Ghee fait maison: plusieurs possibilités pour le préparer !

La semaine dernière, je présentais le ghee (beurre clarifié indien) comme un moyen un peu extrême de remplacer le beurre végétal en cosmétique. Alors certes, ce n’est pas encore l’équivalent d’un bon beurre de karité qui aidera en cas d’acné ou de brûlure causée par le soleil, mais cela reste bien utile en tant que soin nourrissant polyvalent. Il a notamment ses qualités propres. C’est pourquoi je pense que cela en valait la peine d’en parler et de vous proposer par la même occasion plusieurs modes de fabrication sympathiques qui ont toutes leurs spécificités.

Et hop !

________

– Version traditionnelle comme en Inde : Elle demande au minimum 500 gr de beurre non-salé et de préférence biologique. Faire fondre le beurre en morceaux dans une casserole à fond épais et à feu doux. Lorsque le beurre à bien fondu, passer à feu moyen et patienter 20 min environ en vérifiant que le beurre ne brûle pas. Lorsqu’une mousse se forme, on peut choisir de l’enlever à la cuillère ou de la laisser. Personnellement j’enlève la mousse au cas où jusqu’à ce qu’elle n’apparaisse plus (c’est long^^) mais certains indiens laissent la mousse qui disparaît d’elle-même au final. Au bout de ses 20 min, le liquide se séparera alors du solide et il y’aura des résidus au fond. C’est à ce moment que l’on peut stopper la cuisson.
Passer soit à travers deux passoires, soit à travers un linge à fromage pour récupérer le liquide. Laisser refroidir dans un pot stérilisé et bien hermétique. Ce ghee est parfait pour les cuissons à hautes températures et se conserve facilement sans frigidaire durant 2 à 3 mois. On peut donc la balader partout.

– A la casserole, méthode sans chiffon : Elle demande aussi un minimum de 500 gr de beurre non-salé et deC360_2015-05-16-14-31-25-581 préférence biologique. Faire fondre le beurre en morceaux également dans une casserole à fond épais et à feu doux. Lorsque le beurre à bien fondu, on augmente un peu le feu mais de peu et on patiente 25 min environ en vérifiant que le beurre ne surchauffe pas (genre pas de grosses bulles). N’hésitez pas d’ailleurs à remettre à feu doux, quitte à prolonger le temps de cuisson. Lorsqu’une mousse se forme, on l’enlève systématiquement. Au bout d’un moment le liquide se séparera alors du solide et il y’aura des résidus au fond. On stoppe la cuisson et on devient alors précautionneux. Il faudra en effet verser uniquement le liquide doré obtenu doucement sans agiter les résidus du fond de la casserole ou les morceaux de blanc qui flottent. Une fois le liquide dans le bocal, on pourra rattraper si besoin les rares résidus avec une petite passoire à thé. Ce ghee là supportera peut-être un peu moins bien les cuissons trop hautes (mais assez bien tout de même) et se conservera moins longtemps hors frigidaire et de préférence dans l’obscurité. Mais il aura conservé un peu de ses vitamines et nutriments en plus de ne pas demander de double passoire ou autres.

Le conseil d’une survivor : prévoyez deux bocaux à confiture avec cette quantité. Les 500 gr sont malheureusement obligatoires ici afin d’ éviter au beurre de brûler.

C360_2015-05-16-14-42-14-739– Au four : On met à fondre une plaquette de 250 gr à moins de 60 degrés durant 30 min dans un plat adapté. Cette cuisson douce préserve ses enzymes et ses vitamines. Sa conservation est plus courte que le ghee traditionnel et demandera à être réfrigéré. Cette méthode se base sur le principe qu’une chauffe longue et à haute température oxyde malheureusement les graisses et fait disparaître les vitamines et autres propriétés intéressantes. Ce qui est vrai, cependant le ghee traditionnel produit maison reste plus sain que du beurre normal ou une huile végétale qui brûle sur une poêle donc c’est selon vos envies ou besoins.

– Sur un radiateur bien chaud : Même idée qu’avec le four mais dans ce cas-là on place une plus petite quantité dans un ramequin et on laisse le tout sur le radiateur jusqu’à ce que le blanc se sépare du liquide jaune et soit au fond. Cela prend environ 30 min. On récupère alors doucement le liquide doré pour laisser le blanc au fond et on place le beurre clarifié ainsi obtenu au frigidaire. Pratique en hiver quand on a pas de four ou pas l’envie de l’allumer juste pour ce genre d’utilisation.

________

Les conseils d’une survivor : 

Les deux dernières méthodes à cuisson lente et peu élevée sont parfaites pour préserver tous les bienfaits du ghee tout en évacuant la caséine et le lactose. Cependant, il ne supportera pas aussi bien les cuissons fortes ni la conservation hors frigidaire. C’est le ghee traditionnel et à la casserole qui ont ce pouvoir. Par ailleurs, le beurre cru et biologique est idéal ici car non chauffé auparavant à haute température. Il possède en effet encore les enzymes qui permettent une bonne digestion donc autant le choisir pour ce type de cuissons.

Ce sont donc des méthodes qui offrent le meilleur ghee pour la santé en tant qu’ accompagnement dans les plats, comme soin nourrissant de la peau ou à tartiner sur du pain complet par exemple. Cependant les deux autres restent intéressants également car transformés en graisse pure sans les inconvénients du beurre normal et supportant une cuisson haute sans s’oxyder davantage. Le goût du ghee diffère d’ailleurs un peu selon les méthodes employées. Enfin ces 4 méthodes correspondent bien en cosmétique, pas de soucis 😉

Au fait, pourquoi mon ghee est tout granuleux ? Et bien rassurez-vous, c’est normal avec les deux premières cuissons et même privilégié par les Indiens qui catégorisent ainsi cette texture comme celui du ghee parfait. Et cela ne change rien au fait qu’il fond normalement.

________

Pour les véganes, vous pouvez bien entendu utiliser les beurres végétaux comme celui de cacao ou de karité sans les cuire ou même de l’huile de coco si vous appréciez. Ici, je fais juste part d’un moyen de remplacement aux beurres végétaux qui seraient alors difficiles à obtenir dans d’autres pays ou dans un endroit isolé sans possibilité de commander (expérience qui parle^^). Au vu du thème de ce blog, j’explore simplement toutes les options potentielles.

 

Publicités

2 réflexions sur “Ghee fait maison: plusieurs possibilités pour le préparer !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s