun de pouvoir y retrouver également de l’huile de Tea tree ou d’Eucalyptus. Pour la Nouvelle-Zélande, on trouve aussi quelques huiles essentielles dans les magasins en vrac.
  • Huiles végétales et beurres : Afin d’ en trouver du brut, vierge et pressés à froid, c’est en ligne, dans les healthy stores, parfois en supermarché mais aussi sur les petits marchés locaux comme le cas de l’huile d’olive, de macadamia ou bien entendu de coco. En ce qui concerne la Nouvelle-Zélande, il y sera bien plus facile de trouver du beurre de karité brut en ligne qu’en Australie où cela se révèle être mission impossible.
  • Vitamine E ou charbon activé : Les pharmacies, en ligne ou locales. Ou bien à travers des sites de fournisseurs. Mais cela reste très cher en Australie et à peine moins cher en Nouvelle-Zélande.
  • Le SCI et le Cosgard : Uniquement en ligne ou sur place chez les fournisseurs de cosmétiques maisons pour la Nouvelle-Zélande. En Australie c’est bien plus compliqué. Et le cosgard n’a pas la même appellation ou composition dans ces pays.
  • Argiles ou farine de pois chiche : Au petit bonheur la chance. Dans les magasins alimentaires en vrac, les healthy stores ou en ligne. Et ce sera avec beaucoup de difficulté en Australie en ce qui concerne la farine de pois chiche. Par contre en Nouvelle-Zélande pas de problème, les magasins en vrac se situent même dans les villes de taille modeste. Donc farine de pois chiche à volonté pour trois fois rien ! Et même de l’argile locale de Rotorua en tube dans un Wharehouse quelconque d’une micro ville.
  • Savons saponifiés à froid artisanaux : Les petits marchés locaux et certains magasins healthy ou « fashion » qui s’associent imag0824à des petits producteurs locaux. Et bien sûr en ligne. Vous y aurez accès facilement car il existe toujours des passionnés près à revendre leurs créations artisanales pas loin de chez vous. Ils profitent par ailleurs de chaque occasion comme un petit marché le dimanche par exemple ou un événement local afin d’ être présents.
  • Healing balms : Communs en Nouvelle-Zélande et en Australie, ce sont des petits baumes artisanaux à base de produits de la ruche et de beurres végétaux.
  • Shampoings bio : Toujours le bat qui blesse dans le Commonwealth. Pas facile de trouver un shampoing dont la composition est satisfaisante ou non tronquée (car issus des USA) en Australie et c’est de même en Nouvelle-Zélande. J’en ai trouvé que deux, pas bio d’ailleurs. Mais bon au moins ils sont plus simples à trouver ici car un des deux provient d’un supermarché (hourra!). Après si cela convient à vos cheveux, c’est une autre affaire… Sinon il faut voir du côté des petits fabricants locaux, des healthy stores (et encore) ou des fournisseurs pour faire le vôtre. Sauf que le SCI en Australie est très dur à se procurer.
  • Avoine, oeufs et autres : Comme pour l’Europe et l’Amérique du Nord, ce sont des denrées alimentaires très faciles d’accès. Je dirais même qu’ils sont bien plus faciles à obtenir de manière locale qu’en France.

Il faut savoir que l’offre est beaucoup moins importante en général en Océanie qu’en Europe et en Amérique du Nord. C’est logique car ce sont des pays qui ont été longtemps isolés et restent parfois encore en retrait sur certains domaines. Mais cela évolue très vite et il n’est pas rare de découvrir chaque mois une nouvelle petite marque qui prône le naturel ou slow dans son supermarché ou magazine « lifestyle » local. Surtout que le local prime réellement en Océanie.

Publicités

19 réflexions sur “Océanie, Amérique du Nord et Europe : où se procurer ses ingrédients slow ?

  1. tour trés complet; le cosgard se nomme souvent chez les anglo-saxons geogard 221
    la farine de pois chiches est article de religion en cuisine italienne; voir les épiceries de cette communauté ( facile aux states)
    un autre cosméticien bio en Gaspesie ( québec): devas.ca ( extension d’ une coopérative agricole)

    J'aime

    • Merci Chamane !
      Le cosgard se nomme bien en effet Geogard 221 en Australie et USA mais pas en Nouvelle-Zélande. J’en ai trouver assez facilement cependant, pas de soucis.
      Et je n’ai pas pensé aux épiceries italiennes car peu nombreuses en Océanie contrairement à l’Amérique du Nord. Mais c’est une bonne idée !

      J'aime

  2. C’est quoi tes shampoings (pas) bio trouvés en NZ? Ça m’intéresse!
    Je fonctionne toujours avec mes produits Organic Care (qui n’ont rien de très organique il me semble, vive le green washing) qui ont l’avantage de (1) se trouver dans n’importe quel Countdown/Pack&Save/NewWorld, et surtout (2) de me convenir!
    Mais comme je fais de plus en plus de sport (et que je transpire beaucoup!), je suis retournée à un shampoing presque tous les jours, et j’aimerai trouver une solution pas trop agressive, bio/écolo et surtout PRATIQUE! Je ne prends jamais mes douches deux fois au même endroit, entre la douche de la salle de sport, celle du labo, à la maison ou à la piscine, donc j’ai toujours avec moi mon peigne en bois, et une petite bouteille d’un mélange shampoing+as coupé à l’eau, qui me permet de me laver-déméler rapidement les cheveux après chaque séance de boxe/run/natation/pilate, où que je sois.

    J’avais pensé faire une décoction de noix de lavage (trouvées en promos dans un Healthy Shop), mais j’ai peur que ça rende mes cheveux bouclés et fins trop « crissants » et impossible à démèler… Faudrait peut-être que je teste une décoction + aloe vera + un peu d’huile de macadamia pour rendre ça plus doux, t’en penses quoi? (en plus, j’ai peur que la décoction deviennent un bouillon de culture assez vite si je n’y met pas de conservateur, mais j’ai pas envie d’acheter du CosGard…)

    J'aime

    • Salut !

      Pour les shampoings c’est :
      Earthwise dans les New World. Marque Kiwi pas bio mais à la compo correct et doux.
      Sukin dans les pharmacies et health shop (vrai bio celui là et assez abordable). C’est Australien.
      Natural Instinct dans les health shop. Australien aussi.

      Normalement la décoction de noix de lavage est assez doux et rend rarement les cheveux secs. Par contre il faut en faire pour deux semaines au frigo car cela moisira assez vite sans conservateur. Tu peux ajouter un peu d’aloe vera directement dedans. Pour un effet démélant, il vaut mieux se concentrer sur un soin après shampoing que directement dans la décoction car il existe le risque qu’elle fonctionne un peu moins bien comme nettoyant. Aprèsc’est comme tout, il suffit de tester en petite quantité. 🙂

      J'aime

  3. Bonjour Nouillemie je decouvre ton blog et j ai une petite question concernant les flocons d’ avoine dans tes recettes. Peut on utiliser du son d’ avoine à la place ?

    J'aime

  4. Bonjour Chamane et merci pour ton conseil et ta réponse. Je débute dans le bio, la slow … J’ ai surtout peur de ne pas avoir le soin visé par les flocons mais je vais le tenter . À bientôt.

    J'aime

  5. Hello Chamane.
    Merci pour cet article ! Complet et tres utile pour les voyageurs du dimanche ou les grand barroudeurs.
    Ayant passe 8 mois en NZ et recemment arrive en Australie, c’est un vrai parcour du combatant pour trouver des produits locaux, naturels, vegan etc. Dans certaines grandes villes comme Melbourne tu peux trouver des shampoings solides (pas d’emballage, production locale, organic). Mais ce sont des petites pepites rares.

    Pour les residents en France je vous conseil : http://www.savons-sativa.fr – De tres bons savons et shampoings solides, vegan, naturel. 🙂

    J'aime

    • pour ceux qui passent par Sydney, aller chez newdirections ( ligne 3 de banlieue, secteur de l’ aéroport); vous y trouverez des actifs intéressants, dont le sci et le geogard, ce qui vous permettra de faire vos shampoings solides

      Aimé par 1 personne

    • Cela doit être tout récent les shampoings solides à Melbourne, j’en ai jamais entendu parler. Des vrais avec des tensioactifs genre sci ? Pas des trucs saponifiés plutôt ? 🙂
      Trouver des trucs locaux dans les grandes villes comme Melbourne et Sydney c’est en effet un peu plus compliqué. Par contre partout ailleurs, même Brisbane, c’est bien plus simple. Passes un merveilleux séjour !

      Aimé par 1 personne

      • Et bien de ce qu’on m’a explique c’est sans tensioactifs 🙂 J’esserais de me renseigner pour les trucs saponifies ! Je pense qu’il commence a y avoir une forte demande donc le marche s’adapte et tant mieux 🙂 Oui Brisbane est tres modern pour tout ce qui est de la cosmetiques bio et autres 🙂 Merci 🙂 !

        J'aime

      • Les sans tensoactifs : c’est bêtement du savon en fait. Dont on choisit les huiles pour correspondre aux cheveux. En fait c’est tres courant dans les pays anglo saxons de se laver les cheveux au savon. Mais attention: le ph d’un savon n’est pas adapté et on peut avoir de gros effets secondaires apres quelques semaines d’utilisation comme une peliculle blanche cireuse tenace ou un cuir chevelu ravagé.

        Aimé par 1 personne

  6. Bon allez, je laisse ici mon premier commentaire! Merci pour cette liste très éclairante et pour tes articles en général. J’aime beaucoup ton approche « wild » et pas du tout nunuche de la beauté! 🙂 Surtout le coté « je teste des trucs, on verra bien »! Bon j’en suis pas encore à me laver la tête avec un oeuf (l’odeur me bloque), mais du rhassoul, ouais! Longue vie au beauty survivalism!

    J'aime

    • Bonjour Navet Sauvage !
      Merci beaucoup pour ce commentaire, cela me fait vraiment plaisir. Si tu savais le nombre de trucs que je teste et qui râtent aussi, faudrait que je fasse une compilation^^. Parce que dès qu’on change de pays, on est forcé de s’adapter un peu en conséquence.
      Le rhassoul est un très bon classique, il est aussi parfaitement adapté au visage si tu le souhaites !
      Passes une très bonne journée et à bientôt !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s