Et pourtant j’aime pas les bains d’huile…

Mais ça, ça passe bien. Étonnamment.

Je vais m’adresser à tous les malheureux pour qui les bains d’huile ne fonctionnent jamais vraiment. Qui se retrouvent malgré des heures de pose, des tas d’huiles différentes testées et un shampoing tout doux pour rincer le tout, avec toujours la même texture de cheveux. Limite même plus sèche qu’auparavant. Bienvenue dans le joyeux monde de la frustration ou plutôt du « mais pourquoi ça ne marche jamais sur moi, raaah ?!! ».

Si vous n’avez pas encore tenter le beurre de karité (ce que je conseille, au cas où) et que vos cheveux réclament essentiellement du gras* (oui, oui, ils peuvent très bien avoir besoin de gras et pourtant ne pas apprécier les bains d’huile…), vous pouvez alors tester une astuce que j’utilise une semaine sur deux et qui fonctionne plutôt bien ! Bon, c’est toujours un peu relatif chez moi en terme de résultats car mes cheveux ne se retrouvent jamais tout doux ou soyeux après un soin.

JAMAIS.

Mais ils se portent quand même mieux après cette astuce et à plus long terme. Et c’est déjà un exploit^^. N’hésitez pas d’ailleurs à alterner avec d’autres soins comme un après-shampoing à l’avoine ou bio, un yaourt contenant quelques gouttes de sirop en masque après-shampoing, du beurre de karité en masque avant-shampoing ou d’un shampoing aux oeufs… Parce que même si vos cheveux apprécient en premier ce petit traitement, ils ont quand même besoin de temps en temps d’un soin différent ou hydratant.

*Faites le test du masque au yaourt, miel, aloe vera ou sirop dilué afin de savoir si vos cheveux ont besoin en priorité d’hydratation ou de nutrition. Si vos cheveux apprécient mieux ce type de masque, alors ils auront bien moins besoin de soins nutritifs (gras).

Cette petite routine est simple, fait gagner pas mal de temps car elle cumule plusieurs actions et évites aussi la pose d’huile ou de beurre assez long à rincer, tout en obtenant les même résultats. On va dire que c’est en fait le bain d’huile express des feignants^^.

IMG_20151009_145304

Prêts les amis ?

_______

Protocole du mini et faux bain d’huile permanent :

 Dans un premier temps si vous utilisez un shampoing, ajoutez deux bonnes gouttes d’huile végétale à votre dose de shampoing lors du second lavage. Je fais en effet deux shampoings, j’utilise toujours une dose plus forte pour le premier que lors du second (qui devient alors l’équivalent d’une grosse noisette). Cette étape n’est pas utile si vous effectuez un no-poo comme du ghassoul, des noix de lavage ou de la farine de pois chiche. Alors pourquoi ajouter de l’huile dans son second shampoing ? Afin de protéger les cheveux du décapage, comme le ferait un bain d’huile ordinaire et d’adoucir ainsi l’action du tensioactif un peu rude de certains shampoings (même bio). Les cheveux en ressortent ainsi un peu moins emmêlés et secs. J’ajoute seulement au deuxième passage, sinon mes cheveux ne sont pas bien lavés.

Lorsque le shampoing ou le no-poo est terminé, vous pouvez bien entendu faire votre après-shampoing habituel ou passer directement à la deuxième étape. Qui consiste à mettre une seule goutte de cette même huile dans la paume de sa main humide, de bien frotter ses paumes entre elles et d’appliquer ensuite sur les longueurs. Et enfin de rincer rapidement à l’eau tiède ses cheveux pour répartir au mieux l’huile, celle-ci étant hydrophobe. Astuce qui est pas mal aussi pour pouvoir démêler plus facilement ses cheveux.

Et là on sort de la douche, on pré-sèche ses cheveux avec une serviette ou un tee-shirt en coton. Et en touche finale, une goutte encore de vitamine E sur les pointes et mi-longueurs de vos cheveux à présent mi-secs. Et voilà ! Et si on aime pas la vitamine E, un tout petit peu de beurre de karité ou d’une huile « sèche » comme celle de sésame, jojoba ou macadamia sur les pointes uniquement. Ou d’un sérum biologique qu’on apprécie, c’est à vous de choisir ! Personnellement, c’est la vitamine E qui remporte les suffrages aux yeux de ma crinière rebelle (ça veut rien dire, j’avoue, huhuhu ! ).

Et ça produit un mini bain d’huile permanent en fait. Jusqu’au prochain lavage en tout cas. Ce que mes cheveux tolèrent très bien en comparaison d’un vrai bain d’huile.

IMG_20151009_150156modPhoto bonus de ma tignasse après ce petit traitement. Elle ne se porte pas trop mal, malgré les ravages d’une eau en permanence trop chlorée, du soleil et de l’eau de mer. 

Donc l’idée principale pour résumer, c’est :

  • Quelques gouttes d’huile végétale dans la seconde noisette de shampoing bio utilisé
  • Une goutte d’huile végétale bien frottée entre les paumes humides et répartie dans les longueurs et pointes
  • Rinçage express des cheveux à l’eau tiède afin de répartir au mieux l’huile dans la chevelure
  • Une goutte de vitamine E sur les pointes (et jusqu’à mi-longueurs) lorsque les cheveux sont mi-séchés. Si on n’apprécie pas la vitamine E, une goutte d’ huile sèche ou de sérum.

________

L’astuce d’une survivor : Pour les deux premières étapes, les huiles d’avocat, sésame, macadamia, jojoba ou de coco (seulement si on la supporte, attention) correspondent très bien ! Par contre pour la dernière étape, si vous ne voulez pas de la vitamine E (même si c’est surtout cette dernière qui fonctionne chez moi), évitez les huiles un peu riches comme celles de coco, d’olive ou d’avocat justement. Le beurre de karité fonctionne sans graisser les cheveux si on en met vraiment peu.

Publicités

7 réflexions sur “Et pourtant j’aime pas les bains d’huile…

  1. Bonjour ☺
    merci pour les astuces parce que pour moi aussi, les bains d huiles non AUCUN effet malgré plusieurs essais, différentes huiles et ce quelque soit le temps de pause….
    je vais essayer les gouttes d huile dans le shampoing 😊

    J'aime

  2. Alors alors… 2 fois que je teste cette solution, étant dans une période d’échec cheveux (je fais mes cosmétiques avec succès globalement depuis 10 ans, mais je vis à Tahiti et ne trouve plus mes matières premières habituelles!), et ayant grand besoin de protéger mes longueurs (humidité de chaleur tropicales, sel et soleil, piscine etc)… Réussite absolue!
    Merci pour l’astuce, minimaliste, radicale, efficace, économique, écologique : j’adore!

    Bon vent à ce blog que j’apprécie beaucoup!

    Aimé par 1 personne

    • J’ai l’impression de me lire^^. Expérience similaire sauf que j’ai du chercher la solution et subir des mois de tests et tâtonnements. Sur la côte Est australienne c’était les mêmes conditions et pas de matières premières comme en Europe non plus. La petite rançon a payer pour vivre dans cette partie du globe 😉

      J'aime

      • C’est sur que j’ai bien de la chance d’avoir pu vous lire!
        Parce que pour « quelques gouttes d’huile de coco », ma 1ère idée, j’avais tenté le coup de spray dans les mains en fin de douche, et je pense que c’était beaucoup trop. De toute façon, je ne supporte plus l’odeur avec ma grossesse donc il fallait que je change.
        Là, ce qui m’a sauvée, c’est les indications du nombre de gouttes et le protocole… J’ai adapté, hein, car chez moi ça donne : 2 gouttes d’huile d’olive légère et délicate après l’unique shampoing, que je rince bien en démêlant aux doigts (radicalement efficace, ô joie après plusieurs mois de tâtonnements poisseux sans mes après-shampoings solides au BTMS des années d’avant), et une petite dernière sur les pointes de cheveux essorés (j’ai essayé la vitamine E mais la mienne avait une odeur de poisson!!! Impossible pour mon flair de limier actuel!), avant d’être enroulés dans la serviette, pour sceller l’hydratation. Et surtout, j’ai récupéré une de mes bouteilles vides d’HE donc vive le codigoutte!!!
        Merci merci merci!!!

        PS : J’ai été aidée par un nouveau shampoing que je me suis fait en suivant de loin des indications de Chamane : SCI, eau, pas de SCS que je trouve trop dur (et puis je n’en ai plus!), et un mélange de lécithine de soja fondue dans du gel de l’un homemade en version peu visqueuse… Ça facilite le travail.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s