L’aloe vera, pourquoi ce n’est pas un indispensable pour moi.

Et on va taper encore aujourd’hui dans un sujet un peu sensible de la slow cosmétique : le très célèbre gel d’aloe vera.

L’aloe vera, c’est LA plante miracle qu’on plébiscite et utilise à présent partout ! Il s’agit même du tout premier truc que l’on nous préconise avec les huiles végétales (ou essentielles) lorsqu’on passe au naturel. Et il est vrai que c’est un produit intéressant et multifonction. Elle contient en effet des vertus appréciables qui peuvent se révéler utiles dans certaines occasions.

Mais voilà, il y a quelque chose qui me dérange : le fait qu’on nous propose en fait et surtout le gel d’aloes comme l’ ingrédient de base primordial pour l’hydratation. Et ça, ça me plaît beaucoup moins. Parce que le gel d’aloe vera seul, ça hydrate peu voir pas franchement en fait. Cela adoucit oui, répare même, mais n’hydrate pas forcément. Et en ce qui concerne la fameuse combinaison huile végétale/gel d’aloes : ce n’est malheureusement et clairement pas suffisant pour hydrater. Si vous avez la peau qui pèle un peu, par exemple, elle continuera à peler bien après l’application du gel. Et ça, c’est signe que ce n’est pas assez hydratant malgré ce que l’on peut vous dire. Donc contrairement à ce que l’on nous assène à longueur d’année et joyeusement dans le milieu des cosmétiques naturels, le gel d’aloes n’est malheureusement pas le parfait hydratant. Et c’est essentiellement sur cet aspect là que j’essaye d’intervenir, cette idée que l’on puisse penser que ce soit un « indispensable » pour hydrater au naturel ou même que ce soit l’ingrédient « cosmétique » incontournable du quotidien.

De plus, il existe toujours cette petite polémique sur le fait que l’aloe vera se révèle être un perturbateur endocrinien naturel*. Donc cela peut être parfois difficile de se sentir à l’aise au moment d’ utiliser ou de proposer un déodorant à bille biologique ou maison. Cela et aussi le fait qu’un gel d’aloe vera se doit d’être en général au réfrigérateur et tourne donc vite. Pas très pratique quand on baroude pas mal mais aussi d’être certain que son gel est encore bon ou non. Cela arrive en effet pas si rarement de recevoir ou acheter un gel qui soit déjà hors d’usage. Et ce n’est pas non plus une plante franchement locale en Europe donc l’importation est souvent de mise et pour ceux qui souhaitent ne pas importer leurs produits et se débrouiller avec ce qui les entoure, cela ne correspond pas à leurs attentes.

Enfin, afin d’ obtenir et conserver l’aloe vera sous forme de gel, les fabricants utilisent souvent des excipients qui peuvent ne pas être adaptés aux exigences des peaux les plus sensibles ou réactives. Cela tiraille et rougit. C’est l’expérience qui parle encore malheureusement.

*L’aloe vera a tendance en effet à agir sur les hormones, ce qui explique en partie pourquoi on ne le préconise pas aux femmes enceintes ou allaitantes, ni aux tout-petits (aussi à cause du latex possible dans certains gels). Mais attention, cela ne signifie pas que le gel d’aloes donne forcément le cancer. Cela agit même parfois favorablement dans certains types de cancers. Il y’a donc ici une nuance. Le risque est en fait essentiellement une perturbation des hormones, notamment sexuelles, surtout si celles-ci ne sont pas déjà correctement équilibrées. Ce qui peut être gênant dans certaines étapes de vie d’un individu comme celui d’un foetus par exemple.

IMAG0051

Donc sous forme de gel et en y réfléchissant bien, finalement, l’aloe vera n’est pas si indispensable que ça en cosmétique. Voici par ailleurs la liste des utilisations qui n’ont pas été réellement efficaces sur mon entourage et leurs alternatives :

L’idée d’un gel comme support pour ses cosmétiques ? L’agar agar ou le gel de lin maison (plus local) par exemple remplacent parfaitement le gel d’aloes.

Un hydratant efficace ? Le mélange eau ou tisane avec quelques gouttes de sirop végétal ou de miel fonctionne bien mieux. Le yaourt au lait entier ou de soja en masque aussi par ailleurs. Parce que sur mon visage, c’est juste la peau qui pèle toujours et une sensation d’inconfort en prime du à l’effet tenseur des gels d’aloe vera .

Comme soin anti acné ? Cela ne fonctionne pas vraiment en fait pour ce domaine.

Pour soigner les boutons d’insectes, il existe des tas d’alternatives qui se révéleront à portée de main comme le vinaigre blanc.

Pour mes cheveux, cela a par ailleurs toujours été un échec donc je ne suis pas la mieux placée. Cependant le yaourt (vache ou soja), le coca, le lait de coco (si toléré, attention) ou d’avoine et la glycérine fonctionnent très bien aussi et pour souvent moins chers.

En tant que gel coiffant, le gel de lin et de l’eau sucrée font notamment très bien l’affaire !

*****

Cependant je ne suis pas contre l’aloe vera pour d’autres utilisations que je trouve plus judicieuses et moins « marketing » :

Aide en cas de brûlures, coups de soleil et pour renforcer la peau après expositions intenses

Aide à la cicatrisation en agissant comme un pansement naturel pour les coupures et petites plaies

Diminue le risque d’infection de la peau (en cas de dermite sebhorreique du cuir chevelu par exemple)

Aide à renforcer la peau en cas de radiation nucléaire ou celle induite par chimiothérapie.

Dans certaines formulations plus complètes, l’aloe vera booste en effet un peu plus l’hydratation et l’effet adoucissant de la formule.

Et sous forme de jus, cela reste un très bon anti-oxydant et stimulateur du système immunitaire. Donc un peu comme pour le cas du pollen, du jus de bouleau ou de la propolis, cela peut être intéressant en cure.

_________

En fait, je vois le gel d’aloes plus comme un soin médical naturel ou un ingrédient bonus dans une véritable formulation que comme un hydratant cutané à lui seul. Je pense que c’est une erreur de l’utiliser aussi souvent et régulièrement à cette seule fin. Cela n’hydrate pas des masses et risque donc de décevoir pas mal de personnes sur ce point. De plus, cela pousse à la consommation d’un produit un peu cher et « exotique » sensible (moisi vite) qui a une réelle utilité dans d’autres domaines comme celui médical pour les soins de la peau après irradiation par exemple. Donc à partir de ce constat, le gel d’aloe vera est-il vraiment nécessaire d’achat pour une utilisation cosmétique de tous les jours juste afin d’ « hydrater » ? Et ne perd-t-on pas ses effets bénéfiques à force d’utilisation quotidienne pour des cas plus importants comme un coup de soleil?

Cependant si vous avez un plant chez vous, il reste tout à fait logique de s’en servir assez souvent comme soin « pansement » en cas de petites blessures, brûlures, d’un bain de soleil trop actif ou pour les irritations dues aux insectes si cela fonctionne bien pour vous et votre famille. Ce serait dommage de s’en priver. Par contre attention lors de l’extraction, une partie de la plante est toxique.

_________

Pour résumer : L’achat d’un gel d’aloe vera tout fait et essentiellement comme soin cosmétique pour le visage ou les cheveux, est-ce que ça en vaut vraiment la peine en fin de compte?

Et petit bonus, voici les références bibliographiques et scientifiques : 

Composition and Applications of Aloe vera Leaf Gel par Josias H. Hamman, Department of Pharmaceutical Sciences, Tshwane University of Technology, publié le 8 août 2008, South Africa, vol 13, p1599.
– Le livre de recueils scientifiques : Bioactive dietary factors and plant extracts in dermatologie par R.R.Watson and S.Zibadi, Humana press, 2013. Il regroupe ainsi l’article paru en 1995 dans le Journal of the pharmaceutical society of Japan « Yakugaku Zasshi » du nom de « Antiflammatory constituents aloesin and aleomannanin in aloe species and effects of tanshinon VI in salina miltiorrhiza on heart. »
The effect of Aloe vera on growth and sex hormone of the fish, Aequidens rivulatu
Milad Norouzi* and Masoud Farrokhrouz (M.S. student of Guilan Science and Research Branch, Islamic Azad University, IRAN (Department of Fishery, Lahijan Branch, Islamic Azad University, Lahijan, IRAN
Received 27 September, 2014, Accepted 01 November, 2014.
Le lien au cas où de l’article en question :http://researchtrend.net/bf12/68%20MILAD%20NOROUZI%20AND%20MASOUD%20FARROKHROUZ.pdf

Et enfin le lien d’une journaliste blogueuse passionnée qui a rédigé récemment un article au sujet de l’aloe vera et de comment hydrater ou nourrir convenablement sa peau : http://www.ca-se-saurait.fr/2016/03/16/difference-hydrater-nourrir-peau/

Publicités

27 réflexions sur “L’aloe vera, pourquoi ce n’est pas un indispensable pour moi.

  1. Je suis d’accord avec toi, le gel d’Aloe Vera n’a jamais hydraté ma peau, de plus, je crois qu’il a un effet légèrement exfoliant , qui peut à long terme devenir irritant pour la peau. Je ne tenterai pas le lait de coco car l’huile, que j’adore pour son odeur, me dessèche les cheveux à mort!! Du coup, je ne sais pas trop quoi essayer… Je n’ai jamais de yaourts à la maison , ne consommant pas de lait de vache, mais je vais peut-être en acheter pour l’occasion. En revanche, ça ne s’utilise pas au quotidien mais plutôt en masque. J’aimerai beaucoup trouver une astuce hydratante pour tous les jours 😉

    J'aime

    • Bonjour Lila !

      Tu parles pour tes cheveux ou ton visage ?
      Pour le visage, j’ai un article qui peut t’aider : https://beautysurvivalism.wordpress.com/2015/01/26/la-lotion-hydratante-universelle-du-survivaliste/
      A appliquer avant ton soin habituel genre la crème, l’huile végétale que tu aimes ou le beurre de karité.
      En ce qui concerne les cheveux, je suis justement en train d’y songer et je vais bientôt rédiger sur le sujet. J’ai aussi le même problème avec l’huile de coco, une cata^^. Et on ne me crois pas qu’en j’en parle…
      En tout cas le yaourt s’utilise entre deux shampoings et sous la douche, pas forcément en masque à laisser poser longtemps : https://beautysurvivalism.wordpress.com/2016/01/03/ces-petites-astuces-en-vrac-parfois-bien-utiles/

      J'aime

      • C’est vrai que je n’ai pas été très claire… 😉 L’Aloe, je l’utilisais sur mon visage couplé de quelques gouttes d’huile végétale mais je ne trouve pas cela suffisant. Pour l’huile de coco, c’est sur mes cheveux que ça ne marche pas…
        Quant au yaourt, j’ai fait un masque sur mon visage et je trouve ça super! c’est pourquoi je vais tenter (pas longtemps, comme tu le dis dans ton article) sur mes cheveux.
        Je cherche surtout un hydratant visage! j’avais laissé tombé ta lotion car parfois un peu collante et le fait qu’on doit la laisser dans le frigo la rend moins pratique…mais je vais peut-être réessayer avec quelques gouttes d’huile végétale par dessus !

        J'aime

    • La lotion fonctionne mieux en dessous d’une crème, huile végétale ou du beurre de karité en effet, on a pas l’aspect collant ainsi mais il suffit de doser un peu moins au pire.
      J’utilise du vinaigre blanc que je masse 5 min pour les piqures 😉

      J'aime

  2. Une fois de plus, je suis totalement d’accord avec toi. J’ai remplacé le gel d’aloe (j’utilise d’ailleurs exclusivement le jus alimentaire, moins cher et de meilleure composition, ma peau ne supporte pas l’aloe en gel cosmétique, au point que j’ai longtemps cru y être allergique) par du gel de lin ou du beurre de karité pour la plupart des applications capillaires (y compris en « shampooing sec » à rincer ou non après une nuit de pose, remplacé par le gel de lin, l’une des applications de l’aloe les plus efficaces que j’ai testées) et pour l’hydratation, je n’ai rien trouvé de mieux qu’un peu de miel (ou de sirop d’agave selon ce que j’ai sous la main) sur la peau humidifiée à l’eau de source posé en masque 10 à 15 minutes, puis retiré en douceur avec un mouchoir en tissu imbibé d’eau de source. Je n’ai plus besoin de crème hydratante avec ce masque qui sert aussi à nettoyer la peau en douceur, et encore je ne m’en sers pas tous les jours. Je préfère de loin les solutions locales sorties de ma cuisine pour les soins de tous les jours, hormis le beurre de karité brut qui est mon seul « indispensable » exotique (mais que j’ai la chance de trouver facilement dans des épiceries africaines de ma ville).

    J'aime

    • Héhé, comme je te comprends pour les solutions locales sorties tout droit de la cuisine !

      Chez moi c’est pareil, à part le beurre de karité et le savon artisanal surgras (parfois aussi de la cire d’abeille du coin quand on m’en propose car je vis souvent près d’un apiculteur bizarrement), tout provient de mon frigo du moment ou de mon placard de cuisine. Et je fais vraiment en fonction, pas question d’acheter un ingrédient spécifique juste pour ma peau ou mes cheveux, c’est selon les restes^^. En ce moment d’ailleurs j’utilise du yaourt nature entier car ce dernier était à prix cassé et était malheureusement périmé avant date (pas très honnête la promo…). Donc au lieu de bêtement le jeter, je l’utilise en cosmétique.
      Je m’amuse aussi en ce moment à tester un peu toutes les tisanes qui me passent sous la main en réutilisant les fond de tasse et les sachets.
      J’ai pensé aussi à utiliser le jus alimentaire d’aloe vera, cela viendra quand j’en aurais l’occasion ! 🙂

      J'aime

  3. Et bien pour une fois, je vais aller à l’encontre de ce que tu nous dis. Je comprends bien tes arguments, et sur le fond je partage ton point de vue MAIS je trouve que c’est oublier que chaque peau, chaque vie est différente.

    Je ne suis pas une extrêmiste du « tout bio, tout local ». J’essaye de consommer moins et mieux, mais si il y a des parabenes dans mon hydratant, je n’en fais pas un drame.
    J’essaye aussi autant que possible de trouver (et m’y tenir) une routine simple qui me permette de soigner ma peau tendance normale MAIS à dermite séborrhéique, pour pas trop cher.

    Pour moi, le gel d’aloe vera a été une révélation, et le mélange gel + huile végétale appliqué sur peau humide est amplement suffisant pour hydrater ma peau.
    Alors non, mon gel a beau présenter un grand « 99% aloe vera bio » sur le devant du flacon, il est quand même rempli de saloperies (c’est uniquement l’aloe vera qu’il contient qui est bio, mais pas l’épaississant et les concervateurs avec lesquel il est mélanger), mais ça ne me dérange pas, parce que je n’ai pas de récations allergiques, et que ça me permet de concerver mon flacon longtemps, à température ambiente.

    Oui, je pourrais le remplacer par du gel de lin (que je devrais faire moi-même, et j’en ai pas envie puisque ça à l’air d’être un peu une galère sxans nom), du yahourt (rien qu’à l’idée de l’odeur, j’ai envie de vomir) ou du miel (j’ai essayé, j’ai pas trouvé ça pratique d’avoir du gluant collant qui me coulait du visage pendant 10min). Mais voilà, pour moi le gel d’aloe vera se trouve être très pratique, et adapté à ma peau. Ce n’est pas parfait niveau composition et emprunte écologique, mais c’est un défaut que j’accepte, puisqu’il me permet de faire l’impasse sur beaucoup d’autres choses, qui, même si elles pourraient être plus écologiques, n’en serait pas moins de la (sur)consommation.

    J'aime

    • Salut Zéphine !

      Ne t’en fait pas, tu n’as pas à te justifier sur la composition de ton aloe vera ou non. Je ne suis pas là pour juger sur ce point, juste relever le fait que certaines compositions peuvent provoquer des réactions allergiques. Comme tu n’en a pas, c’est à toi de juger alors si le produit te conviens niveau compo ou non. C’est un peu un luxe à ce stade.
      Sinon je comprends très bien pourquoi le gel d’aloe vera te convient : tu as une peau qui souffre de dermite et qui a besoin d’être soulagée et régulée. Elle ne doit certainement pas souffrir particulièrement de sécheresse (une bonne partie des peaux à dermite souffre de production de sébum en trop qui ne s’évacue pas bien) si tu t’hydrate bien en buvant assez et que ta nature de peau n’est pas sèche naturellement. Donc la combinaison huile et aloes sur peau humide intervient là en fait pour gérer ta dermite et par effet boule de neige ta peau se régule ainsi seule. En fait ta peau a juste besoin d’un coup de pouce pour se réguler et par forcément d’un supplément d’hydratation extérieure.

      Pour hydrater : si un jour ta peau le réclame exceptionnellement en tiraillant (genre en période de grands vents, grande fatigue ou après un peu trop de soleil), essayes juste une pointe de mélasse ou quelques gouttes de sirop (mais, riz, agave, érable, golden sirup, n’importe quoi) dans un fond de tisane de ton choix ou d’eau. L’effet collant n’aura pas lieu et ce sera une sorte d’eau réhydratante à pschitter ou déposer avec les doigts avant de mettre ton mélange aloe/huile habituelle 😉

      Comment cela se passe par chez toi sinon ? Aussi venteux et humide que pour nous ? ^^

      Aimé par 1 personne

  4. il faut bien tirer des milliards du désert, nom du grand Allah !!!
    aprés l’ huile de jojoba ( et ses belles escroqueries à la vente des  » plantations » au prix des terres de la Beauce), le scandale de la récolte de l’ alfa pour la papéterie, l’ huile d’ argan ( et l’ implication de la famille de Sidi Mohammed), le rhassoul
    il faut bien faire du pognon en faisant suer le burnous, nom du grand matou !!!
    et comme les écolos ont un coté naïf et un amour immodéré des cultures étrangères…

    J'aime

  5. C’est drôle parce que le gel d’aloe vera a été l’une de mes premières amoures cosmétiques, mais je dois avouer qu’au fil des ans, que ce soit pour la peau ou pour les cheveux, je ne l’utilise plus !

    Là en revanche où je le trouve génial, c’est en soin : pour tout type de brûlure, à l’intérieur en cure (de jus cette fois, donc pas d’additif et comme on le consomme en deux semaines, pas de conservateur non plus), et pour toutes les utilisations que tu as listées : là je trouve qu’on retrouve l’intérêt réel de l’aloe vera !

    Et j’ai mon petit plan, mais il n’a qu’un an le petit bébé du coup je n’utilise pas encore ses feuilles, en attendant, je m’en passe :p !

    J'aime

  6. Bonjour noémie,
    Je commente (pour une fois) ici, parce qu’une personne qui m’est très chère va devoir subir une chimio… je vois que tu dis que le gel d’aloe vera aide efficacement à soulager, est ce que tu pourrais m’en dire plus, par mail ou ici? J’ai cherché sur internet et n’ai trouvé que des sources peu scientifiques ou crédibles… Tu te doute bien que dans l’état de faiblesse où laisse la chimio je n’ai pas envie de lui conseiller mille et une astuces dont je ne sois pas certaine, d’autant plus que je ne peux pas être présente physiquement auprès d’elle.
    J’espère que tu pourra trouver le temps de me répondre
    Passe une belle journée

    J'aime

    • l’aloe vera n’ apporte qu’ un soin cutané, et serait plus indiqué dans le cadre d’ une radiothérapie
      toutefois, de nombreux témoignages se font jour sur la diminution des effets secondaires par deux jours de jeune précédant l’ administration du poison…( à condition que ce ne soit pas une injection quotidienne…)
      et contre l’ alopécie, il existe des dispositifs médicaux, dont le casque réfrigérant ( on l’ utilise même à Oscar Lambret à Lille, c’ est tout dire !!!)

      J'aime

    • Bonjour Marine et merci encore Chamane !

      Je vois le gel d’aloes plutôt comme un soin cutané qui va en effet aider la peau à se reconstruire et à ne pas se dégrader trop rapidement après le traitement. Ce n’est pas miraculeux non plus mais peut lui éviter des désagréments cutanées due à une hypersensibilité suite à la radiothérapie par exemple. Et il est vrai que cela est plus indiqué à la suite d’ une radiothérapie (qui est souvent associée à une chimiothérapie, c’est pourquoi je l’avais cité) car une chimiothérapie elle-même n’implique pas forcément la destruction de cellule cutanée.
      Je souhaite tout mes voeux de rétablissement et beaucoup de courage pour ton amie.

      Nouillémie.

      J'aime

      • Merci beaucoup à vous deux pour vos réponses, c’est adorable d’avoir pris le temps. Je suis absolument perdue dans tous ces traitements, vos réponses m’aident à y voir un peu plus clair et à pouvoir peut-être lui proposer de petits soulagements

        J'aime

  7. Bonjour, je sais que c’est la grande mode internet de faire des articles en lâchant des informations, mais il serait peut être utile de citer les sources, les études. par exemple AV perturbateur endocrinien vous vous basez sur quoi?
    qu’il ne vous convienne pas, aucun souci, c’est une expérience personnelle, d’ailleurs, je ne le trouve pas plus hydratant que ça. Mais pour le reste, ce serait la moindre des choses de citer vos sources et étayer les affirmations

    J'aime

    • Bonjour Adrika.

      Il est vrai que je n’ai pas cité mes sources, je n’y ai tout simplement pas songé étant sur un blog personnel et pas d’une grande envergure. Mais cela ne veut pas dire que je sors des informations au hasard. Voici donc mes sources mais attention, c’est en anglais par contre :

      – Composition and Applications of Aloe vera Leaf Gel par Josias H. Hamman, Department of Pharmaceutical Sciences, Tshwane University of Technology, publié le 8 août 2008, South Africa, vol 13, p1599.
      – Le livre de recueils scientifiques : Bioactive dietary factors and plant extracts in dermatologie par R.R.Watson and S.Zibadi, Humana press, 2013. Il regroupe ainsi l’article paru en 1995 dans le Journal of the pharmaceutical society of Japan « Yakugaku Zasshi » du nom de Antiflammatory constituents aloesin and aleomannanin in aloe species and effects of tanshinon VI in salina miltiorrhiza on heart.

      Enfin pour les effets hormonaux :
      – The effect of Aloe vera on growth and sex hormone of the fish, Aequidens rivulatu
      Milad Norouzi* and Masoud Farrokhrouz (M.S. student of Guilan Science and Research Branch, Islamic Azad University, IRAN (Department of Fishery, Lahijan Branch, Islamic Azad University, Lahijan, IRAN
      Received 27 September, 2014, Accepted 01 November, 2014.
      Le lien au cas où de l’article en question : http://researchtrend.net/bf12/68%20MILAD%20NOROUZI%20AND%20MASOUD%20FARROKHROUZ.pdf

      Alors certes cela perturbe les hormones, ce qui explique un peu aussi pourquoi on ne le préconise pas aux femmes enceintes ou allaitantes ni aux tout-petits (aussi à cause du latex possible dans certain gel), mais cela ne donne pas forcément le cancer. Il y’a une nuance. C’est juste qui si vos hormones ne sont pas déjà bien réglées, cela perturbe d’avantage.

      J'aime

  8. Bonjour, pourrais tu citer tes sources concernant l’effet pertubateur de l’aloe vera? Si vraiment ce produit cause des cancers je pense qu’une étude doit le démontrer… Si ce n’est qu’un hoax d’internet, c’est dommage de la propager. Des gens te lisent et croient tes paroles. Alors un peu de sérieux.
    L’aloe ne te convient clairement pas. J’en suis très satisfaite et je dis chacun sa peau. Perso ca m’a sauve la peau de l’acné!!!

    J'aime

    • Bonjour Soso.

      Il est vrai que je n’ai pas cité mes sources, je n’y ai tout simplement pas songé étant sur un blog personnel et pas d’une grande envergure. Mais cela ne veut pas dire que je sors des informations au hasard. Voici donc mes sources car je suis un minimum sérieuse (pas toujours bien appliquée quand j’écris mais quand même renseignée). C’est en anglais par contre, désolée :

      – Composition and Applications of Aloe vera Leaf Gel par Josias H. Hamman, Department of Pharmaceutical Sciences, Tshwane University of Technology, publié le 8 août 2008, South Africa, vol 13, p1599.
      – Le livre de recueils scientifiques : Bioactive dietary factors and plant extracts in dermatologie par R.R.Watson and S.Zibadi, Humana press, 2013. Il regroupe ainsi l’article paru en 1995 dans le Journal of the pharmaceutical society of Japan « Yakugaku Zasshi » du nom de Antiflammatory constituents aloesin and aleomannanin in aloe species and effects of tanshinon VI in salina miltiorrhiza on heart.

      Enfin pour les effets hormonaux :
      – The effect of Aloe vera on growth and sex hormone of the fish, Aequidens rivulatu
      Milad Norouzi* and Masoud Farrokhrouz (M.S. student of Guilan Science and Research Branch, Islamic Azad University, IRAN (Department of Fishery, Lahijan Branch, Islamic Azad University, Lahijan, IRAN
      Received 27 September, 2014, Accepted 01 November, 2014.
      Le lien au cas où de l’article en question : http://researchtrend.net/bf12/68%20MILAD%20NOROUZI%20AND%20MASOUD%20FARROKHROUZ.pdf

      Alors certes cela perturbe les hormones, ce qui explique un peu aussi pourquoi on ne le préconise pas aux femmes enceintes ou allaitantes ni aux tout-petits (aussi à cause du latex possible dans certain gel), mais cela ne donne pas forcément le cancer. Il y’a une nuance. L’aloe vera serait même utile pour soulager certains cancers dans des cas précis. C’est juste qui si vos hormones ne sont pas déjà bien réglées, cela perturbe d’avantage.

      Personnellement j’aime l’aloe vera que je cueille dans les jardins pour soigner mes brûlures et coupures dues à mon travail.

      J'aime

      • pour les brulures, à condition que la peau ne soit ni carbonisée, ni rompue
        lavage à l’ eau savonneuse; rinçage
        application d’ une fine pellicule de yaourt; pauser 10 mn, lavage à l’ eau claire
        en cas de brulure ouverte, on peut utiliser le gel d’ aloe vera sous le pansement à condition de le mélanger à 5% de iode pyridone ( betadine)

        J'aime

  9. Oui en effet c’est pas réputé pour hydrater, moi je l’utilise pour matifier l’été!
    Je l’utilise pour les boutons d’insectes ,mes enfants l’adorent, ça soulage, alors que le vinaigre ça pique. … je l’utilise ainsi en tous les cas!

    J'aime

    • C’est vrai que ça soulage bien en cas de piqure mais cela ne stoppe les réactions allergiques dues à ces piqures, c’est pourquoi j’ai du malheureusement laisser tomber l’aloe vera pour ce cas. (Je fais des réactions assez violentes face aux piqures de moustiques donc le vinaigre me sauve la vie^^).
      Oui, un super matifiant à ce que j’ai pu observer chez des amies !

      J'aime

      • Ah! ça m’intéresse car un de mes fils fait des réactions terribles aux piqûres d’insectes, tu mets donc du vinaigre ? n’importe lequel ?merci !!

        J'aime

  10. Heeey mais on a fait de la télépathie ou quoi ? ! ^^
    Je me suis fait tomber dessus par tout l monde quand j’ai dit ça dans mon dernier article !
    En tant que peau déshydratée j’ai remarqué que l’aloe vera ne suffisait JAMAIS pour hydrater et souvent tu as des peaux normales qui viennent insister en te disant  » mais si c’est le top du top!- : oh les amis on n’a pas tous la même peau, c’est pas grave ^^

    Si ça t’intéresse je cite d’ailleurs dans mon articles les études scientifiques prouvant que l’aloe vera n’hydrate pas mais permet de « sceller » en quelques sorte l’hydratation déjà présente sur la peau : la nuance est grande. D’ailleurs sur les packaging d’aloe vera il n’y a jamais marqué hydratant car l’assertion ne peut être faite faute de preuve scientifique (et même sans preuve scientifique, toutes les peaux déshydratées qui ont tenté de s’hydrater avec confirmation que ça n’a pas d’effet ou très peu…)

    Mon article ici pour apprendre à faire la différence entre hydratation et nutrition : http://www.ca-se-saurait.fr/2016/03/16/difference-hydrater-nourrir-peau/

    Bises !

    J'aime

    • Oh mais c’est vrai que j’ai loupé tes derniers articles avec le bazar de mon déménagement et le voyage dans un autre pays !
      Je me suis rattrapée aussitôt ! 😉 Surtout que c’est avec plaisir à chaque fois.

      Et c’est drôle car j’étais justement en train de me tâter pour écrire un article ou non à propos des huiles végétales qui ne suffisent pas non plus à hydrater^^. Mais ton article est bien plus précis et bien mieux rédigé. Et résume également parfaitement le problème pour ce qui est de l’hydratation ou de la nutrition d’une peau. On en parle étonnamment beaucoup pour les cheveux au naturel mais bien moins pour le visage. Les gens ne sont malheureusement pas très bien conseillés à ce sujet je trouve. J’ai du faire mes propres expériences pour trouver ce qui ne convenait pas et ce qui hydratait réellement ma peau.
      Je savais que ça n’allait pas plaire à tout le monde lorsque j’ai rédigé cet article mais comme je n’ai pas autant de lecteurs, je ne me suis pas beaucoup inquiétée^^.

      J’allais justement sortir le fait qu’aucune preuve scientifique n’a encore démontrée à ce jour une réelle fonction hydratante au gel d’aloes mais simplement une amélioration de l’hydratation d’ une formule. Cela retient mieux en effet l’hydratation mais n’en créé pas.
      Merci pour les références, j’en ai aussi quelques unes mais je n’avais pas pensé à les citer (traumatisme d’un mémoire de 150 pages de fin d’études pas encore si lointain :D).

      Bises !

      J'aime

      • Oui et c’est pour ça que j’étais ultra contente de tomber sur ton article puisque j’estime aussi beaucoup ton blog et que je trouvais dommage que personne n’en parle et qu’on ne laisse la place à chaque fois qu’aux « peaux normales » (qui en fait n’ont besoin de rien en gros) qui disaient qu’il fallait faire avec tel ou tel produit (normal qu’elles n’en souffrent pas elles n’ont pas de problèmes)… moi aussi j’ai eu l’idée de l’article suite à mes expériences désastreuses mais bon Alleluia nous savons désormais 🙂

        Aimé par 1 personne

  11. Hello !
    Merci pour ton article Nouillemie. Une nouvelle fois, je partage tes point de vue et retours d’expériences.
    Que ce soit sur le visage (peau claire, sensible) ou les cheveux (longs, fins, ondulés), utilisé seul, le gel d’aloe n’est pas du tout hydratant. J’ai même la sensation qu’il dessèche. Exemple récent sur mes cheveux : sur cheveux secs, j’en imprègne les racines, en profite pour masser un peu le cuir chevelu, laisse sécher et ensuite brosse. Ce shampooing sec m’a permis de retarder le shampooing suivant de 2-3 jours. alors que mes racines apparaissent grasses habituellement en 3 jours.
    Donc avec l’aloé, au minimum, faut-il sceller l’hydratation. Et en ce sens le mix aloé + huile végétale peut convenir et suffire à certains. Pour moi en saison été. (Mais note au passage, un mélange d’huiles végétales seules non plus n’est pas confortable, il faut bien y coupler un composé aqueux, au minimum un hydrolat).
    Par contre en hiver, non seulement ce n’est pas assez hydratant mais j’ai l’impression que son petit effet exfoliant accentue la couperose de mes joues. Du coup je rajoute quelques gouttes de glycerine. il faut vraiment que j’essaie ta méthode de lotion avec miel/sirop et eau/tisane !
    à bientôt. Marie

    J'aime

    • La glycérine est une bonne idée aussi ! J’en parle rarement car je sais que tout le monde n’y a pas forcément accès mais cela remplace très bien aussi les gouttes de sirop dans une tisane/eau ;).
      Chez moi elle me donnait bizarrement des boutons par contre, faut vraiment que je parvienne à comprendre pourquoi^^.
      L’aloe vera me donnait aussi des rougeurs aux joues donc je comprends très bien la situation que tu me décris.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s